Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA : les tops et flops de la semaine

Tanguy Le Jeune

Publié

le

NBA - Les tops et flops de la semaine - 08-02-2021
Photo Getty Images

NBA 2020-2021 – Cela fait déjà près d’un mois et demi que la NBA a repris ses droits. Les classements des diverses conférences commencent à prendre forme et on peut déjà distinguer les équipes qui peuvent briller cette saison. Alors, quelles franchises et quels joueurs se sont illustrés, ou non, en cette 6ème semaine de NBA ?

Les franchises

Tops

Dans une conférence Est dominée par Philadelphie et Milwaukee, les écarts se creusent entre les premières places et les autres. En effet, les Sixers et les Bucks ont accéléré le rythme dernièrement. Et cette semaine, les Bucks se sont illustrés avec 4 victoires en autant de matchs. Ils impressionnent avec leur maîtrise exceptionnelle sur leurs récentes rencontres. Malgré le fait que Giannis Antetokounmpo ne soit pas si impérial qu’à l’accoutumée, ce sont les performances collectives des Bucks qui sortent du lot. En effet, si les cadres des Bucks ne dépassent que très peu la barre des 30 points en match, la totalité des joueurs de l’effectif apportent du scoring et de la sérénité à l’équipe. Ces résultats sont signe de rotations rondement menées et de l’implication du groupe entier dans les succès de la franchise.

Les surprises se font rares à l’Ouest. Les cadors de cette conférence sont à leur place et ne risquent pas de les céder d’aussitôt. En effet, le Utah Jazz et les Los Angeles Lakers impriment le rythme et ne se lâchent pas d’une semelle en tête de ce classement. Alors que le Jazz continue de gagner (15 victoires en 16 rencontres), les Lakers continuent d’imprimer un rythme correct qui leur permet de rester collés au Jazz de Donovan Mitchell. Impulsés par un LeBron James mélangeant classe et insolence, les Lakers continuent match après match d’impressionner la planète NBA par leur maîtrise offensive et défensive. Rappelons que les Lakers possèdent la seconde meilleure défense de la Ligue cette saison. La question peut paraître prématurée mais est tout de même sensée : iront-il chercher le back-to-back en fin de saison ?

Flops

Au-delà de Detroit, Miami, Orlando ou Washington, quelques franchises pourtant en haut du classement sont quelques peu en difficulté ces derniers temps. En effet, les Nets et les Pacers, pourtant logés respectivement aux 4 et 5èmes positions, ont connu une semaine compliquée face à des franchises qui semblent à leur portée. Cette semaine donc, les Nets ont perdu 3 fois sur 4 rencontres et les Pacers 4 fois mais sur 5 rencontres. Ces totaux sont bien faibles compte tenu des résultats habituels de ces deux cadors de la conférence Est. Cependant, malgré le fait que les Nets possèdent pourtant un effectif digne du haut du classement, les résultats de Pacers semblent peut-être compréhensibles. En effet, l’absence de T.J Warren mais aussi celle de Caris LeVert, pourtant remplaçant d’Oladipo, continuent de peser pour les Pacers qui peuvent se mordre les doigts après avoir tradé ce dernier.

Du côté de l’Ouest, les temps semblent dur pour les Grizzlies relégués actuellement à la 10ème position de la conférence Ouest. En effet, après avoir passé près de deux semaines sans jouer, les Grizzlies peinent à retrouver leur rythme. Leur série actuelle de 3 défaites d’affilée ne sera pas sans confirmer ces dires. Ces résultats en berne sont probablement explicables par la longue liste de patients à l’infirmerie. En effet, Jonas Valančiūnas vient tout juste de revenir de blessure, et les absences de Jaren Jackson Jr. et de Justice Winslow ont pénalisé la franchise sur ces dernières rencontres. Il n’y a plus qu’à espérer un retour dans de brefs délais de ces derniers pour que la situation s’améliore pour la franchise du Tennessee.


Les joueurs

Tops

Encore une fois, Joël Embiid a rayonné sur la NBA cette semaine. Laissé au repos lundi dernier, le pivot des Sixers est revenu pour tout casser lors des 3 rencontres suivantes de la semaine. 34, 37 et 33 points : voilà les stats dantesques que le Camerounais a signé. Une fois de plus, il vient inscrire son nom dans les tops joueurs de la semaine. Ce Joël Embiid là est redoutable. Si ces performances ne chutent pas en cours de saison, Lakers, Clippers, Nets et Bucks ont tout intérêt à se méfier de lui à l’avenir. Il n’y a plus qu’à lui souhaiter de rester aussi performant et pourquoi pas aller titiller les sommets de la Ligue.

Déjà impressionnant depuis le début de la saison,  Stephen Curry continue à marcher sur l’eau cette semaine. En effet, malgré les résultats contrastés de sa franchise, il ne cesse de pousser les siens dans la quête de playoffs. Après avoir inscrit 38 points dans la défaite face à Boston puis 28 face aux Mavericks, le génie du 3 point a complètement pris feu lors du second match face au Mavs en inscrivant 57 pions à 19/31 au shoot. Cette performance, une nouvelle fois surréaliste, s’est avérée insuffisante pour les Warriors battus 134 à 132 cette soirée-là. Très peu cité depuis le début de saison, Zion Williamson signe des performances impressionnantes de régularité. En effet, il fait presque toujours partie des vidéos de highlights, et ce, chaque semaine. Rien que pour ça, le n°1 de la cuvée de draft 2019 mérite d’être salué.

Flops

Miles Turner n’est manifestement pas dans une forme olympique. En effet, l’intérieur des Pacers ne performe pas comme il le fait à l’accoutumée. Ces derniers matchs, il n’a pas dépassé les 12 points et a même signé des performances très légères. Face aux Bucks par exemple, il n’a signé qu’une faible performance de 3 points 2 rebonds et 1 passe décisive. Ayant joué 23 minutes, il aurait certainement du nous en montrer un petit peu plus. Il n’a par ailleurs tenté aucun shoot dans la raquette, ce qui peut sembler surprenant pour un pivot de 2m11. Ces contre-performances récentes ne sont cependant pas alarmantes et ses statistiques devraient remonter d’ici peu. Du moins, c’est qu’on lui souhaite.

À l’Ouest, difficile de donner des flops cette semaine tant le niveau affiché de cette conférence semble élevé. Cependant, un joueur ne semble pas si impérial qu’il n’a l’habitude de la montrer. En effet, Michael Porter Jr. est quelque peu en difficulté ces derniers temps. Avec seulement 26% de réussite au shoot cette semaine, il ne semble pas dans la meilleure forme de sa carrière. En effet, depuis son explosion à la vue du grand public la saison passée, le 14ème choix de la draft 2018 a montré qu’il était capable de produire de belles choses avec les Nuggets. Cette mauvaise passe semble, elle aussi, anecdotique pour un jeune joueur comme lui. Il est très probable qu’il aura de belles heures à vivre en NBA. Cette mauvaise passe n’est peut-être qu’un petit caillou au fond de sa chaussure.

Tanguy Le Jeune
 


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une