Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA : les tops et flops de la semaine

Tanguy Le Jeune

Publié

le

Photo AFP

NBA 2020-2021 – Après les énormes changements qu’à connu la NBA la semaine passée, joueurs et franchises ont calmé le jeu cette semaine et commencent à voir s’approcher la fin de la saison régulière. Alors, qui sont les tops et les flops de la semaine ? 

Les franchises

Tops

Cette saison chez Miami c’est soit tout va très bien soit tout va très mal. Alors que la semaine passée la franchise était sur une série de 6 défaites d’affilée, cette semaine c’est totalement l’inverse. Sur les quatre rencontres du Heat cette semaine, aucune équipe n’a su trouver la solution face à eux. Et pourtant ce n’était pas que des cancres en face. Victoire face aux Knicks (88 – 98), victoire face aux Pacers (87 – 92), victoire face aux Warriors ( 116 – 109) ou encore victoire face aux Cavs (115 – 101). Semaine maîtrisée pour les hommes d’Erik Spoelstra qui sont remontés à la 5ème position de la conférence Est à près d’une vingtaine de matchs de la fin de la saison. Pour en citer d’autres, Milwaukee ou Atlanta ont aussi signé une jolie semaine leur permettant d’occuper respectivement la 3ème et la 4ème position de la conférence.

De l’autre côté des États-Unis, de nombreuses franchises se sont illustrées cette semaine en remportant toutes leurs rencontres. C’est le cas du Jazz qui a vécu une semaine compliquée dont un incident sans gravité dans leur avion, c’est aussi le cas de Phoenix, ou encore de Denver qui se rapproche des sommets de la ligue et qui a relégué les Lakers à la 5ème position de la conférence Ouest. Une autre franchise se réveille actuellement, ce sont les Dallas Mavericks. En effet, cette semaine, ils ont battu OKC, Boston ou encore les Knicks et ont terminé la semaine invaincus avec un total de 4 victoires en 4 matchs. Bingo pour Dallas qui remonte désormais à la 7ème position de cette conférence, sur les talons des Blazers. Le suspense est encore important dans la conférence Ouest puisque beaucoup d’équipes peuvent encore prétendre au play-in tournament.

Flops

Les New York Knicks ont laissé passer des matchs importants cette semaine. En effet, la défaite des Knicks face à leurs concurrents directs du Heat est très dommageable ainsi que celle face aux Timberwolves, pire bilan de la ligue. Cela leur fait perdre des places importantes en vue des playoffs. Actuellement 7èmes de conférence, les hommes de Tom Thibodeau ont quitté les places directement qualificatives pour les playoffs. Si la saison en restait là, ce serait play-in obligatoirement. Attention à cette mauvaise dynamique qui est peut-être signe de fatigue pour des Knicks qui signent leur plus belle saison depuis de nombreuses années. Il va falloir retrouver du rythme à l’entame du money-time de la saison régulière.

Les Golden State Warriors ne sont pas en forme en ce moment. En effet, leur 10ème position de la conférence Ouest fait qu’ils sont actuellement assis sur le siège éjectable des places qualificatives pour le play-in tournament. Toute la saison les Warriors ont été irréguliers et dépendants de leur superstar Stephen Curry. Ces derniers temps d’ailleurs, le playmaker des Warriors a raté de nombreuses rencontres à cause de petits bobos ou de besoin de repos. Dès qu’il n’est pas là, gagner une rencontre relève d’un effort considérable pour ses coéquipiers. Cette irrégularité est un sérieux problème pour les Warriors cette saison. Qu’aurait été cette saison si Klay Thompson ne s’était pas reblessé en présaison …


Les joueurs

Tops

On n’a pas tellement parlé de lui cette saison notamment du fait qu’il fasse partie d’une équipe dont le cœur est porté sur Giannis Antetokounmpo. Cependant, cette semaine Jrue Holiday a sorti les crocs avec 4 rencontres au-dessus des 22 points inscrits dont une pointe à 33 points. Il s’est aussi montré très important sur le plan du jeu en favorisant l’altruisme avec deux double-doubles avec points et passes alors qu’il a frôlé à plusieurs reprises le triple-double cette semaine. En tout cas, l’ancien joueur des Pelicans s’est montré décisif et important pour son équipe cette semaine. Milwaukee, actuellement 3ème de la conférence Est peut compter sur des éléments de taille pour vaincre ses adversaires cette saison. A voir s’ils seront capables d’aller enfin titiller les sommets de la ligue en post-season.

Grosse semaine de Luka Doncic qui démontre encore et toujours son statut de superstar actuel ou en devenir de la NBA. Si sa franchise a terminé la semaine invaincue c’est encore une fois grâce à son incroyable régularité. Quatre matchs au-dessus des 25 points dont une pointe à 36 en signant d’ailleurs en moyenne quelques 6/7 rebonds et 6 passes décisives. Ce joueur est une pépite, et dès lors que l’expérience commencera à faire son travail, Doncic risque de martyriser ses adversaires encore plus. Les Mavericks ont définitivement trouvé leur franchise player à ne pas perdre pour les prochaines années. A l’instar de Doncic, c’est Devin Booker qui continue à signer une très bonne saison. En effet, à 24 ans, il signe des stats d’une régularité déconcertante avec des pointes qui, comme face aux Bulls, peuvent monter à 45 points. Ces joueurs sont de véritables pépites.

Flops

Derrick Rose n’arrive pas à véritablement s’imposer chez les Knicks. Alors que le MVP 2011 avait retrouvé des couleurs à Detroit depuis deux saisons, son départ chez les Knicks n’est pas très fructueux. C’est encore le cas cette semaine puisqu’en compilant plus de 20 minutes de jeu de moyenne par match, le meneur de jeu peine à trouver le chemin des paniers malgré pas mal de tentatives. Même si il parvient à distribuer quelques passes décisives et à capter quelques rebonds en plus à chaque match, on peut en attendre plus de D. Rose. Malgré sa trajectoire compliquée en NBA, ce joueur est un véritable talent de la NBA et il a d’ailleurs démontré à Detroit qu’il lui restait encore de beaux restes dans cette ligue.

Du côté de l’Ouest, Andrew Wiggins signe une bonne saison. Bonne saison sur le plan statistique en tout cas. Mais au-delà des statistiques, c’est dans le leadership que ce joueur peine à évoluer. En effet, ces derniers temps, Stephen Curry a du louper quelques matchs en raison de bobos et/ou de fatigue qui s’accumulent à cause de ce rythme de matchs effréné en NBA. Mais lors de chacune de ces absences, l’équipe perd quasiment systématiquement. C’est en ça qu’Andrew Wiggins a besoin d’évoluer. En effet, même s’il marque régulièrement plus de 15 points par match, il serait judicieux qu’il prenne à son compte les rennes de cette équipe lorsqu’elle en a besoin. Même sans Curry, cette équipe a des qualités à revendre mais elle manque cruellement d’un leader de substitution. C’est ce que l’on peut attendre de Wiggins, qu’il prenne ses responsabilités.

Tanguy Le Jeune
 


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une