Nous suivre

Football américain

NFL : Buccaneers vs Chiefs, un Super Bowl LV pour l’histoire

Avatar

Publié

le

NFL - Buccaneers vs Chiefs, un Super Bowl LV pour l'histoire
Photo USA Today Sports

FOOT US – NFL – Dans la nuit de dimanche à lundi, à 00h35, sera donné le coup d’envoi du 55ème Super Bowl de l’histoire. Dans le Raymond James Stadium de Tampa Bay, les Chiefs et les Buccaneers vont tenter de mettre la main sur le trophée Vince Lombardi. Un choc qui promet.

Une légende toujours jeune

Honneur à l’ancien dans cette présentation. En effet, Tom Brady, 43 ans, va disputer son 10ème Super Bowl en carrière. Un record. Il va tenter de décrocher une 7ème bague, là aussi un record. Et pour la 1ère fois, il n’aura pas le maillot des Patriots de Nouvelle-Angleterre. En effet, il a quitté le Massachusetts pour la Floride et la ville de Tampa Bay. Preuve qu’il a encore du feu dans le bras et qu’il continue sa magie au sein de sa nouvelle équipe. Malgré son expérience et son palmarès, il s’apprête à faire une découverte, non négligeable. Jouer un Super Bowl à domicile.

C’est en effet son stade floridien qui a été désigné pour ce match. C’est une première aussi dans la longue histoire du football de voir un hôte avoir le privilège de fouler sa propre pelouse. Nul doute que Brady saura en tirer profit. Il lui faudra d’ailleurs être au top dans son jeu pour faire tomber une équipe des Chiefs bien rôdée. Le célèbre numéro 12 devra hausser son niveau et limiter au maximum les erreurs commises lors des précédents tours pour inscrire de nouveau son nom au palmarès et renforcer définitivement son statut de GOAT. Et la présence sur le banc de la défense adverse de Steve Spagnuolo ne va pas le rassurer. Il a souvent mis à mal les rêves de Brady, notamment celui de la saison parfaite en 2012 avec les Giants.

Un jeune aux dents longues

Car en face des Buccaneers se dressent les Chiefs de Kansas City. Champions en titre, leaders de la saison régulière, ils peuvent eux aussi marquer l’histoire. En effet, avec un back-to-back, ils deviendraient les premiers à conserver leur titre depuis l’enchaînement 2004-2005 des Patriots de… Brady, comme un clin d’œil. Et pour mener à bien leur entreprise, ils comptent bien évidemment sur Patrick Mahomes, le génial quaterback de 25 ans. Jeune, mais talentueux et déjà victorieux, Mahomes est clairement un digne successeur de Brady. Le leader offensif des Chiefs avait d’ailleurs été élu MVP en 2018, preuve déjà qu’il fallait compter sur lui. Et il a tout gagné à 25 ans, soit avant Brady.

Avec le titre décroché l’an dernier, les Chiefs n’ont plus perdu en playoffs depuis 2018 et une défaite en finale de conférence à domicile face aux Patriots de… Brady. L’histoire est facétieuse. Mahomes a donc l’occasion de prendre sa revanche sur Brady dans le match le plus important de la saison. Pour accéder à la grand messe du sport américain, les Chiefs n’ont, au final, que peu tremblé, même si la commotion de Mahomes a failli coûter cher en demi-finale de conférence. Il s’agit sans doute de l’équipe la plus complète avec une énorme variation en attaque à la course ou à la passe. Le danger peut venir de partout, y compris du maître artificier capable de marquer, et la défense des Buccaneers devra être attentive tout au long du match sous peine de rapidement prendre l’eau, un comble pour des pirates.

Un Super Bowl unique

Comme déjà mentionné, ce sera la première fois qu’une équipe évoluera dans son stade pour le Super Bowl. À ce titre, le bateau de pirates situé vers la End Zone ne pourra pas faire résonner ses canons pour garder la neutralité du stade. Hasard de l’alternance des équipes, les Buccaneers, en tant que pensionnaires de la NFC, sont désignés équipe hôte. Autre première pour ce match, une arbitre féminine officiera, comme annoncé avant les finales de conférence. Sarah Thomas continue d’être une pionnière après avoir été la première femmes à officier à temps plein en NFL depuis 2015. Concernant les records, Brady serait évidemment tout en haut avec 7 bagues, mais il aurait aussi plus de bagues que les équipes les plus titrées, à savoir Les Patriots et les Steelers avec 6 victoires. L’équipe qui gagnera permettra à sa conférence de faire la course en tête avec 28 victoires en Super Bowl, l’AFC et la NFC étant à 27 gains chacune. L’AFC a d’ailleurs remporté les deux derniers matchs.

Pandémie oblige, de nombreuses dispositions sont prévues afin de limiter les risques sanitaires. Déjà, les Chiefs arriveront la veille du match et non la semaine d’avant, sur place. Les Buccaneers n’ont évidemment pas cette contrainte. Et surtout, le stade ne sera évidemment pas plein, presque une première dans l’histoire. 25 000 spectateurs, masqués, pourront tout de même se tenir sur les estrades, en compagnie de 30 000 mannequins en carton pour simuler la foule. Au moins 7500 professionnels de santé, vaccinés, de Floride, seront dans les tribunes. D’ailleurs, chaque équipe de la ligue doit récompenser des acteurs de la lutte contre la pandémie en leur permettant d’assister à la rencontre au stade. Enfin, l’artiste canadien The Weeknd sera charger d’animer le traditionnel show de la mi-temps.

Avec toutes ces raisons, ces coïncidences et anecdotes, il y a tout pour vivre un Super Bowl historique qui devrait rester dans les annales. Aux acteurs de montrer cela sur le terrain. Alors, une 7ème bague ou l’élève surpassera-t-il le maître ? Faîtes vos jeux. La Chaîne L’Équipe terminera en beauté sa grosse année de couverture de la NFL avec la diffusion du match. Prise d’antenne à 23h35 pour une soirée qui s’annonce d’ores et déjà historique.

Damien Meunier


Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?