Nautic Club Angerien, la nouvelle vague #8 : une absence de match difficile à gérer


Grâce à Mickaël Pouillou, retrouvez chaque semaine tous les résultats, l’actualité et les déclarations dans la chronique  » Nautic Club Angérien, la nouvelle vague « . Pour ce huitième volet, Mickaël fait le point sur l’équipe première féminine qui doit continuer de s’entraîner malgré le peu de matchs officiels à jouer jusqu’à novembre. 

L’actualité de l’équipe première féminine du Nautic Club Angérien

Les filles s’entraînent plus qu’elles ne jouent. Comment peut-on s’entraîner autant et ne pas jouer ? Malgré les matchs amicaux face à Bordeaux et Limoges depuis septembre, le manque de match officiel se fait ressentir et des questions commencent alors à fuser.
Ou en sommes-nous ? Fin août, avec l’arrivée tardive du calendrier du championnat, on nous annonce la superbe nouvelle que nous allions avoir une véritable ligue à huit équipes et non plus à cinq comme pendant de nombreuses années. Puis tout d’un coup mi-septembre, la fédération nous envoie un nouveau calendrier et, là, c’est la déception, nous ne jouerons que deux tournois jusqu’en janvier 2018, un en novembre et un en décembre.
Comment réagir positivement ? Tout simplement en travaillant, mais quand on est un athlète de haut-niveau, jouer est important et une certaine frustration se fait ressentir. Nous retardons notre progression par le manque de matchs et d’opposition.

Et du temps, nous ne pouvons pas en perdre, nous devons évoluer car dans sept ans ont lieux les JO 2024. Ces fameux Jeux Olympiques, que nous attendons depuis plusieurs années, se dérouleront à Paris, et le Water-Polo y sera représenté.
Alors pourquoi perdre autant de temps ? Telles sont les questions que je me pose actuellement. Le club a tellement mis de moyen cette année pour permettre à notre génération de progresser, que je me dis que la seule chose à faire, est de travailler main dans la main avec la Fédération et les clubs. L’objectif commun doit être de préparer une équipe de France capable de rivaliser sur la scène internationale.

L’actualité de l’équipe première Masculine du Nautic Club Angérien

Troisième journée, deuxième déplacement et nouvelle défaite dans le Nord, pour l’équipe de Brandon Sabeau. Les « rouges et blancs » affrontaient Harnes ce samedi, pour un match qui s’est joué à l’expérience. D’un coté des anciens du Nord et de l’autre une jeune garde Angérienne, le tout dans un bassin réduit, et cela donne un match à haute intensité physique. Peut-être trop confiant, Harnes se fait dominer par cette jeune équipe, 3 à 2, à l’issu du premier quart-temps. Lors de la deuxième période, et par sursaut d’orgueil, les nordistes se montrent beaucoup plus conquérants et reprennent l’avantage. Score à la mi-temps est de 6 à 5.
Le match s’intensifie physiquement, les moments de flottements se font ressentir sur certaines phases de jeu et ne permettront pas aux « rouges et blancs » de prendre l’avantage avant la fin de la rencontre. Score final 11 à 9 pour Harnes.

La déclaration de Brandon Sabeau

« Sur l’ensemble de la rencontre, nous méritons largement de gagner. Mais certains paramètres ne nous ont pas permis de nous imposer. Nous étions au dessus, mais nous avons commis des erreurs que nous avons payées cash. Maintenant, nous devons nous recentrer sur notre objectif qui est de gagner les trois prochains matchs »

Mickaël Pouillou

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des