Nous suivre

Actualités

NBA : Tony Parker s’éclate à Charlotte

Romain Delanis

Publié le

Tony Parker s'éclate chez les Hornets.

Tony Parker est épanoui chez les Hornets et ses dernières prestations le prouvent. Des performances qui nous rappellent ses moments de gloire aux San Antonio Spurs et qui apportent l’expérience nécessaire aux Charlotte Hornets cette saison en sortie de banc. Une légère surprise pour ceux qui voyaient le Français venir en pré-retraite à Charlotte.

Recrutement intelligent sur tous les points

À 36 ans, Tony Parker ne comptait visiblement pas se la couler douce en compagnie de Nicolas Batum chez les Hornets. Son début de saison montre sa volonté de servir au maximum sa nouvelle franchise où le Français connaît un départ étonnant. Encore la nuit dernière, face à Miami, Tony Parker a réalisé un double-double en sortie de banc (25 min de jeu derrière le meneur All-Star Kemba Walker) soit 24 points et 11 passes décisives. Une performance qui nous rappelle à tous ses grandes heures de All-Star et de Playoffs sous le maillot des San Antonio Spurs, là où il a remporté ses quatre titres NBA.

« Le jeu et la patience ». Tel est le crédo du vétéran français en NBA qui a dépassé contre Miami les 19.000 points en carrière, soit le 7èmejoueur non américain à avoir franchi cette barre à ce jour et le 3ème Européen à le faire (avec Dirk Nowitzki et Pau Gasol). Tony Parker a marqué la NBA et veut continuer d’apporter son expérience dans le vestiaire de la franchise de Michael Jordan.

T.P ne compte pas s’arrêter là. Son importance va maintenant au-delà de son leadership dans le vestiaire des Hornets. Son rôle de conseiller, de « papa » se traduit par des bonnes performances sur les parquets, comme il avait déjà commencé contre Chicago il y a quelques jours (18 points et 8 passes). Un rôle complet qu’il prend à cœur avec une exigence incroyable. James Borrego, coach des Charlotte Hornets, ne peut que se féliciter de l’importance et du niveau affiché par le meilleur basketteur français de tous les temps : « Il rend tout le monde meilleur. Il apporte tellement à Kemba, à Nico Batum… Il rentre sur le terrain et il y a une sérénité, un rythme. C’est pour ça qu’on l’a fait venir cet été. »

Après 17 ans de NBA, Tony Parker est en train de prouver que son histoire n’est pas terminée et bien au contraire.


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une