Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA 2022-2023 Preview : Les Washington Wizards peuvent-ils quitter le ventre mou ?

Publié le

Photo Icon Sport / Visuel Dicodusport

NBA 2022-2023 – À l’aube de cette nouvelle saison de NBA, la rédaction de Dicodusport vous prépare durant un mois tout ce qu’il faut savoir sur l’intersaison des 30 franchises de la grande ligue américaine. Aujourd’hui, direction la capitale pour parler des Washington Wizards.

La saison 2021/2022 : Un bon début, puis le néant

« Je ne m’attendais à rien, mais je suis quand même déçu ». Cette maxime célèbre de Dewey colle parfaitement à la dernière saison des Wizards. Rarement cités en début de saison dernière, même dans la course au playin, Washington détonne en début de saison. 10 succès sur les 13 premières rencontres, et le 15 novembre les Wizards sont leaders de la conférence Est à la grande stupéfaction de tous, probablement même des principaux intéressés. On redécouvre Kyle Kuzma, Bradley Beal assume son statut de leader, et l’on en vient à penser une autre célèbre maxime : « Alors peut-être ».

Il n’en sera rien, et la saison des Wizards sera un long chemin de croix. Il n’y aura que 40 matchs pour « Big Panda », et le board va tout envoyer valser à la trade deadline. Exit Montrezl Harrell, David Bertans, et surtout Spencer Dinwiddie, principale signature de l’intersaison. Le grand Kristaps Porzingis débarque, sort quelques belles perfs, tout en confirmant sa fragilité physique légendaire. Une 12ème place finale, et une tonne d’interrogations à l’aube de voir Bradley Beal devenir agent libre, en plus de constater la poursuite de la course à l’armement à l’Est.


Les mouvements à l’intersaison

Les départs

Kentavious Caldwell-Pope et Ish Smith (Nuggets), Tomas Satoransky, Raul Neto, Thomas Bryant, Cassius Winston (libre).

Les prolongations

Bradley Beal, Anthony Gill.

Les arrivées

Monte Morris et Will Barton (Nuggets), Delon Wright, Taj Gibson, Makur Maker (libre), Johnny Davis (draft).


Le 5 majeur

Monte Morris – Bradley Beal – Kyle Kuzma – Kristaps Porzingis – Daniel Gafford

5 Majeur Washington Wizards - NBA 2022-2023

5 Majeur Washington Wizards – NBA 2022-2023

La rotation sur le banc

Meneurs : Delon Wright

Arrières : Will Barton, Johnny Davis, Jordan Schaekel (Two-way)

Ailiers : Deni Avdija, Corey Kispert

Ailiers-forts : Rui Hachimura, Isaiah Todd, Anthony Gill

Pivots : Taj Gibson, Vernon Carey Jr


Les points faibles/points forts

Points faibles : La défense

On regarde l’effectif, et on se demande qui va défendre. Porzingis est l’opposé d’un défenseur, Beal est tout sauf irréprochable dans ce domaine. Seul Monte Morris apporte quelques garanties dans le secteur, mais même nanti d’un statut de titulaire, son temps de jeu est loin d’être garanti, et lui seul est loin d’être suffisant. C’est à l’intérieur que le manque est criant, puisqu’une raquette Porzingis-Gafford ressemble à une journée portes ouvertes. À voir si la force offensive compensera ce manque.

Points forts : Une grande variété

Les options en attaque sont très nombreuses. Un Porzingis offre la possibilité de belles options small ball, en entourant notamment le Letton de gâchettes (Barton, Kispert, Beal, Avdija). Les postes 2-3 sont quelque peu bouchés, mais cela offre plusieurs options à Wes Unseld Jr. On attend surtout de voir le rôle qui sera donné au rookie Johnny Davis, qui semble prometteur. Et on n’a même pas mentionné Rui Hachimura, qui aura sans doutes quelques occasions de briller. La profondeur d’effectif des Wizards sera sans doute un élément déterminant de leur saison.


Le joueur à suivre : Kyle Kuzma

La saison passée, Kyle Kuzma a été bazardé à Washington pour voir Russell Westbrook débarquer à L.A. S’il n’existe aucun doute au moment de savoir qui a gagné le trade, c’est avec joie que l’on a vu renaître le KK excitant de son année rookie. Il avait le champ libre sur les ailes, et s’en est donné à cœur joie. Une saison réussie, avec des statistiques honnêtes, 24 double-doubles, des pointes à plus de 30 points ou plus de 20 rebonds, et du show. Le plus dur commence pour lui : confirmer. Ce qu’il n’avait pas su faire aux Lakers, apeuré par l’arrivée du King. S’il n’est sur le papier que la troisième option offensive, sa confiance et sa réussite en feront à coup sur l’un des leaders des Wizards cette saison. Pour peu que le mental tienne.


Pronostic en fin de saison : 10ème à l’Est

Avec un trio Beal / Porzingis / Kuzma, les Wizards sont des candidats légitimes au playin. Avec le recul de Charlotte et d’Indiana, Washington semble en mesure d’aller un peu plus loin que la fin de la saison régulière. Néanmoins, sortir vivant du playin sera compliqué, même s’il suffit d’une fois où Bradley Beal prenne feu pour réussir à franchir l’obstacle. Pour une telle équipe, un premier tour de playoffs serait déjà un énorme accomplissement, et peut-être le début de quelque chose.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une