Nous suivre

Basket-ball

Le nom des franchises NBA (3/6) : Division Sud-Est

Publié le

franchises division sud est

Retrouvez chaque dimanche jusqu’à la reprise NBA une division décortiquée pour tout savoir sur l’origine des noms des franchises NBA. Pour le troisième volet on s’intéresse à la Division Sud-Est.


11. Atlanta Hawks (1946) :

Fondée à Buffalo en 1946, la franchise fut déménagée la même année dans l’Illinois et renommée Tri-Cities Blackhawks. Le terme Tri-Cities désigne les trois villes voisines à la franchise : Moline, Rock Island et Davenport. Le terme « Black Hawk » (faucon noir) fait référence à la guerre de Black Hawk, ayant opposé les tribus indiennes et les colons dans l’Illinois en 1832. C’est à l’occasion du déménagement à Milwaukee en 1951 que la franchise est simplement renommée Hawks. Après un passage à Saint Louis (1955-1968) les joueurs posent leurs bagages à Atlanta.

12. Charlotte Hornets (1988) :

Douze ans après leur éradication au profit des Bobcats, la ville de Charlotte retrouve ses frelons. À l’origine, George Shinn, premier propriétaire de l’équipe, souhaitait appeler l’équipe « Charlotte Spirit » mais les habitants de la ville en décidèrent autrement. Les frelons se réfèrent à la résistance des habitants de la ville contre l’Empire Britannique lors de la Révolution Américaine. Charlotte fut ainsi surnommé « nid de frelons ». Depuis l’acquisition du club, Michael Jordan n’avait pas caché vouloir revenir à l’identité originelle, alors appartenant à New Orleans. Devenus Pelicans, ces derniers ont laissé libre de droit le nom des « Hornets », récupéré par Charlotte.

13. Miami Heat (1988) :

Miami a trouvé son nom suite à un sondage, réalisé au moment de sa création. Le terme « Heat » signifie chaleur et fait évidemment référence au climat de la ville de Floride. À noter que les autres noms proposés étaient « Sharks », « Barracudas », « Flamingos », « Palm Trees », « Beaches », « Suntan », « Shade », « Tornadoes » et « Floridians ».

14. Orlando Magic (1989) :

Comme Miami, la franchise créée dans les années 80 a fait appel aux fans pour son nom. En finale, on retrouvait « Heat », « Tropics », « Juice » et « Magic ». Après avoir visité la ville, la fille du manager général de l’époque alors âgée de 7 ans, l’aurait qualifiée de « magique ». Ce qui a conforté les habitants d’Orlando a opté pour le nom « Magic ».

15. Washington Wizards (1961) :

En 1997, le propriétaire Abe Pollin décida de changer le nom « Bullets » qui résonne comme un appel à la violence dans une ville où la criminalité est présente. Comme toujours depuis les années 80, un concours fut alors lancé. On comptait parmi les finalistes « Dragons », « Express », « Stallions », « Sea Dogs » et « Wizards ». Abe Pollin annonça alors son choix : ce sera les « Wizards » (magiciens). Le nom représente l’énergie et la puissance omniprésente et met en lumière la nature sage et magique de l’équipe. 

Cap à l’Ouest dimanche prochain avec la Division Nord-Ouest.

Benjamin Cots


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une