Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Les Bucks humiliés par les Celtics, les Suns par les Mavs

Publié le

Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 – C’était une soirée décisive en NBA, avec 4 équipes qui jouaient leur avenir dans ces Playoffs. Les Bucks, champions en titre, se déplaçaient chez les Celtics alors que les Suns recevaient les Mavs.

Celtics 109 – 81 Bucks

Les Bucks entament le premier quart-temps de la meilleure des manières, en creusant rapidement un avantage de 10 points. Les daims profitent de l’adresse en berne des Celtics à distance et surtout d’un Giannis Antetokounmpo encore une fois monstrueux. En quasi triple-double dès la fin du 1er quart, avec 10 points, 8 rebonds et 6 passes, le Grec est dans tous les bons coups, bien aidé par un Brook Lopez retrouvé qui marque notamment son premier panier à 3 points de la série.

La situation s’inverse néanmoins rapidement et ce sont les Bucks qui commencent à vendanger à distance (3/19 à 3 points à la mi-temps) alors que Tatum, Brown et Grant Williams sonnent la charge pour Boston. Giannis est seul et commet des fautes évitables, comme celle sur Marcus Smart au buzzer du 2ème quart-temps, qui permet au DPOY d’inscrire 3 lancers francs à 0,9 secondes de la mi-temps. 48-43 pour Boston !

La dynamique reste la même dans le 3ème quart, avec un Grant Williams toujours aussi agréablement surprenant pour les Celtics. Souvent volontairement laissé seul par les Bucks en défense, ce dernier ne se fait ainsi pas prier pour le leur faire payer. 22 points pour lui à la fin du 3ème quart dont 6 à distance, soit 2 de plus que l’entièreté de l’équipe des Bucks. L’adresse à 3 points aura clairement été un facteur X dans ce match. À l’aube des 12 dernières minutes, Milwaukee a 15 points de retard sur Boston. L’écart va s’amplifier sur le dernier quart, les Bucks ne montrant plus aucune envie de se battre. Drapeau blanc, fin du match, de cette série de Playoffs et victoire des Celtics qui rejoignent le Heat en Finales de la Conférence Est !


Suns 90 – 123 Mavericks

On a encore un peu de mal à se remettre de nos émotions après cette rencontre surréaliste entre Suns et Mavericks. Dans une série où les deux franchises avaient remporté leurs trois rencontres à domicile, Phoenix partait avec un avantage certain. Trop certain peut-être. Car si Dallas n’avait rien à perdre, les leaders de saison régulière à l’Ouest semblaient tendus à l’entame de match. Tendus vous avez dit ? Attention, les phrases suivantes peuvent choquer. A la mi-temps, les Mavs menaient de 30 points, les Suns en avaient inscrit 27. A la mi-temps encore, les meilleurs marqueurs de l’Arizona se nommaient Jae Crowder et Cameron Johnson avec 5 points chacun. Le duo Booker/Paul en cumulait quant à lui…trois. A la mi-temps toujours, Phoenix shootait à 24,4%. La descente aux enfers ne faisait alors que commencer.

Les Suns ont totalement été pris par la défense de Dallas quand eux ont été inexistants dans ce secteur. Sur toutes les trajectoires de passes, les Mavs ont forcé les pertes de balle adverses. Et alors que la réussite fuyait Phoenix, le panier semblait gros comme une bassine pour Luka Doncic et Spencer Dinwiddie. Ces derniers ont respectivement marqué 27 et 21 points dans les 24 premières minutes, l’un à 9/12, le second à 7/10. Oui, ça pouvait rigoler pour le Slovène et ses copains. Dans le Footprint Center, l’ambiance était évidemment tout autre.

Devin Booker était tout excité de jouer un Game 7 à la maison, peut-être aurait-il fallu le prévenir qu’il se déroulait hier soir (11 points à 3/14). Comme le reste de son équipe, il ne devait pas être informé. Jae Crowder affiche un maigre 2/9, Mikal Bridges un vilain 3/11. On s’étonnait presque de voir Chris Paul inscrire un panier (son premier) dans le troisième quart et permettre aux Suns de revenir de -40 à -38. Vous avez bien lu, de -40 à -38. Têtes basses, les Suns rejoignaient alors le banc avec un déficit de 42 pions avant les douze dernières minutes -qu’on vous épargne- pendant que la salle commençait à se vider.

Pour Luka Magic (35 points avec 6 paniers longue distance), Dinwiddie (30 unités à 5/7 à trois points) et Brunson (24 points à 11/19), il ne pouvait clairement rien arriver. Il va y en avoir en revanche des questions dans la tête de Monty Williams et de ses joueurs pendant les vacances. Car oui, la douche est froide, les Suns sont éliminés des playoffs. Et les Mavericks, en finale de conf’.


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une