Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA 2021-2022 : Le Jazz conserve son invincibilité face à Denver

Joris Schamberger

Publié le

NBA 2021-2022 Le Jazz conserve son invincibilité face à Denver

NBA 2021-2022 – Le match était important pour les Nuggets. Après un trou d’air offensif assez monumental face aux Cavs, les hommes de Mike Malone devaient se rattraper. Malheureusement, face à une équipe du Jazz toujours en pleine forme, Jokic et ses potes ont passé une nuit pas loin d’être catastrophique, entre baston, blessures, et festival offensif pour Utah (122-110).

Une affiche serrée de prime abord

Lors de la première mi-temps, les deux équipes ont déployé un basketball de haut niveau. Le MVP en titre Nikola Jokic est très bien rentré dans le match avec 24 points, 6 rebonds et 6 passes en… 15 minutes de jeu. Collectivement, les Nuggets ont très bien su gérer leur attaque. Les minutes sans le Serbe sont d’ailleurs tout aussi bonnes que les autres. Denver peut dire merci à Will Barton, très efficace au scoring pendant tout le match, qui s’en sort avec 8/13 au shoot. Aaron Gordon également a su peser sur le match, tant offensivement que défensivement.

Même lorsque Utah réussit à placer un run de 14-0 en entame de deuxième quart-temps, le groupe fait bloc pour remonter au score avant la fin de la mi-temps. Mention spéciale à Mike Conley, qui réalise un match très propre répondant parfaitement aux attentes, mais surtout au pétard ambulant Jordan Clarckson qui a pris un de ces coups de chaud dont il a le secret. Sur le banc, la bonne surprise du soir s’appelle Hassan Whiteside. L’éternelle déception de Miami, semble avoir parfaitement trouvé son rôle en sortie de banc derrière Gobert, et apporte sa taille en attaque sur pick and roll, profitant en plus du manque de backup pivot derrière Jokic. Cependant, la fin de la première mi-temps va coûter cher aux Nuggets.

La blessure de Jokic, véritable tournant du match

Tout d’abord, Nikola Jokic, en défense au poste sur Rudy Gobert, heurte son genou contre celui du Français. Pendant la pause, le staff des Nuggets annonce ne prendre aucun risque, en ne faisant plus jouer Jokic du match. Derrière, le 3ème quart-temps reste équilibré, grâce au collectif des Nuggets très bien soudé autour de Barton et Gordon qui montrent la voie. Cependant, le match est plus compliqué pour Michael Porter Jr, qui a du mal à régler la mire avec un terrible 5/18 au shoot. Heureusement, avec 7 pertes de balles pendant le 3ème quart-temps, le Jazz les a bien aidés à tenir

C’est dans le quatrième quart-temps que les Nuggets vont définitivement craquer. Le manque de taille en l’absence de Jokic est parfaitement exploité par le Jazz, qui va servir abondamment Gobert et Whiteside pendant tout le dernier quart-temps. Le point faible est parfaitement exposé, puisque Gobert finit avec 23 points, avec 16 lancers francs provoqués. On espère pour Denver que la blessure du grand Serbe ne le tiendra pas éloigné trop longtemps. Jeff Green n’est pas une solution fiable au poste de pivot d’une équipe compétitive. Le run du Jazz a d’ailleurs été l’occasion de faire monter la tension entre les deux équipes. Les deux prix Nobel que sont Whiteside et JaMychal Green, nous ont offert un petit accrochage, pour nous faire oublier une fin de match un peu morne. Le score final, 122-110, ne reflète en tout cas pas du tout la véritable physionomie du match.

On verra quelles seront les conséquences de ce match pour Denver. La durée de la blessure de Jokic risque de fortement influencer le début de saison de l’équipe. Du côté du Jazz, c’est encore un début de saison canon, puisque l’Utah valide sa 3ème victoire d’affilée.


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une