Nous suivre

Basket-ball

NBA Preview : Qui sera premier à l’Est ? Bucks, Sixers ou Celtics ?

Avatar

Publié

le

NBA Preview
Getty Images

Ça y est, la NBA est bientôt de retour ! Dans la nuit du 22 au 23 octobre, les 30 franchises NBA commenceront à refouler les parquets américains et canadiens pour notre plus grand plaisir. L’occasion de faire un tour d’horizon sur chaque équipe, en analysant ses mouvements à l’intersaison et son effectif. Dernière preview à l’Est, et on se demande aujourd’hui qui finira 1er d’une conférence de plus en plus relevée.


Philadelphia Sixers

NBA Preview

Le big 5 des Sixers, peut-être le plus beau starting five de la Ligue ? (Photo : NBA)

Pronostic en fin de saison : 1ers à l’Est.

Départs : Jimmy Butler, T.J. McConnell, J.J. Redick, Jonathon Simmons, Boban Marjanovic, Amir Johnson, Greg Monroe.

Arrivées : Matisse Thybulle (Draft), Josh Richardson, Al Horford, Kyle O’Quinn, Raul Neto, Trey Burke, Christ Koumadje, Norvel Pelle, Marial Shayok (Draft).

On se posait déjà la question l’an dernier, et la voilà qui revient sur la table cette saison : les Sixers ont-ils, sur le papier, la plus belle équipe de la NBA ? Malgré le départ de 2 titulaires, J.J. Redick et Jimmy Butler, Philly a vu arriver deux remplaçants de qualité : Josh Richardson et Al Horford. Si ce dernier devrait débuter les rencontres au poste 4, il offre une belle alternative à Joël Embiid en fonction des matchups au poste de pivot.

Surtout, Horford était pour l’instant un des seuls à avoir su stopper Embiid, et en ce sens c’est un super coup pour les Sixers d’avoir pu lui faire changer de camp à l’été. Josh Richardson, l’autre grande recrue de l’été, offrira peut-être moins de précision au tir que Reddick mais sans doute plus de polyvalence aux côtés de Ben Simmons et Tobias Harris dans le 5 majeur.

Sur le banc, les Sixers ont une sacré profondeur avec un mélange d’expérience et de jeunesse. L’expérience, elle se retrouve à la mène avec Trey Burke et Raul Neto, et sur le frontcourt avec Kyle O’Quinn, James Ennis et Mike Scott. Côté jeunesse, le joueur que l’on attend le plus à Philly se nomme Matisse Thybulle, qui a surpris positivement les observateurs lors de la pré-saison qui a suvi sa sélection à la Draft. Zhaire Smith, Furkan Korkmaz et Jonah Bolden seront également des jeunes espoirs à développer au sein des Sixers. Bref, un effectif super complet qui peut clairement prétendre au titre de meilleur roster de la NBA, et on pourra le constater lors de la saison régulière où nous les voyons finir premiers à l’Est !

NBA Preview

Le 5 majeur : Ben Simmons – Josh Richardson – Tobias Harris – Al Horford – Joel Embiid

La rotation sur le banc : Trey Burke – Raul Neto – Zhaire Smith – Matisse Thybulle – Furkan Korkmaz – James Ennis – Mike Scott – Jonah Bolden – Kyle O’Quinn

Un 5 majeur alléchant accompagné d’un banc plutôt fourni, un Joël Embiid qui devrait être un candidat au titre de MVP cette année, voici deux éléments qui pourraient faire des Sixers une des équipes les plus redoutables de la saison NBA à venir. Tout est dans les mains du coach Brett Brown, qui doit guider cette équipe vers le titre de champion à l’Est, en attendant peut-être mieux qui sait ?


Milwaukee Bucks

NBA Preview

Khris Middleton, Giannis Antetokounmpo et le nouvel arrivant Wesley Matthews (Photo : NBA)

Pronostic en fin de saison : 2èmes à l’Est.

Départs : Malcolm Brogdon, Nikola Mirotić, Tony Snell, Jodie Meeks, Bonzie Colson, Pau Gasol, Isaiah Canaan

Arrivées : Wesley Matthews, Kyle Korver, Robin Lopez, Thanasis Antetokounmpo, Dragan Bender, Cameron Reynolds, Frank Mason III

Les Bucks se sont-ils vraiment renforcés cet été ? Certes les arrivées de Wesley Matthews, Kyle Korver et Robin Lopez sont bonnes à prendre, mais les Bucks perdent en contrepartie Malcolm Brogdon, Nikola Mirotić et Tony Snell. Un choix étonnant, surtout en ce qui concerne Brogdon qui a du potentiel et qui aurait pu largement contribuer à Milwaukee cette saison. C’est donc Eric Bledsoe qui occupera la mène, secondé par le nouvel arrivant Wesley Matthews sur le poste 2. Khris Middleton, qui s’est vu proposer une belle prolongation de contrat, sera le lieutenant de luxe de Giannis Antetokounmpo, MVP en titre de la saison 2018-2019 de NBA et qui devrait nous refaire du sale encore cette année.

Au pivot, c’est Brook « le gitan sniper » Lopez qui se chargera d’étirer le terrain avec son tir à 3 points devenu soudainement redoutable, permettant ainsi à Giannis de pouvoir pénétrer vers le cercle plus facilement. L’arrivée de Kyle Korver permet d’avoir un nouveau sniper efficace en sortie de banc, en plus de Pat Connaughton et d’Ersan Ilyasova. George Hill va mener la second unit, où figurent le prometteur Donte DiVincenzo et les seconds frangins Lopez et Antetokounmpo. 2 frères Lopez et 2 frères Antetokounmpo dans la même équipe, un fait rare dans l’histoire de la NBA et qui méritait d’être souligné dans cette preview !

NBA Preview

Le 5 majeur : Eric Bledsoe, Wesley Matthews, Kris Middleton, Giannis Antetokounmpo, Brook Lopez

La rotation sur le banc : George Hill – Donte DiVincenzo – Sterling Brown – Pat Connaughton – Kyle Korver – Dragan Bender – Thanasis Antetokounmpo – Ersan Ilyasova – Robin Lopez

Pas de gros changements à Milwaukee, mis à part les départs de Brogdon, Mirotić et Snell numériquement remplacés par Matthews, Korver et Snell. Dans tous les cas, Giannis va continuer à être une arme de destruction massive et va mener de nouveau les Bucks vers les sommets de la NBA. On espère que, cette fois, les Playoffs se passeront mieux à Milwaukee…


Boston Celtics

NBA Celtics

Kemba Walker à l’air heureux de pouvoir enfin jouer au basket dans une vraie équipe de NBA (Photo : Getty Images)

Pronostic en fin de saison : 3èmes à l’Est.

Départs : Kyrie Irving, Al Horford, Terry Rozier, Aron Baynes, Marcus Morris, Guerschon Yabusele, PJ Dozier.

Arrivées : Kemba Walker, Enes Kanter, Tacko Fall, Javonte Green, Carsen Edwards (Draft), Roméo Langford (Draft), Grant Williams (Draft), Vincent Poirier, Kaiser Gates.

Les Celtics ont bougé cet été, avec notamment la fin du test Kyrie Irving aux Celtics. L’ancien meneur des Cavs n’a jamais véritablement trouvé sa place au sein de l’effectif de Boston, et quitte donc la franchise pour rejoindre les Nets et Kevin Durant. Il est remplacé par Kemba Walker, un profil de meneur plus collectif et qui trouvera peut-être mieux sa place auprès de Jaylen Brown, Jayson Tatum et Gordon Hawyard. Ces trois joueurs se partageront les postes 2, 3 et 4 avec une polyvalence intéressante pour varier les rotations selon les joueurs en face.

Si Jaylen Brown devrait tenir son rôle sans souci, Jayson Tatum quant à lui tentera de continuer sa progression pour devenir véritablement le franchise-player des Celtics. Car, même si Kemba est un super joueur, pas sûr qu’il soit assez dominant pour pouvoir porter l’équipe en tant que leader. Gordon Hayward aurait pu prétendre à ce rôle à son arrivée, mais sa grave blessure ainsi qu’une saison dernière un peu décevante ne jouent pas en sa faveur.

Si les 4 premiers joueurs que nous venons de citer sont sûrs de débuter la rencontre, une incertitude plane sur l’identité du pivot titulaire suite au départ d’Al Horford. 3 options majeures sont envisageables : Daniel Theis semble tenir la corde au vu de la pré-saison et est surtout le pivot qui est là depuis le plus longtemps, de plus il connaît par cœur les systèmes de Brad Stevens. Le sophomore Robert Williams est aussi cité parmi les hommes qui pourraient occuper le poste 5, même s’il a plus un profil d’ailier fort. Il pourrait toutefois être une option intéressante s’il faut jouer small-ball, au contraire d’Enes Kanter, notre dernier larron pour occuper le poste de pivot titulaire, qui apporterait plus de taille dans la raquette.

Le Français Vincent Poirier ne sera sûrement pas titulaire, mais il reste une option de rotation intéressante au poste 5 et devrait gratter quelques minutes. Reste l’énigme Tacko Fall, cet immense joueur (2,29 mètres, 2,54 mètres d’envergure.) qui devrait évoluer en G-League cette année après avoir pourtant enthousiasmé les fans pendant les matchs de pré-saison.

NBA Preview

Le 5 majeur : Kemba Walker – Jaylen Brown – Jayson Tatum – Gordon Hayward – Daniel Theis

La rotation sur le banc : Marcus Smart – Brad Wanamaker – Carsen Edwards – Romeo Langford – Grant Williams – Semi Ojeleye – Vincent Poirier – Enes Kanter – Robert Williams

On a hâte de voir ce que peut apporter de plus Kemba Walker par rapport à Kyrie Irving dans cette équipe des Celtics, d’un point de vue individuel et collectif. Le banc des Celtics a aussi légèrement baissé en qualité mais a récupéré de nombreux jeunes à la Draft qui seront intéressants dans les années à venir. Pour cette année, les Celtics devraient pouvoir jouer le premier tour des Playoffs à la maison en finissant dans le top 4 de la NBA à l’Est.


Mathieu Veillon

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Basket-ball

Les basketteurs universitaires enfin « rémunérés »

Nico

Publié

le

Par

Les basketteurs universitaires enfin _rémunérés_
Icon Sport

Si les joueurs NBA font partie des sportifs les mieux payés au monde, le championnat universitaire américain ne rapportait, jusque-là, pas un seul centime aux étudiants.

La NCAA, organisatrice des championnats étudiants tous sports à travers le pays, a beau enregistrer 1 millard de dollars de revenus par an, les joueurs ne sont pas payés, estimant qu’ils étaient étudiants, et en aucun cas salarié de l’université. La règle allait même plus loin, car les joueurs des championnats NCAA n’avaient même pas le droit d’encaisser d’argent d’éventuels sponsors.

Un premier pas en avant pour le sport universitaire US

Les discussions ont duré de longues semaines, mais un accord a été trouvé et les universitaires pourront toucher de l’argent de marques ou sponsors, à partir de janvier 2021. En revanche, les universités n’auront toujours pas le droit de les rémunérer directement. C’est un premier pas en avant pour le sport universitaire américain qui voyait arriver la concurrence de la Ligue australienne de basket, qui propose des beaux contrats aux universitaires pour les attirer.

Dicodusport

Lire la suite

Basket-ball

NBA : le Thunder s’impose contre les Pelicans

Avatar

Publié

le

Par

NBA - Le Thunder s'impose contre les Pelicans
USA Today Sports

NBA – Non, ce n’était pas un match de “grandes stars” entre le Thunder et les Pelicans, mais celui-ci aura eu le mérite de ne pas être joué d’avance et a tenu les spectateurs en haleine jusqu’au bout. Retour sur la victoire (115-104) de la nouvelle -ou du moins l’actuelle- franchise de Chris Paul.

Si le Thunder a semblé dominer le début de rencontre, le score restait néanmoins serré et les Pelicans s’accrochaient pour ne pas se laisser distancer. Mieux encore, les coéquipiers de Lonzo Ball revenaient à hauteur avant de prendre le lead dans le second quart-temps, mais quelques minutes plus tard OKC repassait devant par l’intermédiaire d’Hamidou Diallo, auteur d’énoooormes dunks. 


 

Oui, oui, c’est bien lui le tenant du titre du concours de dunks !

Les coéquipiers de Chris Paul ont alors tenu l’écart. Il faut dire que le box score du Thunder est plutôt bien garni : Darius Bazley et Dennis Schröder ont planté 17 points chacun, Danilo Gallinari en a mis 16 à 4/6 à trois points, Chris Paul termine quant à lui avec 15 points et 9 passes. Autant dire qu’ils ont tous parfaitement épaulé un Shai Gilgeous-Alexander qui continue ses belles performances (23 points, 8 rebonds).

En face, les Pelicans se sont plutôt bien défendus. Hormis un Brandon Ingram un peu absent et qui a peu joué. J.J Reddick a tenté de sonner la révolte à trois points, Jahlil Okafor (15 points, 12 rebonds) et Jrue Holiday (16 points, 6 passes) ont  essayé de suivre, mais c’était encore une fois trop juste, encore une fois.

Vite, une victoire à tout prix

C’était un match à ne pas perdre pour les deux équipes qui en étaient à une petite victoire pour quatre défaites. Chose faite pour OKC, on sombre à la Nouvelle-Orléans.

Supporters des Pelicans rassurez-vous, la rééducation de Zion Williamson se passe bien. Attention à ne pas trop se faire distancer avant son retour. Ne serait-il pas déjà trop tard ?

Voilà une seconde victoire qui fait du bien pour Oklahoma City, une cinquième défaite en six rencontres en revanche qui fait mal pour les joueurs d’Alvin Gentry. Seulement pour les uns comme pour les autres, c’est sûrement anecdotique pour espérer remonter au classement. Mais la saison est longue, il peut s’en passer des choses … on dit que l’espoir fait vivre.

 

Sophie Clapier

Lire la suite

Basket-ball

Basket 3×3 : les Bleu(e)s devront passer par un TQO pour disputer les JO de Tokyo

Avatar

Publié

le

Par

Basket 3x3 - Les Bleu(e)s devront passer par un TQO pour disputer les JO de Tokyo 2020
FIBA

Basket 3×3 – La FIBA a dévoilé ce vendredi le nom des quatre équipes féminines et masculines directement qualifiées pour les JO 2020, à Tokyo.

Déception logique pour l’équipe de France féminine de basket 3×3. Championnes d’Europe en titre et médaillées de bronze lors de la Coupe du monde cet été, les Bleues devront disputer un tournoi de qualification olympique pour jouer les JO de Tokyo.

Quatrièmes au ranking mondial, les Tricolores subissent les modalités de qualification directe, puisque seules les deux nations européennes les mieux classées obtenaient leur ticket. À ce petit jeu, la Russie et la Roumanie devancent les Françaises.

Les Bleus bien heureux

Côté messieurs, l’équipe de France peut être contente. Dixièmes au classement mondial, les Français ne visaient pas la qualification directe, mais bel et bien le TQO. Objectif atteint donc pour une équipe qui a toutes ses chances également.

Le tournoi de qualification olympique se déroulera du 18 au 22 mars 2020 en Inde. Trois places par genre seront à prendre. Les Bleues affronteront les USA, l’Allemagne, l’Uruguay et l’Indonésie. De leur côté les hommes devront se frotter à la Slovénie, le Qatar, les Philippines et la République Dominicaine. Le compte à rebours est lancé pour les équipes de France avec l’objectif de participer au premier tournoi de 3×3 de l’histoire.

Dicodusport

Lire la suite

Basket-ball

[Vidéo] Joel Embiid et Karl-Anthony Towns en viennent aux mains

Nico

Publié

le

Par

Getty Images

La NBA s’est souvent nourrie de ses rivalités pour grandir et une nouvelle a vu le jour la nuit la dernière, sur le parquet des Sixers, entre Joel Embiid et Karl-Anthony Towns.

Loin de l’action, Joel Embiid et Karl-Anthony Towns en sont venus aux mains avant d’être séparés par leurs coéquipiers et les membres de leur staff. L’explication ne s’est pas arrêtée là, puisque les deux protagonistes se sont ensuite écharpés sur les réseaux sociaux. Une rivalité est née entre deux étoiles montantes de la NBA.

Dicodusport

Lire la suite

Basket-ball

L’ASVEL retrouve la victoire face à Vitoria en Euroligue

Avatar

Publié

le

Par

L'ASVEL retrouve la victoire face à Vitoria en Euroligue
ASVEL

Après ses deux défaites consécutives à l’extérieur à Munich et Kaunas, l’ASVEL a retrouvé le goût de la victoire hier soir face au Baskonia Vitoria (66-63) à l’Astroballe. Les coéquipiers d’Antoine Diot sont pour l’instant invaincus à domicile.

3/3 à domicile pour l’ASVEL ! Les difficiles sorties en Allemagne et en Lituanie ont été effacées par un nouveau succès de taille hier face au Baksonia Vitoria, un habitué des joutes de l’Euroligue. Dans un calendrier fatigant pour les organismes, l’ASVEL a trouvé les ressources dans les 3èmes et 4èmes ¼ temps pour s’imposer notamment grâce au pivot nigérian Tonye Jekiri (16 points, 12 rebonds, 25 d’évaluation). Si Vitoria n’a jamais lâché dans cette rencontre, l’ASVEL et son coach Zevzdan Mitrovic ont eu de la ressource et des idées. Comme celle de sortir de son chapeau un jeune de 17 ans, Matthew Strazel, pour sa première apparition, qui a fait lever la salle par sa précision à 3 points et ses 17 minutes de feu. L’ASVEL a aussi fait preuve d’une défense à toute épreuve pour aller chercher la victoire.

Dans cette semaine espagnole pour l’ASVEL, démarrée par une victoire, Valence sera la prochaine destination vendredi dans l’optique d’un premier succès à l’extérieur. L’ASVEL n’aura donc pas le temps de se reposer : « On va à Valence pour se tester, reproduire ce qu’on a fait ce soir, mettre beaucoup de rythme. Le voyage en Euroligue, c’est très difficile » selon Antoine Diot, le meneur de l’ASVEL. Valence est actuellement dernier de l’Euroligue.

En tout cas, l’ASVEL est pour l’instant à la hauteur de ses ambitions dans la prestigieuse Euroligue.

Classement de l’Euroligue – FlashResultat

Romain Delanis

Lire la suite

Fil Info

Coupe Davis - Le programme de l'équipe de France à Madrid Coupe Davis - Le programme de l'équipe de France à Madrid
TennisIl y a 2 heures

Coupe Davis : le programme de l’équipe de France à Madrid

La Coupe Davis nouvelle formule débute ce lundi à Madrid avec une belle équipe de France. Voici le programme des...

Fabio Quartararo - _Beaucoup de gens pensaient ou m'ont dit que je ne méritais pas d'être en Moto GP_ Fabio Quartararo - _Beaucoup de gens pensaient ou m'ont dit que je ne méritais pas d'être en Moto GP_
MotoIl y a 4 heures

Fabio Quartararo : « Beaucoup de gens pensaient ou m’ont dit que je ne méritais pas d’être en Moto GP »

Moto GP - Pour sa première année dans la cour des grands, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha), 20 ans seulement, a...

Crash entre les Ferrari au Brésil - Sebastian Vettel mis en cause par Charles Leclerc Crash entre les Ferrari au Brésil - Sebastian Vettel mis en cause par Charles Leclerc
Formule 1Il y a 8 heures

Crash entre les Ferrari au Brésil : Sebastian Vettel mis en cause par Charles Leclerc

F1 - Après le crash entre les deux Ferrari de Charles Leclerc et Sebastian Vettel au Brésil, le Monégasque a...

Pierre Gasly devient le plus jeune pilote français sur un podium en F1 Pierre Gasly devient le plus jeune pilote français sur un podium en F1
Formule 1Il y a 20 heures

Pierre Gasly devient le plus jeune pilote français sur un podium en F1

F1 - Deuxième d'un Grand Prix du Brésil de déglinguos, le Normand Pierre Gasly s'est emparé d'un record alors détenu...

F1 - Max Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil à Interlagos F1 - Max Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil à Interlagos
Formule 1Il y a 21 heures

F1 : Max Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil devant Pierre Gasly !

F1 - Au-dessus avec sa Red Bull tout au long du week-end, le Néerlandais Max Verstappen a enlevé le Grand...

Rugby à XIIIIl y a 21 heures

Rugby à XIII – Elite 1 : Les résultats de la 1ère journée

Le championnat de France de rugby à XIII a repris ses droits ce week-end avec un Magique Week-end, tous les...

Cyclo-cross - Mathieu van der Poel s'impose sur le Flandriencross de Hamme Cyclo-cross - Mathieu van der Poel s'impose sur le Flandriencross de Hamme
CyclismeIl y a 22 heures

Cyclo-cross : Mathieu van der Poel s’impose sur le Flandriencross de Hamme

Cyclo-cross - Vainqueur de la 4ème manche de Coupe du monde à Tabor ce samedi, Mathieu van der Poel a...

ATP Finals - Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut sacrés au Masters ATP Finals - Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut sacrés au Masters
TennisIl y a 23 heures

ATP Finals : Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut sacrés au Masters

ATP Finals - La paire française, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut, ont remporté ce dimanche le Masters ATP à Londres....

Martin Fourcade remporte la mass start à Sjusjoen Martin Fourcade remporte la mass start à Sjusjoen
BiathlonIl y a 1 jour

Biathlon – Mass start Sjusjoen : Martin Fourcade s’impose en patron, Antonin Guigonnat 2ème

Martin Fourcade a remporté ce dimanche la mass start des sélections norvégiennes de Sjusjoen. Antonin Guigonnat est deuxième.

Moto GP - Marc Marquez s'impose à Valence Moto GP - Marc Marquez s'impose à Valence
MotoIl y a 1 jour

Moto GP : Marc Marquez s’impose à Valence, Fabio Quartararo deuxième

Moto GP - Une nouvelle fois injouable, l'Espagnol Marc Marquez a remporté le Grand Prix de Valence, en clôture de...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nos débats

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés