Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA : Russell Westbrook, aussi clivant qu’unique

Romain Delanis

Publié

le

NBA - Russell Westbrook, aussi clivant qu’unique
Photo Getty Images

Si Washington ne réalise pas la meilleure saison de son histoire, l’exercice en cours pour les Wizards est marqué par les performances de Russell Westbrook. Depuis le début de l’année 2021, « Brodie » marque de son emprunte la franchise de la capitale américaine.

Une nouvelle saison en triple-double qui se profile

Avec Bradley Beal, ils étaient censés porter la franchise des Wizards vers de potentiels playoffs en fin de saison régulière. En-dessous du niveau attendu, bien que porté par un Bradley Beal All-Star en feu, Washington (12ème/20 V- 33 D) se retrouve à végéter au cœur d’une conférence Est pourtant accessible. Mais depuis une dizaine de rencontres, avec un Bradley Beal embêté par une blessure récurrente à la jambe, c’est Russell Westbrook qui a pris le relais à Washington et que dire…

10 triple-double sur les dix derniers matchs dont un énorme hier soir (25-14-14) face au Utah Jazz de Rudy Gobert, qui plus est, meilleure équipe NBA cette saison pour l’instant. Faire tomber le Jazz à Salt Lake City est un gros coup pour Brodie et les siens qui tentent toujours de trouver le bon rythme pour enchaîner les victoires (ou peut-être feront-ils le choix de tanker, à voir).

Parfait, Westbrook ne rigole plus à Washington (21.7/10.7/10.8 en moyenne) et prend les choses en main, pour le plaisir de ses fans et de ses haters. Car oui, le MVP 2017 déchaîne toujours les passions de l’autre côté de l’Atlantique, autant apprécié pour son basket que décrit comme surcoté par d’autres. Polarisant vous dîtes ?

En tout cas, après le Thunder et les Rockets, Brodie continue le boulot avec les Wizards. Si en plus il se met à rentrer davantage de shoots et à cohabiter avec Bradley Beal pour former un vrai duo All-Star, la saison risque d’être un peu courte pour voir le duo All-Star en mode playoffs se déchaîner sur leurs adversaires. Bref, régalons-nous à regarder Westbrook enchaîner les grosses performances tant que possible.

Romain Delanis


Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?