Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA : Les Pistons toujours en difficulté contre les Clippers

Publié le

NBA Les Pistons toujours en difficulté contre les Clippers
Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 – 15ème défaite en 20 matchs pour Detroit. Si nous n’attendions pas que cette équipe joue ne serait-ce que le playin cette saison, le jeu des Pistons est pour le moment l’un des plus pauvres de la ligue. Cette nuit, l’équipe de Cade Cunningham s’est fait détruire 96-107 par des Clippers en grande forme depuis quelques matchs.

Certes, un match à Los Angeles opposant les Pistons aux Clippers, n’est pas vraiment une affiche très prometteuse. Pourtant, le nouveau massacre qu’a subi Detroit est assez représentatif de la saison globale de l’équipe. Après avoir drafté Cade Cunningham à la première place de la dernière draft, et avoir développé une pelleté de jeunes la saison précédente, on pouvait apercevoir un début de hype dans le Michigan. Pourtant, après 20 matchs, on ne peut pas vraiment dire que ces Pistons soient à la hauteur des attentes. C’est même bien pire que la plupart des scénarios ne l’anticipaient.

Les Clippers détruisent de bien tristes Pistons

Si on doit retenir du positif de cette rencontre, c’est du côté de Los Angeles qu’il faut regarder. Dès les premières minutes, les Angelinos ont affirmé leur statut de favoris en plantant les 8 premiers points de la rencontre. Cette avance ne sera jamais rattrapée par les Pistons. Ainsi, cette version des Clippers, sans Kawhi Leonard prouve qu’elle est capable d’affirmer sa domination contre des équipes bien plus faibles. Certes, ce n’est pas le genre de tests qui comptent vraiment pour une équipe avec de telles ambitions, mais c’est déjà ça de pris. D’ailleurs, Paul George n’a pas non plus été le pilier sur lequel le collectif a pu compter.

En effet, avec seulement 12pts à 5/19 au tir, PG 13 a tourné largement en-dessous de ses standards. Heureusement, le collectif a su compenser ce manque de leadership. Les héros du match (si on considère qu’il y a vraiment besoin d’un héros dans un tel sketch) s’appellent Terrence Mann, Reggie Jackson et Eric Bledsoe. Le premier a apporté toute l’énergie qu’on lui connait en sortie de banc, permettant à la domination des Clippers de s’exprimer même quand le 5 majeur était sur le banc. Les deux autres ont su planter quelques paniers compliqués qui ont fait très mal aux Pistons. En bref, pas grand chose de négatif à retenir. Les Clips ont remporté un match qu’il fallait remporter

Une catastrophe collective pour Detroit

On ne s’attendait pas à ce que les Pistons gagnent ce match. Mais une telle déconfiture doit être dure à avaler pour les fans. Entre défense complètement larguée sur les rotations et absence de mouvements offensifs, c’est une véritable comédie que nous ont montré les jeunes du Michigan ce soir. Aux premiers rôles de cette pièce absurde : Saddiq Bey. -28 de +/- en seulement 22 minutes de jeu, et un triste 4/12 au shoot, pour notre vedette du jour. A ses côtés, le comique relief, un peu bête mais qu’on adore : Jerami Grant. En effet, ce bon Jerami a décidé que d’utiliser son cerveau en jouant au basketball, c’était bien trop compliqué. Il a donc décidé de passer sa première mi-temps à foncer dans la défense intérieure adverse. En résulte un magnifique 1/10 au shoot à la mi-temps, assez bien rattrapé par son 9/9 aux lancers francs.

Mais n’oublions pas les figurants qui ont bien participé à rendre ce spectacle si drôle. Isaiah Stewart a manqué d’agressivité et de jugeote sur la globalité du match. Pendant ce temps, sur le banc, les remplaçants ont fait ce qu’ils ont pu, mais n’avaient clairement pas le niveau pour perturber le banc des Clippers. Tout ceci nous mène gentiment au metteur en scène de cette mascarade : Dwayne Casey, coach des Pistons. Celui-là même qui a cru bon de donner 18 minutes de temps de jeu dès la première mi-temps à Cory Joseph. D’ailleurs, l’augmentation des responsabilités du meneur nous force à nous poser la question : et Cade Cunningham, il est où ? Et c’est là que la comédie tourne au drame.

Cade Cunningham, joyau inexploité

L’exploitation du numéro 1 de la draft depuis le début de saison par Dwayne Casey fait peine à voir. Tout d’abord, en première mi-temps Cunningham s’est retrouvé avec Cory Joseph dans les pattes à la mène. Par ailleurs, c’est compliqué d’utiliser l’intelligence de jeu prodigieuse du jeune meneur, si on ne lui laisse pas la balle dans les mains. En effet, celui-ci a davantage été utilisé comme un arrière, laissant la gestion à Joseph la majeure partie du temps. On ressort alors du match avec un sentiment de gâchis. Cunningham finit avec 6 passes décisives au compteur (ça aurait pu être bien plus si ses collègues avaient été un peu plus adroits), mais en ayant été option 2 pendant toute la première mi-temps, il n’a clairement pas pu exprimer son talent et son intelligence.

Et c’est dommage, car les séquences où il a la balle en main sont souvent très bonnes. Il arrive souvent à trouver des coéquipiers démarqués et à créer des décalages. Cependant, il ne faut pas croire qu’il aurait sortit le match parfait avec plus de responsabilités. Depuis son arrivée en NBA, Cunningham est en grande difficulté au shoot. Ce soir n’a pas fait exception avec 3 tirs sur 13 rentrés. De plus, si la défense est plutôt correcte dans l’envie, elle trouve ses limites dans les fautes commises. 5 fautes, pour la plupart dues à une volonté de chiper la balle dans les mains du défenseur, c’est trop, même si l’intention est bonne.

Encore une défaite pour Detroit, qui se consolera en se disant que Cunningham a encore montré quelques signes de son talent. Cependant, une question se pose de plus en plus. Dwayne Casey est-il l’homme de la situation. Ce n’est en tout cas pas avec ce match qu’il l’a prouvé. Si le coach n’arrive pas à davantage exploiter son rookie star, attention aux conséquences pour l’ancien coach des Raptors.


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une