Nous suivre

Nos champions

Nautic Club Angerien, la nouvelle vague #19 : la natation pour tous

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Grâce à Mickaël Pouillou, retrouvez chaque semaine tous les résultats, l’actualité et les déclarations dans la chronique « Nautic Club Angérien, la nouvelle vague ». Pour ce nouveau volet, il nous présente une activité mise en place par le club en partenariat avec l’association NOAH.

Cette semaine, je vais vous parler d’une activité qui me tient à cœur, que nous avons mise en place dans le club depuis le début de la saison : il s’agit de l’activité natation à destination des personnes autistes en partenariat avec l’association NOAH (Nouvel Objectif Autisme Handicap).

Cette association prend en charge les enfants, les adolescents et les adultes présentant des troubles du comportement à spectres autistiques, par des activités ludiques et sportives. L’équipe éducative permet à chacun de reprendre confiance, d’évoluer dans le schéma corporel, d’accroître en acquisitions cognitives, en vue de les consolider pour une vie sociale future.

Dès lors, la pratique d’un sport, en l’occurrence la natation, favorise la maîtrise de règles telles que :  le RESPECT / le PARTAGE de soi, des autres, des lieux, mais aussi du matériel. L’INTÉGRATION au sein d’un groupe est également importante, tout comme la régulation de la frustration occasionnée et la GESTION de la chronologie d’une séance (début, fin de séance, la séparation). Il ne faut pas oublier non plus les RÈGLES de sécurité, des jeux et de conduite. L’eau est bénéfique au bien-être, à la relaxation et à l’apaisement. Ce qui permet à chacun de réintégrer son foyer en toute quiétude.

Il est important, de développer auprès de chaque personne présentant un handicap autiste ou non, une activité leur permettant une vie des plus normales possible, c’est notre devoir d’éducateur. En parallèle de cette activité, notre club accompagne également un jeune en situation d’handicap moteur depuis sa naissance, l’eau lui permet de pouvoir se déplacer sans matériel, et de faire des progrès en dehors.

Prenons conscience, que c’est notre devoir en tant que « valide », de soutenir ces enfants, car ils nous apportent tellement en retour.

Mickaël Pouillou


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?