Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA 2022-2023 Preview : Les Phoenix Suns sauront-ils rebondir ?

Publié le

NBA 2022-2023 Preview Les Phoenix Suns sauront-ils rebondir
Photo Icon Sport / Visuel Dicodusport

NBA 2022-2023 – À l’aube de cette nouvelle saison de NBA, la rédaction de Dicodusport vous prépare durant un mois tout ce qu’il faut savoir sur l’intersaison des 30 franchises de la grande ligue américaine. Aujourd’hui, on part jouer à la console avec DeAndre Ayton, et on parle des Phoenix Suns.

Une belle saison régulière, des playoffs catastrophiques

Les Suns ont vécu une sorte d’idylle pendant les 82 premiers matchs de la saison. Dès l’entame, on a retrouvé le jeu léché qui leur avait permis d’atteindre les finales NBA la saison précédente. Le grand symbole de cette entame canon, c’est une série de 18 victoires de suite en novembre. Chris Paul, que l’âge ne semble pas affecter, a encore délivré une saison de grande classe. Mais celui qui a le plus impressionné sur le backcourt, c’est Devin Booker. Il n’a pourtant pas eu d’énormes coups de chaud, ni réalisé d’actions ultra spectaculaires. Ce qui a impressionné, c’est sa régularité autour des 26 points tous les soirs.

C’est probablement ce mot qu’on choisirait pour définir la saison des Suns : régularité. Sur l’entièreté de la saison, Phoenix a dominé. Et ce, malgré les absences assez fréquentes de certains leaders, comme DeAndre Ayton qui n’a joué que 58 matchs. Arrivé en playoffs, cette équipe était donc parmi les favorites pour le titre. Malheureusement, dès le premier tour contre les Pelicans, on a commencé à douter de ces Suns. Et l’élimination honteuse au deuxième tour face à Dallas nous a donné raison. Les matchs 6 et 7, qui étaient pourtant deux occasions de terrasser les Mavs, ont été des échecs monumentaux. Dans ces défaites, CP3, Ayton et même Booker ont été fantomatiques, et n’ont pas délivré la moindre opposition. Pire, les déclarations post game 7 ont laissé transparaître d’énormes tensions au sein du vestiaire.


Les mouvements à l’intersaison

Les départs

Frank Kaminsky (Hawks), Aaron Holiday (Hawks), Javale McGee (Mavericks), Elfrid Payton (libre), Jae Crowder ?

Les prolongations

DeAndre Ayton, Bismack Biyombo, Ishmail Wainright.

Les arrivées

Josh Okogie (Timberwolves), Damion Lee (Warriors), Jock Landale (Hawks), Duane Washington Jr. (Pacers).


Le 5 majeur

Chris Paul – Devin Booker – Mikal Bridges – Cameron Johnson – DeAndre Ayton.

5 Majeur Phoenix Suns - NBA 2022-2023

5 Majeur Phoenix Suns – NBA 2022-2023 – Visuel Dicodusport

La rotation sur le banc

Meneurs : Cameron Payne, Damion Lee.

Arrières : Landry Shamet, Josh Okogie, Duane Washington.

Ailiers : Torrey Craig, Ishmail Wainright.

Ailiers-forts : Dario Saric, Jae Crowder (?).

Pivots : Bismack Biyombo, Jock Landale.


Les points faibles/points forts

Points faibles : L’ambiance dans le vestiaire

Il y aurait des choses à redire sur l’organisation du roster des Suns. Pourtant, on a choisi de s’attarder ici sur un aspect purement mental. Ces Suns peuvent-ils encore jouer ensemble ? Cet été, DeAndre Ayton a été conservé de force alors qu’il avait signé un contrat chez les Pacers. Et il faut dire qu’il a subi de fortes critiques de ses coéquipiers qui lui reprochaient son manque d’implication. Même Jae Crowder, le mentor par excellence, a demandé son départ et ne fait plus partie du groupe jusqu’à nouvel ordre (raison pour laquelle nous l’avons mis dans les départs). Il y a donc de forts risques pour que de gros mouvements aient lieu d’ici la trade deadline.

Points forts : Le backcourt

Cette intersaison, plusieurs équipes ont créé des backcourts de all-stars, suivant le modèle des Suns. Les Hawks de Dejounte Murray et Trae Young ou les Cavaliers de Donovan Mitchell et Darius Garland par exemple. Depuis 2 ans, ce sont CP3 et Booker qui dominent la discussion des meilleures lignes arrières de la ligue. Cela doit encore être le cas cette année. D’autant plus avec un Ayton à la mine déconfite, et un Crowder sur le départ. Cela ne sera pas facile, d’autant que Chris Paul a maintenant 37 ans. Pourtant, s’il y a bien un élément qui ne semble pas avoir été touché par le marasme de cet été, c’est l’alchimie entre les deux hommes. A eux de guider leur équipe pour la ramener vers les sommets.


Le joueur à suivre : DeAndre Ayton

Énormément de questions se posent autour de DeAndre Ayton. Après la prolongation forcée, a-t-il toujours envie d’être à Phoenix ? Est-il toujours en bon terme avec ses coéquipiers ? Il faut dire que les messages envoyés lors du media day ne donnent pas envie de répondre positivement. Pourtant, c’est bien sur le terrain que sera attendu le numéro 1 de la Draft 2018. Disposant désormais d’un gros contrat, il va devoir prouver qu’il est digne du statut de first pick. D’autant que si le sérieux n’est pas au rendez-vous, pas sûr que Phoenix arrive à transférer son énorme contrat de 130 millions sur 4 ans. Bref, Ayton joue gros cette saison.


Pronostic en fin de saison : 6èmes de l’Ouest

Grosse régression à prévoir à Phoenix. Certes, une bonne partie du noyau dur est toujours là, mais le vestiaire est dans un état bien trop déplorable pour espérer retrouver le niveau de l’an dernier. D’autant plus avec la situation de Jae Crowder qui doit être transféré au plus vite. Autre problème, peu évoqué dans cette preview, le banc est clairement moins bon cette saison. Les pertes de McGee et Kaminsky n’ont pas vraiment été compensées, et Josh Okogie et Damion Lee sont loin d’être des assurances en termes de talent. La fenêtre de tir pour gagner un titre est probablement passée.

Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une