Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Playoffs : Brooklyn qualifié, les Nuggets sur la bonne voie, les Suns humilient les Lakers

Mathieu Veillon

Publié

le

NBA Playoffs
Photo NBA

NBA 2020/21 – Quelle folle soirée nous avons vécu dans ces Playoffs NBA ! Damian Lillard a réalisé une performance historique dans la défaite des Blazers, les Lakers ont été humiliés et les Nets ont sorti les Celtics.

Les Nets éliminent les Celtics et accèdent au tour suivant

En ouverture de cette nouvelle nuit de NBA, les Brooklyn Nets ont continué leur belle série face aux Celtics et se qualifient sans problème pour les demi-finales de conférence. Une victoire 123-109 sans trembler, malgré un bon run de Jayson Tatum en fin de match pour les C’s. James Harden finit le match en triple-double (34-10-10), bien épaulé à nouveau par ses deux compères Durant (24 points) et Irving (25 points).

Au prochain tour de ces Playoffs NBA, les Nets affronteront les Bucks, dans ce qui aurait pu être une finale si les Conférences Est et Ouest étaient mélangées. Face à Milwaukee, Brooklyn va rencontrer un autre niveau d’adversité que face à Boston, et cela promet une série intense et pleine de suspense.

Damian Lillard réalise un quasi-exploit, mais Denver était collectivement plus fort

55 points à 70% de réussite au tir et 70 % également à 3 points, 2 buzzer-beaters pour obtenir 2 prolongations, et un nouveau record dans l’histoire des Playoffs NBA. Damian Lillard nous a encore gratifié d’une performance historique, deux ans après son shoot incroyable face au Thunder de Paul George. Mais, contrairement à ses derniers exploits, la victoire est restée dans les mains des Denver Nuggets, 147-140 et non sans mal.

Car oui, on l’oublierait presque, Nikola Jokic a lui aussi fait un gros match. Le futur MVP réalise un beau 38-11-9, bien aidé par une second-unit efficace, notamment Monte Morris, et par Michael Porter Jr. Les Nuggets ont mené tout le long du match, mais se sont vu rattraper progressivement. À 118-121, Lillard a la balle en main pour égaliser. La légende ne fait alors que commencer…

Dépités de voir la victoire leur échapper ainsi, les Nuggets en remettent une couche et reprennent le lead dans cette prolongation, notamment grâce aux bons tirs de Monte Morris. Côté Blazers, Powell, McCollum et Covington notamment ne font rien pour aider Lillard et ratent leurs tirs à distance.  129-134, on se dit que la victoire va finalement bien revenir à Denver, mais Dame ne l’entend à nouveau pas de cette oreille…

Jamais 2 sans 3 ? Finalement, entre les dunks ratés de Covington et les briques à distance de McCollum, l’exploit ne se répètera pas. Denver s’impose finalement assez logiquement, tant leur collectif était supérieur à celui de Portland. Avec ses 12 tirs à 3 points réussis en un match, Damian Lillard entre tout de même dans la légende des Playoffs NBA, détrônant ainsi Klay Thompson.

Lakers humiliés, LeBron outragé, mais Booker libéré

On ne va pas se mentir, notre attention a vite été détournée de cette immense purge pour aller se focaliser sur Damian Lillard. Dès le début du match, les Suns jouent décomplexés, tentant et réussissant tout sans pression. La chance sourit aux audacieux, et cette équipe de Phoenix en a de l’audace ! Devin Booker a repris confiance en son shoot, Mikal Bridges et Cameron Payne ont continué leur insolence de loin, et DeAndre Ayton a fait le minimum syndical dans la raquette. Au final, la victoire est cinglante : 115-85 pour les Suns, 30 points d’écart !

Sur ce match, ce qui a cloché, c’est la différence de mentalité entre les deux équipes. Là où les Suns étaient ultra-boostés par leur public, les Lakers n’avaient apparemment pas compris qu’ils jouaient un match de Playoffs. Refus de prendre des tirs ouverts, défense apathique, repli défensif en marchant, aucun plan de jeu de la part de Frank Vogel… la liste est longue. Certes, Anthony Davis était blessé et donc absent, mais cela n’excuse en rien cette prestation médiocre.

Ce match des Lakers est à l’image de leur « leader » LeBron James, qui n’a montré aucun sentiment de révolte et aucune motivation sur ce match. Peut-être était-il abasourdi par la nullité de ses coéquipiers (coucou Dennis Schroder, encore toi), mais le King n’a pas été à la hauteur de l’évènement, tant mentalement que sportivement. En tout cas, les Suns sont désormais à un match d’un immense exploit sur le papier, éliminer les Lakers, mais un exploit qui sur le terrain parait finalement assez logique.


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une