Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA Trade Deadline : Le point sur les rumeurs à l’Est

Publié le

NBA trade deadline Le point sur les rumeurs à l'Est
Photo Icon Sport

SAISON NBA 2022/23 – Les premières semaines de l’année sont toujours une période agitée en NBA. Les équipes ont trouvé leur rythme de croisière, et savent quels sont leurs manques. Faisons le point sur celles qui pourraient bouger pour s’améliorer dans les prochains jours.

A l’approche de la fin de la période des trades, prévue cette année le 9 février, les rumeurs se multiplient. Pour le moment, contrairement à l’an dernier, aucun joueur du calibre de James Harden ne devrait être transféré. Cependant, beaucoup d’équipes ont des besoins évidents, qui devraient les pousser à bouger.

Chicago et Toronto : deux équipes décevantes

Si on se penche sur l’Est, deux équipes déçoivent particulièrement : les Raptors et les Bulls. Les premiers avaient pourtant réalisé un bon début de saison, mais depuis quelques semaines, rien ne va. A l’heure actuelle les hommes de Nick Nurse ne sont même pas dans le play-inL’ambiance dans le vestiaire semble pire de jours en jours, et Fred Van Vleet semble s’être coupé du reste du groupe. Il dispose d’une player option cet été et aurait refusé une prolongation. Masai Ujiri risque donc fort de transférer son meneur. Gary Trent Jr est également dans beaucoup de rumeurs. Mais globalement, on a l’impression que toute l’équipe, sauf Siakam et Barnes, est sur la sellette.

Chicago est un peu dans la même situation. Le projet ne décolle pas, et Nikola Vucevic est agent libre cet été. Auteur d’une plutôt bonne saison, le pivot monténégrin dispose donc d’une plutôt bonne cote. Plusieurs équipes, dont Toronto, auraient bien besoin d’un pivot. Son contrat expirant pourrait également intéresser des équipes cherchant à libérer du cap pour cet été. Attention également à Coby White ou même Zach LaVine qui déçoivent cette année et pourraient intéresser du monde. Le seul véritable intouchable dans ce groupe serait Alex Caruso, qui est un des piliers du vestiaire.

Les équipes de fond de tableau

Parmi les équipes du fond de l’Est, plusieurs joueurs devraient également déménager prochainement. A Washington, Rui Hachimura a pu être mentionné, mais c’est Kyle Kuzma qui revient le plus souvent. Il dispose d’une player option à 13 millions de dollars la saison cet été, mais au vu de la saison qu’il est en train de réaliser, il va probablement la refuser pour essayer de toucher un gros salaire. Le problème, c’est que la masse salariale de Washington est bien bouchée avec les contrats de Beal et Porzingis. La valeur de l’ancien Angelino étant particulièrement haute en ce moment, il serait étrange de ne pas chercher à le transférer avant de potentiellement le perdre contre rien.

Detroit possède également une pièce de valeur, en la personne de Bojan Bogdanovic. On connait l’apport du Croate dans une équipe NBA, à savoir du scoring à haut pourcentage de réussite. Cela pourrait intéresser beaucoup de monde. Cependant, les Pistons ne comptent pas le laisser filer comme ça. Ils disposent de l’ailier jusqu’à 2025 et ont donc tout leur temps pour le transférer contre la meilleure contrepartie possible. A l’heure actuelle, le tarif minimum serait un pick du premier tour de draft sans protection. Cela peut paraître cher, mais tournant à 21 points de moyenne cette saison, il pourrait faire beaucoup de bien à certains contenders.

Le top 6 veut se renforcer

Au niveau des ajustements potentiels, Boston semble à la recherche d’un joueur d’expérience pouvant prendre la place de Gallinari, blessé depuis le début de saison. De même, Milwaukee s’est entendu avec Serge Ibaka pour essayer de lui trouver une nouvelle adresse. L’équipe de Giannis Antetokounmpo aurait en tout cas besoin d’un peu de sang neuf, en l’absence d’un Middleton fiable physiquement. Du côté de Cleveland, on recherche un poste 3 shooter. Le retour de Dean Wade devrait faire du bien à ce niveau, mais plusieurs bruits de couloirs laissent entendre que Bogdanovic et Tim Hardaway Jr seraient des cibles prioritaires.

New York risque également de beaucoup bouger dans les prochaines semaines. Cam Reddish a déjà un pied dehors, et Evan Fournier, est de nouveau mis de côté depuis quelques matchs. Notre Frenchie devrait donc être envoyé ailleurs le plus vite possible, mais son contrat à 17 millions de dollars la saison est un gros frein, d’autant qu’il reste encore une saison entière à ce tarif. Difficile donc, de savoir si le capitaine de l’équipe de France sera libéré cet hiver, ou s’il lui faudra attendre l’été. D’ailleurs, non loin des Knicks au classement, les Hawks devraient transférer John Collins rapidement.

Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une