Nous suivre

Basket-ball

NBA Preview : Qui sera premier à l’Est ? Bucks, Sixers ou Celtics ?

Avatar

Publié

le

NBA Preview
Getty Images

Ça y est, la NBA est bientôt de retour ! Dans la nuit du 22 au 23 octobre, les 30 franchises NBA commenceront à refouler les parquets américains et canadiens pour notre plus grand plaisir. L’occasion de faire un tour d’horizon sur chaque équipe, en analysant ses mouvements à l’intersaison et son effectif. Dernière preview à l’Est, et on se demande aujourd’hui qui finira 1er d’une conférence de plus en plus relevée.


Philadelphia Sixers

NBA Preview

Le big 5 des Sixers, peut-être le plus beau starting five de la Ligue ? (Photo : NBA)

Pronostic en fin de saison : 1ers à l’Est.

Départs : Jimmy Butler, T.J. McConnell, J.J. Redick, Jonathon Simmons, Boban Marjanovic, Amir Johnson, Greg Monroe.

Arrivées : Matisse Thybulle (Draft), Josh Richardson, Al Horford, Kyle O’Quinn, Raul Neto, Trey Burke, Christ Koumadje, Norvel Pelle, Marial Shayok (Draft).

On se posait déjà la question l’an dernier, et la voilà qui revient sur la table cette saison : les Sixers ont-ils, sur le papier, la plus belle équipe de la NBA ? Malgré le départ de 2 titulaires, J.J. Redick et Jimmy Butler, Philly a vu arriver deux remplaçants de qualité : Josh Richardson et Al Horford. Si ce dernier devrait débuter les rencontres au poste 4, il offre une belle alternative à Joël Embiid en fonction des matchups au poste de pivot.

Surtout, Horford était pour l’instant un des seuls à avoir su stopper Embiid, et en ce sens c’est un super coup pour les Sixers d’avoir pu lui faire changer de camp à l’été. Josh Richardson, l’autre grande recrue de l’été, offrira peut-être moins de précision au tir que Reddick mais sans doute plus de polyvalence aux côtés de Ben Simmons et Tobias Harris dans le 5 majeur.

Sur le banc, les Sixers ont une sacré profondeur avec un mélange d’expérience et de jeunesse. L’expérience, elle se retrouve à la mène avec Trey Burke et Raul Neto, et sur le frontcourt avec Kyle O’Quinn, James Ennis et Mike Scott. Côté jeunesse, le joueur que l’on attend le plus à Philly se nomme Matisse Thybulle, qui a surpris positivement les observateurs lors de la pré-saison qui a suvi sa sélection à la Draft. Zhaire Smith, Furkan Korkmaz et Jonah Bolden seront également des jeunes espoirs à développer au sein des Sixers. Bref, un effectif super complet qui peut clairement prétendre au titre de meilleur roster de la NBA, et on pourra le constater lors de la saison régulière où nous les voyons finir premiers à l’Est !

NBA Preview

Le 5 majeur : Ben Simmons – Josh Richardson – Tobias Harris – Al Horford – Joel Embiid

La rotation sur le banc : Trey Burke – Raul Neto – Zhaire Smith – Matisse Thybulle – Furkan Korkmaz – James Ennis – Mike Scott – Jonah Bolden – Kyle O’Quinn

Un 5 majeur alléchant accompagné d’un banc plutôt fourni, un Joël Embiid qui devrait être un candidat au titre de MVP cette année, voici deux éléments qui pourraient faire des Sixers une des équipes les plus redoutables de la saison NBA à venir. Tout est dans les mains du coach Brett Brown, qui doit guider cette équipe vers le titre de champion à l’Est, en attendant peut-être mieux qui sait ?


Milwaukee Bucks

NBA Preview

Khris Middleton, Giannis Antetokounmpo et le nouvel arrivant Wesley Matthews (Photo : NBA)

Pronostic en fin de saison : 2èmes à l’Est.

Départs : Malcolm Brogdon, Nikola Mirotić, Tony Snell, Jodie Meeks, Bonzie Colson, Pau Gasol, Isaiah Canaan

Arrivées : Wesley Matthews, Kyle Korver, Robin Lopez, Thanasis Antetokounmpo, Dragan Bender, Cameron Reynolds, Frank Mason III

Les Bucks se sont-ils vraiment renforcés cet été ? Certes les arrivées de Wesley Matthews, Kyle Korver et Robin Lopez sont bonnes à prendre, mais les Bucks perdent en contrepartie Malcolm Brogdon, Nikola Mirotić et Tony Snell. Un choix étonnant, surtout en ce qui concerne Brogdon qui a du potentiel et qui aurait pu largement contribuer à Milwaukee cette saison. C’est donc Eric Bledsoe qui occupera la mène, secondé par le nouvel arrivant Wesley Matthews sur le poste 2. Khris Middleton, qui s’est vu proposer une belle prolongation de contrat, sera le lieutenant de luxe de Giannis Antetokounmpo, MVP en titre de la saison 2018-2019 de NBA et qui devrait nous refaire du sale encore cette année.

Au pivot, c’est Brook « le gitan sniper » Lopez qui se chargera d’étirer le terrain avec son tir à 3 points devenu soudainement redoutable, permettant ainsi à Giannis de pouvoir pénétrer vers le cercle plus facilement. L’arrivée de Kyle Korver permet d’avoir un nouveau sniper efficace en sortie de banc, en plus de Pat Connaughton et d’Ersan Ilyasova. George Hill va mener la second unit, où figurent le prometteur Donte DiVincenzo et les seconds frangins Lopez et Antetokounmpo. 2 frères Lopez et 2 frères Antetokounmpo dans la même équipe, un fait rare dans l’histoire de la NBA et qui méritait d’être souligné dans cette preview !

NBA Preview

Le 5 majeur : Eric Bledsoe, Wesley Matthews, Kris Middleton, Giannis Antetokounmpo, Brook Lopez

La rotation sur le banc : George Hill – Donte DiVincenzo – Sterling Brown – Pat Connaughton – Kyle Korver – Dragan Bender – Thanasis Antetokounmpo – Ersan Ilyasova – Robin Lopez

Pas de gros changements à Milwaukee, mis à part les départs de Brogdon, Mirotić et Snell numériquement remplacés par Matthews, Korver et Snell. Dans tous les cas, Giannis va continuer à être une arme de destruction massive et va mener de nouveau les Bucks vers les sommets de la NBA. On espère que, cette fois, les Playoffs se passeront mieux à Milwaukee…


Boston Celtics

NBA Celtics

Kemba Walker à l’air heureux de pouvoir enfin jouer au basket dans une vraie équipe de NBA (Photo : Getty Images)

Pronostic en fin de saison : 3èmes à l’Est.

Départs : Kyrie Irving, Al Horford, Terry Rozier, Aron Baynes, Marcus Morris, Guerschon Yabusele, PJ Dozier.

Arrivées : Kemba Walker, Enes Kanter, Tacko Fall, Javonte Green, Carsen Edwards (Draft), Roméo Langford (Draft), Grant Williams (Draft), Vincent Poirier, Kaiser Gates.

Les Celtics ont bougé cet été, avec notamment la fin du test Kyrie Irving aux Celtics. L’ancien meneur des Cavs n’a jamais véritablement trouvé sa place au sein de l’effectif de Boston, et quitte donc la franchise pour rejoindre les Nets et Kevin Durant. Il est remplacé par Kemba Walker, un profil de meneur plus collectif et qui trouvera peut-être mieux sa place auprès de Jaylen Brown, Jayson Tatum et Gordon Hawyard. Ces trois joueurs se partageront les postes 2, 3 et 4 avec une polyvalence intéressante pour varier les rotations selon les joueurs en face.

Si Jaylen Brown devrait tenir son rôle sans souci, Jayson Tatum quant à lui tentera de continuer sa progression pour devenir véritablement le franchise-player des Celtics. Car, même si Kemba est un super joueur, pas sûr qu’il soit assez dominant pour pouvoir porter l’équipe en tant que leader. Gordon Hayward aurait pu prétendre à ce rôle à son arrivée, mais sa grave blessure ainsi qu’une saison dernière un peu décevante ne jouent pas en sa faveur.

Si les 4 premiers joueurs que nous venons de citer sont sûrs de débuter la rencontre, une incertitude plane sur l’identité du pivot titulaire suite au départ d’Al Horford. 3 options majeures sont envisageables : Daniel Theis semble tenir la corde au vu de la pré-saison et est surtout le pivot qui est là depuis le plus longtemps, de plus il connaît par cœur les systèmes de Brad Stevens. Le sophomore Robert Williams est aussi cité parmi les hommes qui pourraient occuper le poste 5, même s’il a plus un profil d’ailier fort. Il pourrait toutefois être une option intéressante s’il faut jouer small-ball, au contraire d’Enes Kanter, notre dernier larron pour occuper le poste de pivot titulaire, qui apporterait plus de taille dans la raquette.

Le Français Vincent Poirier ne sera sûrement pas titulaire, mais il reste une option de rotation intéressante au poste 5 et devrait gratter quelques minutes. Reste l’énigme Tacko Fall, cet immense joueur (2,29 mètres, 2,54 mètres d’envergure.) qui devrait évoluer en G-League cette année après avoir pourtant enthousiasmé les fans pendant les matchs de pré-saison.

NBA Preview

Le 5 majeur : Kemba Walker – Jaylen Brown – Jayson Tatum – Gordon Hayward – Daniel Theis

La rotation sur le banc : Marcus Smart – Brad Wanamaker – Carsen Edwards – Romeo Langford – Grant Williams – Semi Ojeleye – Vincent Poirier – Enes Kanter – Robert Williams

On a hâte de voir ce que peut apporter de plus Kemba Walker par rapport à Kyrie Irving dans cette équipe des Celtics, d’un point de vue individuel et collectif. Le banc des Celtics a aussi légèrement baissé en qualité mais a récupéré de nombreux jeunes à la Draft qui seront intéressants dans les années à venir. Pour cette année, les Celtics devraient pouvoir jouer le premier tour des Playoffs à la maison en finissant dans le top 4 de la NBA à l’Est.


Mathieu Veillon


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

NBA

Violences policières : le sport US vent debout après la mort de George Floyd

Avatar

Publié

le

Par

Media News Group / Los Angeles Dail

SPORT US – Les États-Unis sont sous le choc après le décès à Minneapolis de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, suite à une arrestation violente. Sur place, les sportifs réagissent après cette énième violence policière sur la communauté afro-américaine.

Le décès de George Floyd provoque l’émoi aux USA. Cet Afro-Américain de 46 ans est décédé à Minneapolis, après une arrestation des plus brutales de la part de policiers américains. L’un d’entre eux, genou sur le cou de la victime durant de longues minutes, symbolise à lui seul les bavures policières bien trop récurrentes outre-Atlantique.

Les sportifs montent au créneau

La mort de Floyd a provoqué une vague de réactions sur les réseaux sociaux, et notamment celle de LeBron James. Le joueur des Lakers a notamment publié un montage sur Instagram. D’un côté, le policier américain sur le cou de George Floyd. De l’autre côté, Colin Kaepernick, ex quaterback des 49ers de San Francisco, l’une des plus grandes franchises de la NFL. Kaepernick avait, à l’époque, mis un genou à terre lors de l’hymne américain, refusant de mettre la main sur le cœur, en signe de protestation contre les violences policières à l’encontre des Noirs.

Toujours d’actualité donc, cette image a inspiré LeBron James. Au-dessus du montage, un bout de phrase : « This… …is why » (voilà… …pourquoi). En-dessous, la colère du King : « Est-ce que vous comprenez maintenant !! ?? !! ?? Ou est-ce encore flou ? ». Tout un symbole.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Do you understand NOW!!??!!?? Or is it still blurred to you?? 🤦🏾‍♂️ #StayWoke👁

Une publication partagée par LeBron James (@kingjames) le

« C’est un meurtre. Écoeurant. Sérieusement, qu’est-ce qui ne va pas avec nous ? »

Autre personnalité du sport US à montrer son dégoût, Steve Kerr, le boss des Warriors de Golden State. L’octuple vainqueur de la NBA a fait part de son incompréhension sur Twitter. « C’est un meurtre. Écoeurant. Sérieusement, qu’est-ce qui ne va pas avec nous ? », a-t-il déclaré.

Mais outre la colère et l’incompréhension, la douleur est également présente dans les réactions aux États-Unis. En tête, celle de Stephen Jackson, proche de la victime. Retraité depuis 2014, l’ancien joueurs des Warriors, des Spurs et des Cavaliers a réagi sur Instagram. Floyd était mon frère. On s’appelait ‘les jumeaux’. Mon frère était au Minnesota parce qu’il changeait de vie, il conduisait des camions (…) et vous l’avez tué. Je suis en route pour le Minnesota. Justice sera faite a-t-il dit. Aujourd’hui et plus que jamais, les violences policières sur les Afro-Américains persistent. Sans que rien ne soit fait par les autorités pour enrayer cette brutalité. Et ce n’est sans doute pas sous le mandat de Donald Trump que les lignes ont bougé.

Dicodusport


Lire la suite

NBA

Composez votre 5 majeur de légende des Chicago Bulls

Avatar

Publié

le

Par

AP / AP / Getty Images

BASKET-BALL – En pleine période de (dé)confinement, toutes les compétitions sportives sont à l’arrêt. L’occasion de faire un tour des franchises NBA, et de vous demander votre 5 majeur de légende pour chaque équipe. Avec la série-documentaire The Last Dance qui touche à sa fin, l’occasion était parfaite pour s’occuper du 5 majeur des Chicago Bulls.

Fondée en 1966, cette franchise a dû attendre près de 30 ans pour enfin débloquer son palmarès, et de quelle manière ! Michael Jordan a fait des Chicago Bulls une des franchises les plus mythiques de l’histoire de la NBA, et c’est donc l’occasion de voter pour les meilleurs joueurs ayant évolué dans l’Illinois.


Postes 1 à 3 (meneur, arrière, ailier) : choisissez vos extérieurs

Qui sont les meilleurs extérieurs de l'histoire des Bulls ? (3 choix possibles)

Postes 4 et 5 (ailier-fort, pivot) : composez votre raquette intérieure

Qui sont les meilleurs intérieurs de l'histoire des Bulls ? (2 choix possibles)

Mathieu Veillon


Lire la suite

Basket-ball

L’Euroligue 2019-2020 ne reprendra pas

Nico

Publié

le

Par

Anadolu Agency

BASKET – Alors que la rumeur enflait ces derniers jours, la décision a été entérinée ce lundi. L’Euroligue 2019-2020 est terminée et il n’y aura donc aucun vainqueur. 

Le CSKA Moscou sera le vainqueur en titre une saison de plus. Les organisateurs de la compétition européenne de basket-ball ont en effet pris la décision de mettre un terme à l’édition 2019-2020, à cause de la crise du Coronavirus. Jordi Batomeu, patron de l’Euroligue s’est expliqué dans un communiqué.

C’est sans doute la décision la plus difficile que nous avons dû prendre en 20 ans d’existence. Pour des raisons qui échappent à notre contrôle, nous avons été contraints d’arrêter la compétition la plus passionnante de l’histoire du basket européen.

Dicodusport


Lire la suite

NBA

Composez votre 5 majeur de légende du Utah Jazz

Avatar

Publié

le

Par

Getty Images / AP / Getty Images

BASKET-BALL – En pleine période de confinement, toutes les compétitions sportives sont à l’arrêt. L’occasion de faire un tour des franchises NBA, et de vous demander votre 5 majeur de légende pour chaque équipe. Direction l’ouest des États-Unis pour aller dans l’Utah, afin de choisir les 5 joueurs qui vont représenter l’équipe du Jazz.

Si le Jazz était situé à l’origine à la Nouvelle-Orléans, ce qui est logique d’un point de vue musical, la franchise déménage après 5 ans en NBA pour aller à Salt Lake City, dans l’Utah. Un duo mythique a marqué l’histoire des Utah Jazz et devrait logiquement se retrouver dans votre 5 majeur, pour le reste c’est à vous de jouer !


Postes 1 à 3 (meneur, arrière, ailier) : choisissez vos extérieurs

Qui sont les meilleurs extérieurs de l'histoire du Jazz ? (3 choix possibles)

Postes 4 et 5 (ailier-fort, pivot) : composez votre raquette intérieure

Qui sont les meilleurs intérieurs de l'histoire du Jazz ? (2 choix possibles)

Mathieu Veillon


Lire la suite

Culture

The Last Dance : 6 choses à retenir de ce documentaire inédit

Avatar

Publié

le

Par

Netflix / Europa Press

BASKET-BALL – Véritable phénomène sur la planète basket en ce moment, The Last Dance a su nous faire oublier qu’il n’y avait plus de matchs NBA depuis plus de deux mois maintenant. Récit de l’épopée des Bulls de Michael Jordan depuis 1984, jusqu’à leur dernière danse en 1998, cette série-documentaire de Netflix a passionné les fans de basket mais aussi les curieux désirant en savoir plus sur une idole du sport mondial. Et justement, The Last Dance nous a offert des anecdotes et infos inédites que nous avons récapitulé en six titres, comme le nombre de bagues de champions des Bulls.


1 – Ne jamais provoquer Air Jordan

The Last Dance

« From that point on, he’s been on my list, it became personnal with me » (À partir de ce moment il est passé sur ma liste, c’est devenu une affaire personnelle pour moi)

Cette phrase, on a l’impression de l’avoir entendue à chaque épisode de The Last Dance, mais personne n’a retenu la leçon au sein de la grande ligue américaine. Bryon Russell, Reggie Miller, George Karl, B.J. Armstrong, Karl Malone et même le pauvre LaBradford Smith qui n’avait pourtant rien demandé à personne : quand tu es sur la liste de Jordan, tu sais que tu vas passer une sale soirée. Qui aurait cru qu’Arya Stark et Michael Jordan avaient un si grand point commun, celui de faire une liste avec des ennemis à abattre ?


2 – Dennis Rodman n’est définitivement pas tout seul dans sa tête

Dans The Last Dance, nous avons eu le droit à un véritable best-of du génie capillaire de Chicago : entre ses sorties nocturnes (« It’s Kamikaze Time »), ses relations particulières avec Madonna et Carmen Electra ou encore ses combats de catch entre deux matchs de Playoffs, la série nous a montré à quel point Dennis Rodman est un personnage inoubliable dans l’histoire de la NBA.

Mais côté basket, Rodman est aussi un des rebondeurs les plus talentueux de l’histoire. Dans l’épisode 3, « The Worm » nous explique sa technique pour attraper le plus de rebonds sur le parquet, et ses explications se sont vite transformées en mème Internet :


3 – Une bande-son de toute beauté

Dès les premiers épisodes, la bande-son colle parfaitement avec l’ambiance des Bulls, notamment grâce à la musique d’intro du United Center, « Sirius » de The Alan Parsons Project.

Ensuite, chaque musique illustre ce que veut montrer la série : Quand Jordan débute en NBA, il doit faire ses preuves et montrer que « I Ain’t No Joke » (titre de Eric B. & Rakim). Quand Jordan devient le patron, c’est « Down With The King » de Run-D.M.C. qui résonne dans nos oreilles. Les titres des autres musiques présentes dans la bande-son sont évocateurs sans même les écouter : « I’m Bad », « Vengeance », « If I Ruled The World », « Be Like Mike » etc.


4 – Ne confiez jamais votre négociation de contrat à l’agent de Scottie Pippen

The Last Dance

Photo : Andrew D. Bernstein/NBAE/Getty Images

Durant quasi toute l’intégralité de son passage aux Bulls, Scottie Pippen était probablement le joueur le plus mal payé de la Ligue au vu de son niveau. Si son contrat rookie était plutôt honnête, il signe en 1991 une extension de 5 ans, qui prendra effet en 1993, d’un total de 18 millions de dollars. Sauf qu’entre temps, et notamment grâce à l’impact médiatique de Jordan et de la dynastie des Bulls, les revenus des droits télés et du merchandising vont exploser.

Tous les joueurs en NBA vont avoir leur part du gâteau, sauf Scottie Pippen qui est bloqué avec son contrat jusqu’en 1998. Cette année-là, Scottie touche 2,775 millions de dollars, ce qui en fait seulement le 6ème joueur le mieux payé des Bulls, et le 122ème joueur en NBA. Dérisoire pour un des dix meilleurs joueurs de la Ligue à cette époque. Comme on l’a vu dans The Last Dance, Scottie avait toutes les raisons du monde d’être fâché contre son management et cela entraînera notamment son départ après le 6ème titre des Bulls.


5 – Michael Jordan est le meilleur pour créer des « mèmes » malgré lui

On connaissait déjà le « Crying Jordan« , ce mème (image détournée reprise en masse sur Internet) qui est devenu légendaire, accueillons maintenant le « Jordan Laugh ».

The Last Dance

Interrogé par les réalisateurs de la série, l’ancien meneur des Sonics Gary Payton pense qu’il avait trouvé un moyen de défendre sur MJ en l’épuisant. Michael, qui regarde cet extrait sur sa tablette, ne peut s’empêcher d’éclater de rire en entendant ces propos, une manière de dire que personne ne pouvait défendre sur lui.


6 – Jerry Krause est un génie incompris

The Last Dance

Photo : BILL KOSTROUN/Associated Press

Véritable bouc émissaire de Michael Jordan durant l’intégralité de The Last Dance, Jerry Krause est dépeint comme une personne peu appréciable humainement et qui ne respecte pas ses joueurs. Mais, si on peut débattre sur l’objectivité du documentaire, qui donne surtout le point de vue de Mike, on ne peut pas débattre sur l’immense talent de General Manager de Jerry Krause.

Ce dernier a rassemblé au sein d’une même équipe le meilleur joueur de l’histoire, Michael Jordan avec celui qui est devenu le meilleur coach de l’époque, Phil Jackson. Il a eu du flair pour drafter Scottie Pippen, qui est devenu le meilleur lieutenant dans une équipe NBA de l’histoire, et a assemblé un sacré roster autour de ces 3 hommes. Horace Grant, John Paxson, B.J. Armstrong, Bill Cartwright pour les 3 premiers titres, Dennis Rodman, Toni Kukoc, Steve Kerr ou encore Luc Longley pour le deuxième three-peat. Un assemblage parfait de la part de Jerry Krause et pas assez mis en valeur dans la série, surtout que Krause, décédé en 2017, n’a malheureusement pas pu s’exprimer dans The Last Dance.


The Last Dance nous aura apporté de nombreuses anecdotes et témoignages inédits sur la dynastie des Chicago Bulls, nous aura fait revivre les grands moments de la carrière de Michael Jordan et nous aura offert des images d’archives de qualité. Un plaisir pour les yeux, n’hésitez pas à voir ou revoir cette série/documentaire qui saura ravir aussi bien les geeks du basket que ceux qui souhaitent découvrir pour la première fois cette partie de l’histoire du basket.

Mathieu Veillon


Lire la suite

Fil Info

JudoIl y a 24 minutes

Quiz : Êtes-vous incollable sur Clarisse Agbegnenou ?

QUIZ - Chaque jour, testez-vous sur un(e) grand(e) sportif(-ve) tricolore. Aujourd'hui, place à Clarisse Agbegnenou, le bulldozer du judo féminin.

Rugby à XIIIIl y a 2 heures

Le rugby à XV (ré)invente le rugby à XIII

Pour pouvoir reprendre la compétition dès que possible, le rugby à XV a modifié certaines de ses règles. Si World...

Rugby à XIIIIl y a 3 heures

NRL : notre pronostic pour Melbourne Storm – Canberra Raiders

NRL - La NRL est de retour avec la 3ème journée. Le Storm de Melbourne affronte les Canberra Raiders. Notre...

CyclismeIl y a 4 heures

Quiz cyclisme : Êtes-vous incollable sur la carrière de Thibaut Pinot ?

CYCLISME - Présent dans le peloton professionnel depuis 2010, Thibaut Pinot est devenu l'un des cyclistes préférés des Français. S'il...

Formule 1Il y a 4 heures

F1 : L’écurie Williams est à vendre

FORMULE 1 - La crise du Coronavirus commence à faire des dégâts dans le sport. En effet, le mythe Williams...

Rugby à XVIl y a 5 heures

Top 14 – XV type de la saison 2019-2020 : Élisez les meilleurs centres

RUGBY - Le 21 mai dernier, Dicodusport lançait sa consultation concernant l'élection du XV type de Top 14 version 2019/2020....

HistoireIl y a 7 heures

Les matchs de légende de Roland-Garros (2/3) : la finale McEnroe-Lendl

Remis pour le moment au mois de septembre, le tournoi de Roland-Garros est une victime collatérale de la crise du...

FootballIl y a 9 heures

Quiz : connaissez-vous bien l’histoire de la Ligue des Champions ?

La Ligue des Champions de football vous manque ? Pas de panique, testez vos connaissances sur cette compétition dans un...

HandballIl y a 9 heures

Luc Abalo s’engage avec Elverum (Norvège)

HANDBALL - À bientôt 36 ans, l'ailier international Luc Abalo a signé dans le club d'Elverum (Norvège). Un temps tenté...

FootballIl y a 23 heures

Football – Bundesliga : notre pronostic pour Fribourg – Bayer Leverkusen

BUNDESLIGA - Déjà la quatrième journée depuis le retour du championnat allemand avec un match entre Fribourg et le Bayer...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés