Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Les Nets éliminés, les Sixers tremblent, le Jazz sombre

Sébastien Gente

Publié le

NBA Playoffs 2022 les Nets éliminés, les Sixers tremblent, le Jazz sombre
Photo Icon Sport

PLAYOFFS NBA 2021-2022 – Incapables de remporter le moindre match, les Nets sont officiellement éliminés. Le Jazz est à deux doigts de les rejoindre, alors que les Sixers ont perdu toute sérénité dans leur confrontation avec les Raptors.

Nets 112 – 116 Celtics

Les Brooklyn Nets sont donc la première équipe éliminée de ces playoffs. Une issue que peu de monde aurait envisagé, a fortiori après un game 1 serré et remporté au buzzer par les Celtics. Mais les faits sont là, et les Nets auront toujours semblé un ton en-dessous. Cette nuit, ils ont offert un meilleur visage, mais le collectif huilé de Boston aura encore fait la différence, essentiellement lors des moments importants, alors que les écarts en fin de match n’auront jamais été énormes sur toute la série.

Les Celtics ont creusé l’écart lentement, menant de 8 points à la pause, et obligeant Brooklyn à constamment courir après le score. Critiqué, Kevin Durant a fait son match (39 points, 9 passes, mais 3-11 à 3 points). Mais Boston dégage une sérénité qui semble à toutes épreuves, ce qui s’est vérifié quand les Nets sont revenus à 1 point à 1 minute 30 de la fin. Sans paniquer, les Celtics ont resserré leur défense, et Al Horford a inscrit un panier décisif avant que Marcus Smart ne plie l’affaire aux lancers. Brooklyn n’aura jamais mené au score dans ce match, et sort par la petite porte, sur un sweep. Un point final sur une saison vraiment décevante à tous points de vue. Boston, de son côté, attend Milwaukee au prochain tour, pour peu que les Bucks finissent le travail mercredi.

Sixers 88 – 103 Raptors

Les Sixers menaient 3-0 et voulaient boucler la série samedi soir au Canada. Mais les voilà obligés de repasser la frontière une nouvelle fois pour le prochain match. À domicile, on n’attendait rien d’autre que la victoire pour les coéquipiers d’un Joel Embiid qui joue avec une blessure au pouce. Le pivot camerounais s’est montré en-deçà de son niveau (20 points, 11 rebonds), mais ce n’est rien à côté du reste du 5 majeur qui compte un affreux 20/51 au tir ! Une contre-performance incroyable, surtout à domicile.

Toronto s’est envolé lors d’un deuxième quart-temps indigne des Sixers (25-14). Malgré l’absence de Fred VanVleet, les Raptors ne seront plus mis en difficulté dans ce match, puisque Philadelphie ne reviendra au mieux qu’à sept points. Leur défense de fer aura été la clé de leur succès, en plus des 15 ballons perdus par les Sixers. Voilà donc les hommes de Doc Rivers sous pression avant le game 6, et le coach voudra certainement éviter d’écrire l’histoire, puisqu’aucune équipe n’a perdu une série de playoffs après avoir mené 3-0. Aux joueurs de faire le travail pour éviter un game 7 qui serait dramatique pour les nerfs de leurs fans.

Mavericks 102 – 77 Jazz

Le cinquième match dans une série de playoffs quand les deux équipes sont à égalité promet souvent d’être une montagne. Mais celui-ci aura accouché d’une souris tant Dallas a survolé ce match. Le retour de Luka Doncic, comme on pouvait le pressentir, a tout changé pour ces Mavs. Le Slovène a régalé (33 points, 13 rebonds), spécialement dans le troisième quart-temps, où il va inscrire 19 points, soit autant que tout le Jazz réuni (29-19) ! Une manière de plier définitivement le match pour les Mavericks.

Car ses coéquipiers lui avaient déjà déroulé le tapis rouge, puisque Dallas menait de 16 points à la pause (52-36). Les Mavericks ont récité une belle partition collective, alors qu’en face, le Jazz s’est complètement noyé dans un océan de tirs à trois points manqués (3/30 !). Seul Rudy Gobert (17 points, 11 rebonds) et Jordan Clarkson (20 points) auront été à la hauteur de l’évènement. Le duo Donovan Mitchell – Bojan Bogdanovic (11 points à 4/24 au tir dont 0/12 à trois points) aura coulé Utah, qui s’incline lourdement dans le Texas et qui devra montrer un autre visage jeudi pour leur dernière chance de rester en vie dans cette série.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une