Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA : les tops et flops de la semaine

Tanguy Le Jeune

Publié

le

Photo David Dow/NBAE via Getty Images

NBA 2020-2021 – Dans une semaine marquée par la retraite inattendue de LaMarcus Aldridge suite à des problèmes cardiaques, la NBA s’est émue de voir un grand joueur quitter la ligue du jour au lendemain. Cependant, il faut continuer alors qu’il reste seulement une quinzaine de matchs à jouer en saison régulière. Voici les tops et les flops de la semaine. 

Les franchises

Tops

Malgré une saison compliquée et un bilan en dessous des attentes portées à leur égard en début de saison, les Washington Wizards entrevoient une sortie du gouffre dans lequel ils étaient plongés. Actuellement 12èmes de conférence, ils peuvent clairement accéder au Play-in Tournament d’ici la fin de la saison régulière. En effet, ils ne se situent qu’à une petite victoire des Raptors qui ne semblent pas véritablement en mesure de batailler en cette fin de saison. Grâce au duo phare de cette équipe composé de Bradley Beal et de Russell Westbrook, les Wizards sont dans une forme inédite pour eux cette saison avec notamment 6 victoire en 7 matchs. Il va falloir compter sur eux d’ici la fin de saison régulière pour faire le spectacle.

Golden State est l’une des franchises en forme de la conférence Ouest ces derniers temps. En effet, portés par un Steph Curry en feu à chaque match (ou presque), les Warriors se donnent de l’air sur des Pelicans menaçants sur les places qualificatives pour le Play-In Tournament. Cette semaine, le bilan des Warriors est très positif avec 3 victoires en 4 rencontres. Malgré une courte défaite face aux Celtics, les Warriors sont en forme et montrent qu’il batailleront jusqu’à la fin de la saison régulière pour accrocher les places qualificatives pour le Play-In Tournament. Le suspense sera au rendez-vous jusqu’au bout.

Flops

Mauvaise semaine pour Miami qui marque un temps d’arrêt dans une jolie série. Pourtant auteur de 5 victoires sur 6 rencontres à l’entame de cette semaine, le Heat a vite déchanté. Avec un calendrier compliqué cette semaine, le Heat a peiné à aller chercher une seule victoire malgré un joli succès obtenu face aux Nets privés depuis peu de leur intérieur LaMarcus Aldridge. Cependant, les défaites face aux Suns et aux Nuggets sont dommageables sans compter la déroute face aux Timberwolves qui connaissent une saison sous la forme d’un chemin de croix. Cette mauvaise semaine le fait sortir des 6 places directement qualificatives pour les playoffs. le Heat a d’ailleurs concédé un léger break face aux Knicks qui possèdent 2 victoires de plus au terme de leur semaine parfaite.

A l’instar du Heat de Miami à l’Est, Portland est dans le dur en ce moment à l’Ouest. Il faut dire que depuis le début du mois d’avril, les résultats des Blazers s’inscrivent en dents de scie. En effet, ces derniers temps, les hommes de Terry Stotts alternent deux défaites puis une victoire puis deux défaites etc. Ils conservent leur 6ème place au classement grâce à la mauvaise semaine des Mavericks de Luka Dončić qui ont concédé 4 défaites en 5 matchs et la mauvaise période des Lakers, privés de leur duo de star. Pour les Blazers, tout va bien sur le plan comptable, mais il semble quand même assez urgent de retrouver du rythme avant d’être contraints de devoir passer par le Play-In Tournament.


Les joueurs

Tops

Ils étaient nombreux les candidats aux tops cette semaine dans la Conférence Est. Depuis son retour, Joel Embiid retrouve son statut de candidat au MVP, Julius Randle continue de mitrailler les paniers adverses et de capter de très importants rebonds et Russell Westbrook a tout simplement collé 3 triple-doubles cette semaine. Mais pour ne choisir qu’un joueur parmi eux, ce serait plutôt Joel Embiid qui mérite les félicitations. Il faut dire que depuis son retour, il montre qu’il est dans une forme olympique aussi bien dans le jeu que dans la tête. Avec près de 37 points et 12 rebonds de moyenne sur la semaine, le Camerounais s’inscrit de plus en plus comme candidat sérieux au MVP malgré son absence lors du mois de mars qui lui a coûté de nombreux matchs. Les Sixers ont de quoi faire trembler la ligue en playoffs avec cet Embiid là.

Stephen Curry accélère le pas avec ses Warriors. En effet, avec 3 performances au-dessus de 42 points cette semaine dont une pointe à 53 points face aux Nuggets en début de semaine, le meneur de jeu des Warriors continue de briller et de faire rayonner son équipe. Depuis sa petite blessure à la mi-mars, Stephen Curry porte son équipe sur ses épaules et lui donne même un peu d’air sur des Pelicans oppressants à la 11ème place. En tout cas, le double MVP de la NBA en 2015 et 2016 démontre qu’il a faim, que son shoot excelle et que sans lui, les Warriors sont véritablement à la peine autant sur le jeu que dans le playmaking. Curry est donc au top de la Conférence Ouest cette semaine. Sa « moins bonne » performance cette semaine s’est chiffrée à 33 points, 4 rebonds et 5 passes décisives, rien que ça !

Flops

Tyler Herro, joueur du Miami Heat ne semble pas vraiment ni en forme ni en confiance ces derniers temps. En effet, ses stats sont en chute libre ces derniers temps malgré le fait qu’il continue de jouer environ 25 minutes par match avec Miami. A la peine au shooting, Tyler Herro doit essayer de se ressaisir s’il veut espérer faire partie des prétendants au trophée du sixième homme de l’année. On le sait, la concurrence est rude cette saison pour ce trophée et ce n’est pas en marquant 5 points par matchs à 20% de réussite au tir qu’il peut espérer y figurer. Cependant, on connait le talent de ce joueur et son importance dans l’équipe. Il n’y a aucun doute sur le fait que ses statistiques récoltées sur cette semaine ne sont qu’un petit passage à vide pour un jeune joueur comme lui.

Période quelque peu compliquée pour Tim Hardaway Jr. qui connait, à l’image de Tyler Herro, une baisse de régime inhabituelle ces derniers temps. Pourtant éligible au trophée du sixième homme avec ses 15,8 points de moyenne, l’ailier des Mavericks peine à marquer ces derniers temps. En effet, avec un décevant 20% de réussite au shoot face aux Kings, ou encore son zéro pointé face aux Spurs, Tim Hardaway Jr. est véritablement à la peine en ce moment. Cependant, comme Tyler Herro, il n’y a nul doute que le talent de ce joueur reprendra vite le dessus et qu’il s’agit seulement d’un passage à vide compte tenu de la fatigue accumulée dans cette saison au rythme dantesque. Rappelons aussi que chez les Hardaway, le basket circule dans les veines.


Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?