Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Playoffs : Les Clippers en finale de conférence pour la première fois de leur histoire !

Publié

le

Icon Sport

NBA 2020/21 – C’est fait ! Après 51 ans d’histoire et 15 campagnes de playoffs infructueuses, les Los Angeles Clippers ont enfin atteint les finales de conférence. Les coéquipiers de Kawhi Leonard et Paul George ont réussi ce que la bande à Chris Paul ou celle de Bob McAdoo n’ont jamais pu faire. Ils ont dominé le Jazz sur le Match 6 des demi-finales cette nuit, alors qu’ils étaient menés de 22 points à la mi-temps (score final 131-119). Ils affronteront les Phoenix Suns au prochain tour.

34 points. C’est l’écart infligé par les Clippers au Jazz en deuxième période de ce Match 6. Ceux-ci ont été forcés à réagir après une première moitié de match complètement dominée par la franchise de l’Utah, grâce à une adresse insolente à 3 points (12/19 en première période). Jordan Clarkson (21 points), Donovan Mitchell (39 points) et Bojan Bogdanovic (21 points) ont enfilé les tirs primés en enfonçant toujours plus les joueurs de Los Angeles, impuissants. Mais alors qu’on pensait ces derniers au fond du trou à la mi-temps, ils ont fait preuve d’une énorme force de caractère.

En l’absence de Kawhi Leonard, blessé, il fallait que d’autres joueurs prennent le relais. Terance Mann, homme du match, a notamment impulsé la remontée. Le sophomore des Clippers, à qui tout semblait réussir, a tout simplement sorti le meilleur match sa carrière, avec 39 points à 15/21 au tir. Les vétérans que sont Patrick Beverley, Paul George et Nicolas Batum n’ont fait que lui emboîter le pas. Le public d’un Staples Center en feu a aussi largement aidé son équipe. L’écart de 22 points à la mi-temps a été effacé en un peu plus d’un quart-temps, et les Clippers n’ont pas relâché l’accélérateur en fin de match. La remarquable résistance du Jazz n’aura pas suffi pour stopper le rouleau compresseur noir et blanc, qui s’impose finalement avec 12 points d’écart.

Une première en 51 ans d’histoire

Fondée en 1970, la franchise des Los Angeles Clippers (anciennement Braves de Buffalo et San Diego Clipppers) a toujours été considérée comme un des symboles de la loose en NBA. Jamais mieux qu’une troisième place de l’Ouest en saison régulière, des bilans désastreux comme en 1986/87 (14,6% de victoires), seulement 15 apparitions en playoffs en 51 saisons… Le palmarès de la franchise est encore aujourd’hui un des plus pauvres de la ligue. Une fois les phases finales atteintes, les Clippers n’avaient en effet jamais dépassé les demi-finales de conférence. L’équipe de Chris Paul et Blake Griffin est celle qui s’en est le plus approchée, avec une défaite au Match 7 contre Houston en 2015.

Ceci était avant l’arrivée de Kawhi Leonard et Paul George à l’intersaison 2019. Depuis, les Clippers sont devenus une place forte de la NBA et de sérieux candidats au titre. Après une première tentative échouée de peu l’année dernière (défaite au Match 7 contre Denver en demi-finale de conférence), le couvert a été remis cette saison avec un effectif largement renforcé par l’ajout de vétérans comme Serge Ibaka, Rajon Rondo ou Nicolas Batum. Une construction d’effectif qui porte ses fruits puisque la malédiction a enfin été stoppée. Pour la première fois de leur longue histoire, les Clippers vont jouer les finales de conférence, avec une sérieuse chance d’aller au bout. Avant ça, il faudra cependant passer l’obstacle des Suns d’un certain Chris Paul, ancien de la maison. Le premier match est prévu pour dimanche soir, 21h30 heure française.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une