Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Sixers et Mavericks s’imposent et n’abdiquent pas

Publié le

NBA Playoffs 2022 Sixers et Mavericks s'imposent et n'abdiquent pas
Photo 76ers

NBA 2021-2022 – Les troisièmes matchs des demi-finales de conférence ont débuté cette nuit en NBA, avec deux rencontres de Playoffs aux physionomies similaires. Philadelphie a réagi dans sa série en battant Miami et Dallas a réduit le score face à Phoenix.

Sixers 99 – 79 Heat

L’évènement de ce Game 3 était le retour de Joel Embiid sur le terrain et dans une moindre mesure celui de Kyle Lowry également. Le pivot camerounais a enfilé le masque pour tenter d’être le super-héros dont Philly avait tant besoin après les deux défaites inaugurales. Le match 3 débute donc avec des Sixers bien plus adroits que sur le début de la série : eux qui restaient sur un triste bilan de 21% de réussite à 3 points scorent cette fois de précieux points à distance, à l’image d’un Danny Green retrouvé (21 points à 7/9 de loin). À l’inverse Miami se montre assez maladroit, notamment sur la ligne des lancers et à 3 points, et laisse rapidement Philadelphie prendre le large. Après un maigre 21-17 pour Philly à la fin du 1er quart, les deux équipes rentrent aux vestiaires avec 9 points d’avance pour les Sixers, 41-34. Clairement pas une mi-temps de légende dans ces Playoffs de NBA.

Le 3ème quart-temps voit les deux équipes s’enflammer enfin avec bien plus de points marqués et une adresse retrouvée des deux côtés. Miami en profite pour faire un run de 13-0 tout en contenant bien Joel Embiid en défense, ce qui leur permet de revenir à quelques petits points des Sixers. Jimmy Butler marque 14 points sur ce quart-temps et permet donc à Miami de rester en vie, alors que Kyle Lowry n’a toujours aucun point au compteur à l’entame du dernier quart. Mais le Heat retrouve vite ses démons et laisse Philly reprendre 10 points d’avance à 9 minutes de la fin. Miami laissera ensuite filer le match et Philadelphie s’impose largement 99-79.

Joel Embiid et James Harden, sans être transcendants, ont répondu présents, bien épaulés par Tyrese Maxey et Danny Green (21 points chacun). En face, seul Jimmy Butler a été à la hauteur (33 points), alors que Bam Adebayo, Tyler Herro et Kyle Lowry ont vendangé (7 sur 28 au tir en cumulé).


Mavericks 103 – 94 Suns

Il fallait réagir pour Dallas, mené 2-0 dans leur série de Playoffs NBA face à Phoenix. Luka Doncic ayant été bien trop seul lors des deux premières rencontres, ses partenaires devaient montrer qu’ils pouvaient épauler leur jeune leader. Message reçu 5/5 dans le premier quart-temps, en particulier par Jalen Brunson qui score 10 points d’entrée. Un peu maladroit, Luka parvient néanmoins à finir le 1er quart à 7 points, 7 rebonds et 5 passes. En face, les 5 balles perdues de Chris Paul permettent notamment à Dallas de prendre la tête, 29-20 au bout de 14 minutes de jeu. Pour son anniversaire, c’est bien CP3 qui a distribué les cadeaux aux adversaires cette nuit.

Alors que Dallas menait de 7 points à la pause, l’écart s’agrandit progressivement. Le duo Doncic-Brunson continue sa moisson offensive, bien aidés des deux côtés du terrain par Dorian Finney-Smith, Reggie Bullock et Maxi Kleber. Si Jae Crowder (19 points sur ce match) est dans la zone pour Phoenix, le reste de l’équipe peine à suivre le rythme des Mavs. Alors que la matchup lui était favorable, DeAndre Ayton notamment n’apporte pas assez, tandis que Devin Booker semble calmé après une belle entame de match. Comme sur le match précédent, c’est l’agressivité et l’envie qui aura fait la différence et les joueurs de Dallas l’ont compris. Les Mavs s’imposent finalement 103-94 et reviennent eux aussi au score dans cette série.


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une