Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Preview : Les Philadelphia Sixers, avec ou sans Ben Simmons ?

Publié le

NBA Preview : Les Philadelphia Sixers, avec ou sans Ben Simmons ?
Photo Icon Sport / Visuel Dicodusport

NBA 2021-2022 : À l’aube de cette nouvelle saison de NBA, la rédaction de Dicodusport vous prépare durant un mois tout ce qu’il faut savoir sur l’intersaison des 30 franchises de la grande ligue américaine. Aujourd’hui, on embarque en direction de la Pennsylvanie pour la preview des Philadelphia Sixers !

Une nouvelle déception aux portes des Finales à l’Est pour les Sixers

Cela fait désormais 4 saisons que les Philadelphia Sixers échouent de peu en Playoffs. 3 fois en demi-finales de conférence, 1 fois au 1er tour. La saison dernière n’a pas dérogé à la règle, et ce sont cette fois les Hawks qui ont été les bourreaux des hommes de Doc Rivers. En 7 matchs, Trae Young, John Collins et les autres n’ont fait qu’une bouchée des Sixers. Joel Embiid a pourtant tout donné, avec 30 points et 13 rebonds de moyenne sur l’ensemble de la série. Seth Curry et Tobias Harris ont eux aussi tourné à 20 points de moyenne, avec notamment de très très bons pourcentages pour le premier. Le joueur qui a été pointé du doigt à Philadelphie c’est bien sûr Ben Simmons, une nouvelle fois décevant. Seulement 10 points, 6 rebonds et 8,6 passes pour l’Australien sur la série avec, notons-le, 33% de réussite aux lancers francs.

Si les Sixers ont une nouvelle fois échoué en Playoffs, c’est plutôt étonnant au regard de leur saison régulière qui fut presque parfaite. Les Pennsylvaniens ont fini 1ers à l’Est, avec 49 victoires et 23 défaites et un Joel Embiid en 28-10-3 sur la saison. Tobias Harris, en bon lieutenant, a apporté sa bonne contribution annuelle des deux côtés du terrain, tout comme Danny Green dans le 5 majeur. Seth Curry a été un autre homme important du roster des Sixers l’an dernier, avec 12,5 points par match dont 50% à 3 points. Shake Milton, en dynamiteur offensif de sortie de banc, et Matisse Thybulle sur le plan défensif ont aussi apporté leur pierre à l’édifice de Philly lors de la saison.

Malheureusement, malgré une victoire en 5 matchs face aux Wizards au 1er tour des Playoffs, les Sixers se sont donc fait sortir des Playoffs par la suite par les Hawks. Cela a précipité la réflexion du front-office autour de Ben Simmons, qui n’est plus en odeur de sainteté à Philadelphie. Le meneur de 25 ans, encore sous contrat pour 4 ans avec sa franchise, ne s’est pas rendu au training camp des Sixers et refuse de s’entrainer ou même de jouer tant qu’il n’est pas transféré. Simmons a même refusé que ses coéquipiers, qui voulaient le convaincre de rester, viennent le voir dans sa résidence de Los Angeles. Pour le moment, les amendes s’accumulent pour Ben Simmons, mais celui-ci est déterminé à s’en aller. Le problème, c’est qu’à une semaine de la reprise en NBA, aucune offre n’a l’air d’être arrivée sur le bureau de Daryl Morey


Les mouvements à l’intersaison

Les départs

Dwight Howard (Lakers), George Hill (Bucks), Terrance Ferguson (libre), Mike Scott (libre), Tony Bradley (Bulls), Vincent Poirier (Real Madrid), Anthony Tolliver (libre) et… Ben Simmons ?

Les prolongations

Furkan Korkmaz (3 ans), Danny Green (2 ans)

Les arrivées

Georges Niang (2 ans – Jazz), Andre Drummond (1 an – Lakers), Shaquille Harrison (non-garanti – Nuggets), Grant Riller (two-way), Rayjon Tucker (two-way), Aaron Henry (two-way), Jaden Springer (28ème choix Draft 2021), Filip Petrušev (50ème choix Draft 2021), Charles Bassey (53ème choix Draft 2021).


Le 5 majeur des Philadelphia Sixers

Tyrese Maxey – Seth Curry – Danny Green – Tobias Harris – Joel Embiid

NBA Preview - 5 majeur des Philadelphia Sixers

NBA Preview – 5 majeur des Philadelphia Sixers

Note : Si Ben Simmons reste à Philadelphie, il sera bien évidemment titulaire à la place de Tyrese Maxey. Mais, au regard de ses déclarations durant l’intersaison, il semble peu probable que le joueur et les Sixers veuillent prolonger leur aventure commune bien longtemps. Simmons pourrait être titulaire quelques matchs en début de saison, le temps de faire monter sa cote et de trouver un trade qui convienne aux Sixers. Par la suite, Tyrese Maxey devrait ainsi être son remplaçant dans le 5 majeur. L’option Seth Curry replacé en meneur avec Thybulle titulaire au poste 2 ou 3 pourrait également être envisagée.

La rotation sur le banc

Meneurs : Shake Milton, Jaden Springer, Grant Riller (two-way), Shaquille Harrison (non-garanti), Ben Simmons (pour combien de temps ?) 

Arrières : Matisse Thybulle, Isaiah Joe

Ailiers : Furkan Korkmaz, Aaron Henry (two-way)

Ailiers-forts : Georges Niang, Paul Reed

Pivots : Andre Drummond, Charles Bassey


Les points faibles/points forts des Sixers

Points faibles : L’incertitude autour de Ben Simmons

Clairement, on en a désormais la certitude, Ben Simmons n’est pas un bon fit pour les Sixers, qui ont besoin de spacing autour de Joel Embiid. Tant qu’il ne sera pas transféré, les mêmes problèmes ressurgiront pour Philly et la franchise ne pourra pas avancer. Et, à l’heure actuelle, il est donc difficile pour cette équipe et pour son coach Doc Rivers de pouvoir construire un effectif définitif avec cet énorme point d’interrogation au-dessus des Sixers.

Points forts : De bons renforts, en attendant la ou les contreparties du trade de Ben Simmons.

Plusieurs beaux coups réalisés par le management des Sixers dans cette intersaison. Andre Drummond en back-up de Embiid c’est plutôt intelligent, car même si le pivot ne reste pas sur une saison fantastique il peut dépanner sur le banc. On note également le renfort de Georges Niang, poste 3-4 polyvalent qui sait shooter, ainsi que de quelques rookies intéressants dont Jaden Springer. La profondeur de banc est plutôt bonne avec des profils différents, à voir ce qui peut arriver aussi en échange de Simmons.


Pronostic en fin de saison : 3èmes à l’Est

Si les Sixers ne sont que 3èmes dans notre tableau des previews NBA, c’est aussi parce que cet imbroglio autour de Ben Simmons risque de perturber l’équipe, au moins jusqu’à son trade (et si trade il y a). Mais les Sixers gardent une ossature solide et devraient bien figurer sur le podium de la Conférence Est en fin de saison.


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une