Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Free Agency 2021 : Le récap’ après 48 heures

Publié

le

NBA Free Agency 2021 Le récap' après 48 heures
Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 – Les mouvements se sont poursuivis la nuit dernière en NBA. Après les prolongations attendues, et les mouvements anticipés par plusieurs rumeurs le premier jour, cette deuxième soirée a été bien plus surprenante. On fait le point 48h après le coup d’envoi. 

Encore une soirée très excitante pour les fans NBA. Entre certaines grandes équipes qui se sont bien renforcées, et les joueurs qui ont déjoué toutes les rumeurs, difficile de savoir où donner de la tête cette nuit. Cependant, après 2 jours seulement, la plupart des agents libres ont déjà trouvé preneurs, en tout cas pour les têtes d’affiche. Il semblerait que l’on se dirige à nouveau vers un marché très rapide.

Les Lakers, stars de la soirée

Relativement discrets au premier soir, les Lakers ont complètement mis le feu ces 24 dernières heures. Au rang des prolongations, c’est Talen Horton-Tucker, très courtisé dans la ligue, qui décide de rester aux côtés de LeBron James pour les 3 prochaines saisons. Après la perte de Caruso, c’est une nouvelle très rassurante pour les Lakers.

Cependant, c’est au niveau des arrivées que les pourpres et or se sont le plus illustrés. Ainsi, le King accueille en ses terres un vieil ami : Carmelo Anthony. Venu prêter main forte à son ami du Banana Boat, Melo va apporter son scoring et son expérience en sortie de banc. Toujours au niveau des shooters, après Trevor Ariza et Wayne Ellington hier, place aux jeunes avec Malik Monk et Kendrick Nunn. Le premier, éternelle déception du côté de Charlotte, va chercher la rédemption à LA. Concernant le second, il semblerait que l’envie de jouer le titre ait pris le pas sur le salaire. En effet, Kendrick Nunn avait bien reçu des offres de contrat plus intéressantes financièrement. Mais pourquoi se priver de jouer dans la cité des anges, aux côtés de Lebron James ?

Pendant que les Lakers faisaient leurs emplettes, n’oublions pas la superteam de l’est, les Brooklyn Nets. Tout d’abord, le jeune, mais très précieux, Bruce Brown a signé pour une petite année supplémentaire. Mais ce qui va vraiment renforcer les banc de Brooklyn, c’est l’arrivée surprise de Patty Mills en provenance de San Antonio. Au-delà du choc pour les Spurs, qui perdent le dernier joueur du titre de 2014, c’est un renfort de choix pour Brooklyn. En effet, l’Australien va apporter en création et en shoot, derrière Irving et Harden. Entre ça et la prolongation de Griffin, les Nets risquent encore de frapper très fort l’an prochain.

Chicago décolle, Philadelphie picole

Le joueur le plus convoité de cette Free Agency, c’était Demar DeRozan. Alors que les rumeurs l’envoyaient à Dallas, Miami, ou même Los Angeles, c’est à Chicago que l’ex-joueur des Spurs pose ses valises. En l’ajoutant à Lonzo Ball et Alex Caruso, les Bulls apparaissent clairement comme les vainqueurs de la Free Agency. Avec un cinq majeur Ball-Lavine-DeRozan-Williams-Vucevic, les Taureaux passent directement dans la catégorie des candidats au top 4 à l’ouest. Et ce n’est pas la perte de Thaddeus Young qui va faire pleurer dans les chaumières.

Toujours à l’est, Philadelphie, qui a également prolongé Furkan Korkmaz, a réalisé LA signature la plus étrange de la soirée. Andre Drommond arrive aux côtés d’Embiid dans la raquette des 76ers. En sortie de banc ? En 5 titulaire, avec Embiid en 4 ? Aucune idée de ce que Darryl Morey a en tête. Une chose est sûre, Drummond a des choses à se faire pardonner, après l’année catastrophique qu’il vient de passer. On a cependant du mal à comprendre comment, après les multiples embrouilles entre lui et Joel Embiid, le vestiaire est supposé tenir. Sûrement pas le dernier mouvement du coté de Philly dans tous les cas.

Ailleurs dans la ligue, le Jazz s’est accaparé les services de Rudy Gay à l’aile, et de Whiteside derrière Gobert. Dans leur volonté de franchir un cap pour s’installer définitivement dans l’élite, le banc de Salt Lake risque de beaucoup bouger cet été.

Voilà pour les principaux mouvements de cette nuit. Si beaucoup de gros noms sont déjà partis, certains comme Kelly Oubre, Spencer Dinwiddie ou Victor Oladipo sont toujours en cours de négociation. De plus, beaucoup de trades sont probablement dans les cartons, assurant aux fans un été bien chargé. 


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vrai fatigue.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une