Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2020-2021

Oberhof : le relais norvégien sur la voie royale ?

Bastien Pitte

Publié

le

Oberhof - Le relais norvégien sur la voie royale
Icon Sport

BIATHLON – OBERHOF – Pour le troisième rendez-vous de la saison sur le relais hommes, la Norvège se présentera une nouvelle fois avec un quatuor des plus impressionnants sur le papier. Une nouvelle démonstration de force des coéquipiers de Johannes Boe en perspective ?

Impressionnants depuis le début de la saison sur les différentes épreuves de la Coupe du monde de biathlon, les Norvégiens se présentent une nouvelle fois ce vendredi au départ du troisième relais de la saison avec l’étiquette de grandissimes favoris pour ce rendez-vous d’Oberhof. Malgré l’absence sur la ligne de départ de Sturla Laegreid, second du classement général de la Coupe du monde, la Norvège visera une nouvelle fois la victoire sur cette course.

Il suffirait simplement de jeter un coup d’œil au classement général actuel de la Coupe du monde de biathlon pour rapidement comprendre l’incroyable potentiel du relais norvégien chez les hommes. À titre individuel, on constate rapidement que les Norvégiens sont confortablement installés aux quatre premières places du classement général de la Coupe du monde, largement dominé par son duo infernal Johannes BoeSturla Laegreid. Seul Vetle Christiansen apparait un cran en-dessous cette saison avec une actuelle 15ème place au classement général.

Une parfaite maîtrise des éléments

Une fois encore, la bonne réputation des Norvégiens sur les skis se confirme au cours de cette saison 2020/2021. Entre la qualité de ses athlètes et le travail réalisé par les techniciens avec un fartage très régulièrement à la hauteur de leurs ambitions, c’est une combinaison qui apparait encore gagnante cette saison.

En témoignent les pourcentages au tir depuis le début de la saison pour les leaders norvégiens. Hormis Sturla Laegreid et ses 94% de réussite au tir qui font de lui le deuxième meilleur tireur actuellement derrière Simon Eder et ses 95%, aucun des trois autres leaders norvégiens n’apparaît dans les meilleurs tireurs actuellement. Il faut en effet descendre dans ce classement symbolique pour trouver trace de Johannes Dale (87%) et de Tarjei et Johannes Boe (86%). Comparée au classement général de la Coupe du monde, cette statistique illustre parfaitement le niveau à ski cette année encore de ces athlètes.

La Suède pour seul rival ?

Néanmoins, à l’image des deux premiers relais de la saison, les Norvégiens ne seront pas seuls et devront faire face à de redoutables Suédois avec qui ils ont partagé les deux premières places à Kontiolahti (victoire des Norvégiens devant les Suédois) puis à Hochfilzen (victoire des Suédois devant les Norvégiens). Derrière, les choses se compliquent pour pouvoir rivaliser avec l’armada norvégienne, dominatrice cette saison sur les différents formats de courses que propose la Coupe du monde. Le relais français, inédit avec un Quentin Fillon Maillet en deuxième position dans la composition des Bleus et un Émilien Jacquelin en finisseur, devra quant à lui laver l’affront des deux premiers rendez-vous (8ème à Kontiolahti et 6ème à Hochfilzen).

On soulignera tout de même que paradoxalement, sur ces deux premiers relais, la Norvège l’a emporté à Kontiolahti grâce aux frères Boe, à Laegreid et à Christiansen, alors préféré à Johannes Dale. La présence des quatre premiers au classement général pour le relais d’Hochfilzen n’aura pas permis aux Norvégiens de dépasser les Suédois. L’absence aujourd’hui de Laegreid pour réintégrer Christiansen peut être finalement une bonne nouvelle pour ces Norvégiens. Réponse dès 14h30 à Oberhof.

Bastien Pitte


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une