Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Finals : Les notes du match 2 entre les Phoenix Suns et les Milwaukee Bucks

Joris Schamberger

Publié

le

NBA Finals : Les notes du match 2 entre les Phoenix Suns et les Milwaukee Bucks
Photo Milwaukee Bucks

NBA 2020/21 – Les Phoenix Suns ont battu les Milwaukee Bucks 118-105, creusant leur avantage à 2-0. Voici les notes du match 2.

Les notes des Bucks

Jrue Holiday : 4

S’il veut qu’on arrête les jeux de mots sur son nom, il va falloir qu’il arrête de faire n’importe quoi à chaque match. Cette fois, c’est un tristounet 7/21 au tir pour l’ami Jrue qui, malgré une bonne défense, n’a jamais réussi à exister offensivement. En tout cas, c’est pas en ratant des lay-ups ouverts que le maçon de ces finales va pouvoir changer de statut. On appréciera quand même les 7 passes décisives, permise par les espaces qu’il a créés lors de ses (très) nombreux drives.

Khris Middleton : 2

Pour compléter un duo de lieutenants totalement à l’ouest, Middleton a complètement manqué son match. 11 points à 31% au shoot, avec deux pertes de balles, des sélections bizarres, ce bon Khris va devoir faire beaucoup mieux que ça pour que Milwaukee puisse l’emporter. 

Giannis Antetokounmpo : 8

Une domination physique totalement folle pour le Grec. Avec un 3ème quart-temps historique grâce à 20 points marqués sur la période, Giannis est peut-être intrinsèquement le meilleur joueur de ce match. Principale ombre au tableau, le hack-a-Giannis proposé par Phoenix qui a un peu trop bien marché (11/18 aux lancers), ou encore une fâcheuse tendance à prendre des 3 points, dans un match qu’il domine dans la raquette. Enfin, on ne va pas lui tenir rigueur, surtout avec Dupond et Dupont comme lieutenants.

PJ Tucker : 5,5

Un bon match de Tucker. Plutôt propre au shoot, il aura surtout été très fort au rebond, notamment offensif (4 rebonds offensifs sur 5 au total). En défense, il a fait ce qu’il savait faire, en défendant par séquences sur Booker.

Brook Lopez : 5

Lopez est l’un des facteurs qui ont permis à Milwaukee de ne pas prendre l’eau dans le 3ème quart-temps en s’imposant au rebond et dans la raquette. En défense, il a laissé son tutu de danseuse étoile, pour devenir un gros poteau dans la peinture, pour le meilleur mais aussi pour le pire.

Pat Connaughton : 7 

S’il y en a bien un qui n’a pas à rougir, c’est lui. Avec ses 14 points (soit 3 de plus que Middleton, hum hum) il a été un très bon relais offensif en sortie de banc. Son envie, traduite en 7 rebonds, dont 4 offensifs, a vraiment aidé les Bucks dans les moments chauds. Mais bon quand entre Holiday, Middleton et Connaughton, c’est le 3ème qui fait le meilleur match…

Jeff Teague : 4

Rentré pour matcher avec les minutes de Cameron Payne, il n’a pas vraiment eu un gros apport, même si son temps de jeu a un peu augmenté depuis le match 1. Bon, c’est sûrement davantage pour ne plus voir Holiday et Middleton que pour autre chose.

Bryn Forbes: 2,5

2 tirs immondes, puis un 3 points rentré, sur un rebond offensif après une de ses deux briques. Fin de la description du match de Bryn Forbes.

Bobby Portis : 4

Très peu utilisé ce soir, avec 4 minutes de temps de jeu, et déjà ciblé en défense. Cette série s’annonce très longue pour lui.

Coach Mike Budenholzer : 2,5

Alors oui c’est bien de s’ajuster, mais pas si c’est pour faire pire derrière. Budenholzer a cette fois-ci décidé de verrouiller la raquette, tout en laissant Phoenix dérouler à trois points. Un 20/40 à 3 points pour les Suns plus tard, il semblerait que ce n’était pas la bonne solution. Ajoutez à cela des rotations bizarres, avec Giannis qui sortait à des moments assez étonnants (peut-être pour protéger ses jambes) et vous obtenez une nouvelle disasterclass de Bud, qui se consolera en se disant qu’au moins, cette fois, Lopez n’a pas trop servi de punching ball. L’honneur est sauf.

Notes réalisées par Joris Schamberger

Les notes des Suns


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vrai fatigue.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une