Nous suivre

Escrime

Mondiaux d’escrime -20 ans : les fleurettistes français décrochent le bronze

Publié

le

Mondiaux d’escrime -20 ans - Les fleurettistes français décrochent le bronze
Photo FIE

Alors que les Mondiaux d’escrime des moins de 20 ans se poursuivent au Caire, les fleurettistes masculins décrochent la troisième médaille française de la compétition. Largement défaits par les Russes de Zakhar Kozlov (45-28), les Français remportent ensuite leur petite finale face aux Polonais (45-40).

Après la compétition individuelle mardi, les fleurettistes se retrouvaient aujourd’hui en équipes pour tenter de glaner le titre mondial. Emmenés par un Constant Roger qui avait terminé sur la troisième marche du podium il y a deux jours, les espoirs français avaient à cœur d’aller encore plus haut. Et ils ne ratent pas leur entrée. Une victoire nette et sans bavure 45-26 face à des Espagnols impuissants. Cela a conduit les fleurettistes tricolores en quart sde finale où ils ont rencontré les Ukrainiens tombeurs des hôtes égyptiens au tour précédent. Mais lors de ce match, les Français se sont faits très peur.

L’ascenseur émotionnel pour les fleurettistes

Menés de neuf points (35-26) au septième relais (sur neuf), les Bleuets de Constant Roger puis Armand Spichiger terminaient ce match en apothéose avec une victoire finale inespérée 45-42. Les Français se retrouvaient donc en demi-finales face à des Russes qui viennent alors d’éteindre les Chiliens (45-18). Un match spécial pour Constant Roger qui retrouve Zakhar Kozlov qui l’avait éliminé au même stade il y a deux jours avant de remporter la compétition. Mais face à des Russes imprenables, les escrimeurs français ne trouvaient pas la faille et perdaient lourdement (45-28) aux portes de la finale.

Arrive alors la petite finale face à une équipe polonaise défaite par les Américains (45-31). Dans un match très serré où aucune des deux équipes n’arrivait à prendre l’ascendant sur l’autre, ce sont les Français qui s’imposaient légèrement 45-40 et repartaient avec la médaille de bronze. Les messieurs peuvent partir la tête haute et n’ont pas démérité alors que les dames, battues 45-35 face à la Roumanie en quarts de finale, n’ont pas été à la hauteur des attentes. Demain, la compétition continue, et ce sera au tour des épéistes de s’affronter individuellement lors de ces championnats du monde.

Jean Bodéré


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une