Nous suivre

CDM de rugby à XV 2019

La Nouvelle-Zélande ridiculise l’Irlande et rejoint l’Angleterre

Flo Ostermann

Publié

le

Getty Images

Coupe du monde 2019 – La Nouvelle-Zélande a proposé un récital pour dominer largement l’Irlande 46 à 14 et rejoindre l’Angleterre en demi-finales.

Les All Blacks ouvraient le score rapidement sur pénalité avant qu’Aaron Smith ne fasse des misères à l’Irlande. Le demi de mêlée néo-zélandais marquait deux essais en 6 minutes, à chaque fois en filou derrière le ruck. Les Irlandais essayaient de se remettre à l’endroit mais c’est encore la Nouvelle-Zélande qui marquait par Beauden Barrett. À la mi-temps, il n’y avait pas photo, l’Irlande était largement menée 22 à 0.

La démonstration

Si les Irlandais avaient encore un peu d’espoir, ce sera de courte durée : Codie Taylor était à la conclusion d’une magnifique action collective. La Nouvelle-Zélande gérait ce second acte et marquait quand il y avait une occasion de le faire. C’était une nouvelle fois le cas avec une réalisation de Matt Todd. Rory Best, légendaire capitaine irlandais, quittait la pelouse et mettait un terme à sa carrière internationale à 15 minutes du terme.

Humiliée mais pas fanny

L’Irlande n’était pas fanny grâce à Robbie Henshaw qui marquait sous les poteaux après un temps fort de son équipe, mais la correction continuait. George Bridge marquait le 6ème essai des All Blacks juste avant que le XV du Trèfle ne sauve un peu plus l’honneur sur un essai de pénalité qui obligeait l’arbitre à exclure 10 minutes Matt Todd. La Nouvelle-Zélande marquait un dernier essai et s’imposait 46 à 14. L’Irlande n’a pas fait le poids.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une