Nous suivre

Nos champions

Nautic Club Angérien, la nouvelle vague #33 : un week-end mitigé

Nicolas Jacquemard

Publié

le

NCA Hommes

Grâce à Mickaël Pouillou, retrouvez chaque semaine tous les résultats, l’actualité et les déclarations dans la chronique Nautic Club Angérien, la nouvelle vague. Pour ce nouveau volet, Mickaël revient sur le match des garçons et sur la finale des filles pour la 3ème place. 

Nationale 1 NCA vs Livry-Gargan : un match sous haute tension…

On attendait une victoire ce samedi soir à Atlantys, face à cette équipe de Livry-Gargan, avec 3 nuls en autant de matchs, les Angériens avaient pour mission de rester invaincus mais également de vaincre.

Mais les Franciliens ne sont pas venus en terre angérienne pour faire de la figuration, mais bien pour en découdre. Tout au long de la partie cette équipe fut devant les locaux, enchainant les coups brutaux également.

Les « rouge et blanc » pourtant menés de 2 buts à la pause, ont su inverser la tendance dans le dernier quart-temps. Grâce à un excellent coaching de Brandon Sabeau, les Maritimes égalisent dans les dernières minutes du match avec, à noter, des arrêts sur pénalty du gardien David Sauzeau.

Brandon Sabeau : « On méritait de gagner, nous avons mis en place une défense solide. Mais une fois encore l’arbitrage n’a pas été à la hauteur… »

PRO A Fille Finale 3ème place : un week-end sans…

Les filles se déplaçaient ce week-end à Bordeaux pour la finale comptant pour la 3ème place de PRO A. Ces deux équipes se connaissent bien, car elles ont effectué plusieurs matchs amicaux cette saison mais qui ont toujours tourné à l’avantage des Girondines. Ce week-end, tout à mal commencé pour les « rouge et blanche », arrivant 30 minutes avant le match pris par les bouchons et ayant une joueuse cadre souffrante au départ, les joueuses ont été déstabilisées et le score est sans appel dans ce premier match : 13 à 5.

Avec peu de sommeil, les maritimes sont de retour à Bordeaux pour le second match, malgré une remobilisation des troupes et un début de match serrée, le manque de fraicheur et de lucidité les font pêcher en attaque. Et pour couronner ce week-end sans, des décisions arbitrales injustifiées scelleront le sort des visiteuses causant l’expulsion de la capitaine du jour Laure Sauvere mais également de l’entraineur Mickaël Pouillou score finale 12 à 7.

Mickaël Pouillou : « Il y a des jours comme ça où tout va mal, et ce fut le cas ce week-end, malheureusement. Mentalement, nous étions prêts mais les événements survenus avant notre premier match nous ont déstabilisé, malgré tout les filles ont su se remobiliser et faire un second très bon match. Maintenant, nous allons les recevoir la semaine prochaine et les chatouiller davantage et qui sait, créer une surprise…. »

Mickaël Pouillou


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une