Nous suivre

MotoGP 2021

Grand Prix de Catalogne : Johann Zarco deuxième derrière Miguel Oliveira

Publié

le

Grand Prix de Catalogne : Johann Zarco deuxième derrière Miguel Oliveira
Photo Icon Sport

MOTOGP – GRAND PRIX DE CATALOGNE – Au terme d’une course folle, le Portugais Miguel Oliveira (KTM) s’est imposé ce dimanche lors du Grand Prix de Catalogne. Il devance sur la ligne le Français Johann Zarco (Pramac) et l’Australien Jack Miller (Ducati). Longtemps dans la bataille pour la gagne, Fabio Quartararo (Yamaha) termine 4ème, frustré par une fin de course où il a vu sa combinaison… s’ouvrir !

Grand spectacle en Catalogne ! Au terme d’une course à rebondissements, Miguel Oliveira (KTM) a enlevé ce dimanche le Grand Prix catalan, à Barcelone. Quatrième sur la grille, le Portugais a réalisé un excellent départ pour s’emparer de la tête de la course dès le premier tour. Derrière, Fabio Quartararo (Yamaha), malgré un bon départ, était donc dépassé par le pilote KTM et Jack Miller (Ducati) dès le premier virage. Le champion du monde en titre, Joan Mir (Suzuki), parti de la 10ème position sur la grille, réalisait lui aussi un premier tour stratosphérique, passant même devant Fabio Quartararo. De son côté, Johann Zarco (Pramac), troisième sur la grille, connaissait un début de course délicat et se retrouvait 6ème.

Oliveira résiste à Quartararo, Zarco termine fort

S’en suivait un cavalier seul de Miguel Oliveira. Le Portugais, vainqueur des Grands Prix de Styrie et du Portugal la saison passée, était impeccable sur la piste catalane. Mais derrière, Fabio Quartararo (Yamaha) retrouvait son rythme : le Niçois se débarrassait de Miller et Mir et se retrouvait sur les talons d’Oliveira à 15 tours de l’arrivée. El Diablo passait le Lusitanien à 13 tours du terme, mais voyait ce dernier lui repasser devant dans le tour suivant. Cette fois, le pilote KTM ne lâchait plus la tête de la course, et remportait donc à 26 ans son troisième succès en catégorie reine. Derrière lui, Johann Zarco, sur un gros tempo en fin de course, échouait à trois dixièmes du Portugais sur la ligne d’arrivée, décrochant tout de même son 4ème podium cette saison.

En revanche, pour Quartararo, c’est le temps des regrets. Encore dans la roue arrière d’Oliveira à 4 tours de l’arrivée, le leader du championnat du monde des pilotes voyait sa combinaison s’ouvrir. Résultat, le Tricolore reculait à la troisième place derrière Zarco, et passait la ligne à cette position. Sauf que cette péripétie coûtera au pilote Yamaha deux pénalités. Conséquence, c’est Jack Miller qui récupère la troisième place sur le podium, Quartararo était relégué à la 6ème place. Joan Mir se classe 4ème, devant la Yamaha officielle de Maverick Vinales. On notera, une fois de plus, l’abandon sur chute de Marc Marquez (Honda), alors qu’il était dans le coup pour un top 5. Au championnat du monde, Quartararo reste en tête, avec 14 points d’avance sur Johann Zarco.

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une