Nous suivre

NBA 2024-2025

NBA : Une Free Agency masterclass du Thunder et de Sam Priesti

Paul Lalevee

Publié le

NBA Une Free Agency masterclass du Thunder et de Sam Priesti
Photo Icon Sport

NBA – À la sortie d’une excellente saison (1er à l’Ouest), le Thunder n’a pas traîné pour s’assurer une continuité parfaite. 

Un été encore plus réussi que la saison régulière. Et pourtant, OKC a réalisé une saison plus que surprenante, finissant à la première place de la Conférence Ouest. Le General Manager Sam Priesti a, lui aussi, voulu briller, afin d’améliorer encore davantage l’effectif. Un jeune effectif, mais déjà très complet avec Shai Gilgeous-Alexander, Jalen Williams ou encore Chet Holmgren. Et renforcé par la Sraft de Nikola Topic, au potentiel certain mais à la santé quelque peu fragile.

Deux prolongations

Au rayon prolongation, Sam Priesti a coché les noms d’Aaron Wiggins et Isaiah Joe. Deux joueurs importants du banc, tous les deux 25 ans. Le Thunder avait décidé de renoncer à leur team option afin de renégocier des contrats longue durée. Le premier nommé a signé un contrat de 47 millions sur 5 ans. À ce prix-là, il ne sera jamais considéré comme trop cher dans l’effectif, alors que la masse salariale est amenée à exploser dans les années à venir. Joueur de banc par excellence, Wiggins tournait à 49,2 % à 3 points cette saison.



Et comment parler de tir à 3 points sans évoquer Isaiah Joe ? Membre important de la second unit, il brille aussi par son aisance au tir. Avec 41 % derrière l’arc cette saison, Joe est devenu une arme importante de l’effectif du Thunder. Son contrat de 48 millions sur 4 ans permet à OKC de sécuriser un joueur capable de prendre feu contre n’importe quelle équipe.

Et deux arrivées pleines de caractère

Isaiah Hartenstein est la recrue phare du Thunder. Excellent des deux côtés du terrain avec les Knicks, notamment en Playoffs avec l’absence de Mitchell Robinson, Hartenstein s’est vu proposer un joli contrat par OKC. 87 millions sur 3 ans (2 ans + une en option), une sacrée évolution alors qu’il touchait 8 millions de dollars à New York. Quel rôle occupera-t-il alors que Chet Holmgren était le pivot titulaire cette saison ? Le jeune joueur du Thunder pourrait-il être décalé au poste 4 à certains moments pour jouer avec deux big dans la raquette ?

Quelques jours plus tôt, c’était Alex Caruso qui rejoignait Shai et ses coéquipiers. Arrivé dans le cadre d’un échange avec Josh Giddey, l’ancien joueur des Bulls va permettre au Thunder de construire une équipe extrêmement solide défensivement. Parmi les meilleurs défenseurs extérieurs de la planète, Caruso apportera également son expérience de joueur bagué, avec les Lakers en 2020. Alors que le test Gordon Hayward n’a pas du tout été concluant, l’apport de Caruso sera scruté la saison prochaine. La possibilité de lineups défensives avec Shai, Caruso, Dort, Williams et Holmgren fait déjà peur rien que d’y penser. Et sa capacité à écarter le terrain (40 % à 3 points l’an passé) permettra au coach Mark Daigneault de l’aligner aussi dans les fins de matchs avec Shai.

La bulle Disney pendant le Covid, le Tour 2019, la Coupe du monde 2018. Ces trois événements majeurs sont ancrés dans ma tête de fan de sport, négativement ou positivement. Passionné de sport depuis l'enfance, j'ai décidé de mettre ma passion de l'écriture au service de cette première passion.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *