Nous suivre

MotoGP 2021

Grand Prix des Pays-Bas : Maverick Viñales en pole position devant Quartararo

Flo Ostermann

Publié

le

Grand Prix d'Italie : Maverick Vinales meilleur temps des FP1 devant Johann Zarco
Photo Icon Sport

MOTOGP – GRAND PRIX DES PAYS-BAS – En difficulté en Allemagne, Maverick Viñales (Yamaha) a décroché la pole position ce samedi à Assen. L’Espagnol devance son coéquipier Fabio Quartararo. Francesco Bagnaia (Ducati) complète la première ligne. Johann Zarco (Pramac) s’élancera depuis la 5ème place.

Maverick Viñales respire ! Coéquipier de Fabio Quartararo chez Yamaha Factory, l’Espagnol est en grande difficulté depuis quelques semaines, avec une dernière place la semaine passée en Allemagne. Ce samedi, il a remis l’église au milieu du village, en décrochant la pole position lors des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas. Surtout, le pilote de 26 ans a parfaitement répondu au Français, puisque ce dernier avait battu, en premier, le record du tour en Q2. Avant que Viñales ne réplique avec la manière, en 1:31.814. Une pole position synonyme de respiration donc pour l’Espagnol.

Deuxième, Fabio Quartararo va s’élancer pour la 30ème fois en première ligne, le tout en 42 départs en MotoGP, excusez du peu. Bagnaia (Ducati) et Nakagami (LCR Honda) suivent, devant un Johann Zarco (Pramac) qui a dû passer par la Q1, avec le meilleur temps en prime, et qui se satisfera sans doute d’une 5ème place sur la grille.

Marquez à la trappe

Vainqueur en Allemagne, Marc Marquez (Honda) est à la peine aux Pays-Bas. Après une chute lors des EL2, il a de nouveau terminé dans les graviers en Q1. Résultat, il s’élancera loin, très loin, avec une 20ème place sur la grille. Les Suzuki de Rins et Mir partiront respectivement en 7ème et 10ème position.


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une