Nous suivre

Nos champions

Nautic Club Angerien, la nouvelle vague #31 : victoire pour les garçons, défaite pour les filles

Nicolas Jacquemard

Publié le

Nautic Club Angerien

Grâce à Mickaël Pouillou, retrouvez chaque semaine tous les résultats, l’actualité et les déclarations dans la chronique Nautic Club Angérien, la nouvelle vague. Pour ce nouveau volet, Mickaël revient les matchs du week-end des équipes masculines et féminines. 

Nationale 1 Masculine NCA vs Marseille : « Un très beau match… »

Vous vous souvenez ? Il y a un an le NCA accueillait deux célèbres sociétaires du Cercle des nageurs de Marseille : le champion olympique de natation Florent Manaudou et le poloïste de retour des Jeux Olympiques de Rio, Alexandre Camarasa. L’histoire évolue cette année, puisque ce samedi 14 avril, les hommes de Brandon Sabeau recevaient l’équipe réserve de ce célèbre club, composée principalement de jeunes prometteurs qui piaffent d’impatience pour rejoindre l’équipe première.

Les deux équipes ont très faim de victoire. Les premières actions montrent l’envie des deux équipes, proposant un très beau spectacle, avec du jeu rapide, des contre-attaques à deux mille à l’heure. Et même si les deux équipes se neutralisent dans les deux premiers quart-temps, le jeu est fluide, les attaques sont belles, les défenses efficaces et les gardiens brillants. La mi-temps est sifflée sur le score de parité : 4 à 4 .

Dans les vestiaires, Brandon Sabeau a su trouver les bons mots pour remobiliser ses joueurs. Au retour des vestiaires, le niveau monte encore d’un cran. La défense encore plus appliquée accompagnée d’une agressivité hors-pair, démoralisent les Phocéens qui ne trompent pas la vigilance du gardien angérien dans la troisième période.

La dernière période est serrée, mais l’expérience des rouges et blancs parle. Alors que les visiteurs commettent des erreurs qui leur valent de nombreuses exclusions, la lucidité des Angériens leur permet d’entrevoir la victoire. Et c’est à l’issue d’une très belle combinaison que Thomas Pubert inscrit le dernier but, faisant ainsi lever le public de connaisseurs présent à Atlantys : score final 9 à 6. La série continue pour les rouges et blancs qui restent invaincus à domicile avant de recevoir Livry-Gargan dans deux semaines.

Brandon Sabeau : « Ce fut un très beau match de water-polo, nous avons su prendre le dessus sur nos attaques. Maintenant, nous devons redoubler d’efforts jusqu’à la fin du championnat pour atteindre notre objectif : terminer dans le top 5. »

½ Finales 1 PRO A Filles face à Lille : « On mérite d’être respéctées…. »

C’est la cinquième rencontre de la saison entre ces deux équipes, mais cette fois-ci c’est pour le match aller de la demi-finale du championnat de France que les Lilloises se déplaçaient à Atlantys.

Après des défaites conséquentes, les joueuses de Mickaël Pouillou, avaient pour objectif de jouer au water-polo, sans oublier de se faire plaisir avant tout face à l’armada lilloise. La défense appliquée des Maritimes perturbe les Nordistes. Appliquées également sur les phases de supériorité numériques, les Angériennes font jeu égal avec les Lilloises dans le premier quart-temps : 2-2.

On prend les mêmes et on recommence ; avec une défense bien en place, elles reprennent le même rythme que dans la période précédente, mais pas suffisamment pour prendre l’avantage, les deux équipes se séparent à la pause sur le score de 3 à 4.

On a rarement aussi bien entendu l’entraineur lillois qu’à la pause. Recadrées, les joueuses qui ont disputé la Coupe d’Europe en début de saison, font parler leur expérience et leur physique face à une équipe maritime toujours en apprentissage. Les attaques succèdent aux contre-attaques jusqu’à la fin de la rencontre. Score finale 4 à 13.

Mickael Pouillou « Nous avons fait un très bon match dans l’ensemble, dans l’état d’esprit de solidarité et avec de l’envie. Les filles confirment leur bonne prestation à Bordeaux lors de la précédente rencontre. Nous sortons de deux matchs plein, nous progressons et cela ne se fait pas en une saison. Nous méritons d’être respectés et si ce n’est pas le cas, nous allons donner l’envie de l’être. Notre groupe est jeune, nos moyens sont limités, nous misons sur la formation et ça paye. Je tiens à féliciter l’ensemble du groupe pour ce magnifique match de water-polo et tout particulière notre gardienne, Csenge Gaal, qui nous a sorti un match hors pair. »

Mickaël Pouillou


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une