Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA : les tops et flops de la semaine

Tanguy Le Jeune

Publié

le

Photo Getty Images

NBA 2020-2021 – Cette semaine, Brooklyn a brillé, les Cavs peinent à avancer sans Drummond, Beal et Lillard enchaînent, bref, il y a eu du mouvement en NBA. Voici les tops et les flops de la semaine de la grande ligue américaine de basket-Ball. 

Les franchises

Tops

Cette semaine c’est à New York que le show a eu lieu dans la conférence Est. Malgré l’absence de Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving gèrent de mains de maîtres la franchise de Brooklyn. Six victoires d’affilée pour les Nets en ce moment et une deuxième position au classement derrière les Sixers. Ces résultats sont notamment dus au retour de James Harden au meilleur de sa forme. Sur ses trois dernières rencontres il a terminé à chaque fois meilleur scoreur de son équipe : 38 points face aux Suns et 37 face aux Clippers. En tout cas, ça marche plutôt bien à Brooklyn c’est pourquoi cette équipe est le top de la conférence Est cette semaine.

Pour la conférence Ouest, deux franchises se sont illustrées cette semaine. En effet, les Phoenix Suns et les Portland Trail Blazers ont remporté trois matchs sur quatre cette semaine. Pour les Suns, cette dynamique qui les suit en ce moment est belle à voir. Le seul petit accroc a eu lieu face aux Nets de James Harden qui sont tout simplement en feu actuellement. Portland aussi continue son joli parcours. Après un début de saison un petit peu mitigé, les Blazers ne lâchent plus les hauteurs du classement et sont à la 5ème place de la conférence juste derrière les Suns. Si ces deux équipes fonctionnent aussi bien, c’est notamment grâce à des collectifs complets et homogènes mais aussi grâce à leurs leaders que sont Devin Booker pour les Suns et Damian Lillard pour les Blazers.

Flops

Dans les profondeurs du classement de la conférence Est, les Cleveland Cavaliers n’arrivent pas à stopper leur chute. Plongés dans une série de dix défaites d’affilée, on voit mal comment cette équipe pourrait inverser la tendance pour aller conquérir une place en playoffs. Alors que leur saison se déroulait plutôt bien, le feuilleton Drummond a fait son apparition. L’ancien pivot des Pistons effectuait un bon début de saison sur le plan statistique avec sa franchise mais c’est sur le terrain que le problème se faisait ressentir. Nonchalant et désinvolte, son attitude était à l’image d’une bien maigre envie de gagner et d’aider son équipe à le faire. Il ne joue plus avec les Cavs mais son absence se fait déjà cruellement ressentir puisque la série actuelle des Cavs coïncide avec l’absence de Drummond.

À l’image des Cavs, c’est Sacramento qui peine en ce moment dans la conférence Ouest. Actuellement sur une série de 7 défaites consécutives, les Kings de Sacramento plongent dans le classement de manière presque irrémédiable compte tenu de leurs atouts assez limités. Ce qui est assez embêtant pour les Kings, c’est qu’ils perdent aussi bien face à des cadors de la ligue que face à des franchises de second plan comme Chicago ou Memphis. En tout cas, il ne reste plus qu’à viser la Draft Lottery 2021 pour les Kings qui sombrent dans le classement. C’est une 13ème place pour cette équipe dans la conférence Ouest.


Les joueurs

Tops

Bradley Beal est tout simplement dans la forme de sa vie actuellement. En effet, si les Wizards sont aussi performants ces derniers temps, c’est notamment grâce à ses performances dignes d’un MVP. Cette semaine encore, Beal a brillé en inscrivant 37 points face aux Blazers, 25 face aux Nuggets et 37 encore face à Houston. Ces performances ne sont pas sans nous rappeler un certain James Harden MVP en 2018. Tout roule pour Beal et les Wizards qui grimpent petit à petit dans le classement. À noter évidemment les performances de Julius Randle qui ne cessent d’impressionner. Mention spéciale à Terry Rozier des Hornets qui porte sa franchise de la tête et des épaules cette saison.

C’est Damian Lillard qui a rayonné sur toute la ligue la semaine passée. En effet, le meneur de jeu des Blazers est dans une forme olympique en ce moment. Tant ses performances sont élevées en ce moment, il est moins souvent en-dessous des 30 points qu’au-dessus. En effet, il n’a pas été qu’une seule fois en dessous des 30 points inscrits en match de toute la semaine. La dernière fois remonte au 13 février avec 20 points inscrits face au Cavs. Ces stats reflètent d’un niveau impressionnant à l’image de ce qu’il a été capable de produire ces dernières années. En l’absence de son acolyte C.J McCollum, c’est bien lui qui porte l’équipe vers les sommets de la ligue.

Flops

À l’Est, les temps sont durs pour Derrick Rose. Déjà un peu en difficulté avec les Pistons en début de saison, le MVP 2011 ne parvient pas à s’imposer à New York. Pourtant sixième homme de luxe avec un temps de jeu avoisinant les 20 minutes par match, D.Rose n’y arrive pas. C’est à peine s’il arrive à inscrire 2 paniers par matchs. En arrivant à New York, il a perdu son adresse au shoot et il n’arrive plus à trouver le chemin du panier. Ce parcours est triste pour l’ancienne star de la ligue tout autant que ses 4 petits points inscrits face aux Timberwolves et face au Magic. Il n’y a plus qu’à espérer que ce ne soit que passager.

Période également compliquée pour Markieff Morris. En effet, le joueur des Lakers joue peu par rapport à la saison passée. Et même avec l’absence de Anthony Davis sur ces derniers matchs, l’ancien joueurs des Knicks ne joue pas plus et ne se sort pas de cette période compliquée. Son dernier match face au Miami Heat prouve qu’il vit une période compliquée. En effet, avec 0 point, 0 passe et seulement 1 rebond en 10 minutes jouées, il y a de quoi se poser des questions. Ses minutes en baisse par rapport aux saisons précédentes semblent le toucher et il semble aussi avoir du mal à l’encaisser…

Tanguy Le Jeune
 


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une