Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Les Grizzlies s’en sortent contre Minnesota, le Jazz et les Nuggets sombrent

Sophie Clapier

Publié le

Photo Icon Sport

PLAYOFFS NBA 2021-2022 – Trois rencontres étaient au programme pour cette nouvelle nuit de playoffs. Et dans celles-ci, les équipes à domicile ont à chaque fois été défaites par les visiteurs. Après un dernier quart-temps catastrophique, les Timberwolves ont perdu une belle occasion de prendre l’avantage dans leur série contre les Grizzlies. Jazz et Nuggets ont eux encaissé des défaites, respectivement face aux Mavericks et aux Warriors, qui pourraient s’avérer décisives.

TIMBERWOLVES 95 – 104 GRIZZLIES

Après leur lourde défaite au match précédent, les Wolves avaient soif de revanche. De retour au Target Center, ils n’ont pas mis longtemps avant de chauffer l’ambiance contre des Grizzlies en détresse respiratoire après seulement quelques minutes de jeu. Portés par un Patrick Beverley des grands soirs, les Loups ont compté jusqu’à 26 points d’avance dans le début de second quart. Avec Dillon Brooks à 0/6 et Ja Morant avec deux fautes déjà, les voyants semblaient au vert pour KAT and co. Seul, Desmond Bane essayait de maintenir les siens hors de l’eau avec 16 points inscrits en première période. Memphis a bien tenté d’inverser la tendance avant la pause en revenant à 7 unités mais les Wolves répondaient immédiatement au retour des vestiaires. Tous crocs dehors, D’Angelo Russell s’occupait de tout.

Mais ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Après un troisième quart-temps du même acabit que les deux premiers, lors duquel on voyait déjà la victoire de Minnesota se profiler, les Grizzlies ont placé un 16-0 fatal dans le début du dernier acte. Emmenés de nouveau par Desmond Bane (total 26 points) et un grand Brandon Clarke (20), ils ont pris l’avantage à huit minutes du terme, gelant l’enceinte. Ils n’ont finalement plus perdu la main pour s’imposer 104-95 suite à un dernier acte remporté 37-12. 37-12 ! La douche est glacée pour les joueurs de Chris Finch qui avaient clairement le match en main, quel gâchis. Memphis reprend donc l’avantage du terrain et un gros ascendant psychologique après cette victoire inespérée. On cherche encore à savoir comment ils ont fait…

JAZZ 118-126 MAVERICKS

Pour les Dallas Mavericks, la mission est plus que réussie. Après l’annonce de la blessure de Luka Doncic sur le dernier match de saison régulière, l’objectif était simple : résister le plus possible au Jazz en attendant son retour. Cette victoire à l’extérieur sur ce Match 3 est donc plutôt inespérée. Sans leur maître à jouer slovène, qui devrait être de retour pour le Match 4, les Mavericks ont livré une prestation plus que satisfaisante. Jalen Brunson (31 points) et Spencer Dinwiddie (20 points, 6 passes) ont encore une fois été les détonateurs de l’équipe, assurant un superbe intérim à la création en l’absence de Doncic.

Côté Jazz, le scénario du Match 2 s’est répété. La défense catastrophique de leurs extérieurs a coûté bien trop cher. Dinwiddie, Green et Brunson notamment sont rentrés comme dans du beurre dans la raquette du Jazz, créant des gigantesques décalages défensifs et mettant Rudy Gobert en bien mauvaise posture. Le pivot français termine d’ailleurs le match avec 4 fautes et seulement 7 rebonds (son 3ème plus faible total cette saison). Si bien que le coach Snyder s’est résigné à tenter un small ball dans le dernier quart, ce qu’il a très rarement essayé cette saison. Un pari risqué qui n’a pas suffi, le Jazz s’incline finalement 126-118 et passe à 1 victoire pour 2 défaites dans cette série.

NUGGETS 113-118 WARRIORS

C’est une série qui pourrait se terminer bien plus tôt que prévu. Alors qu’on attendait un duel serré et au sommet tactiquement parlant, les Nuggets sont en train de subir la loi des Warriors, qui ont retrouvé leur âme de champion. Après avoir remporté leurs deux premiers matchs à domicile, les joueurs de Golden State ont en effet remis le couvert cette nuit à Denver. Le trio infernal composé de Stephen Curry (27 points, 6 passes), Jordan Poole (27 points) et Klay Thompson (26 points) en a encore fait voir de toutes les couleurs à la défense des Nuggets.

Pourtant, ces derniers ont cru avoir fait le plus dur en revenant au score dans le 3ème quart. Encore plus en prenant 2 points d’avance à trois minutes de la fin du match. Mais c’était avant de faire face au raz-de-marée Warriors. Les visiteurs ont en effet marqué 8 points d’affilée dans les dernières minutes, instaurant un grand froid dans la Ball Arena de Denver. Nikola Jokic, encore auteur d’un match de calibre MVP (37 points, 18 rebonds, 5 passes, 3 interceptions) a assisté impuissant à cette déferlante. Les Nuggets, maintenant menés 3 matchs à 0, sont dos au mur. Ils devront impérativement gagner dimanche soir pour rester en vie.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une