Nous suivre

Football

L’OM avec quelles armes en Ligue des Champions ?

Nico

Publié

le

Icon Sport

Avec dans son escarcelle 16 victoires, 8 matchs nuls et 4 défaites au terme de la 28e journée de la Ligue 1, l’Olympique de Marseille occupait la deuxième place au classement derrière le Paris Saint-Germain avant l’interruption suite à la Covid 19. Un rang confirmé le 30 avril dernier par la LFP qui a en effet décidé d’arrêter définitivement la saison 2019-2020. Une décision synonyme de qualification en UEFA Ligue des champions pour les Marseillais.

7 ans après (11 décembre 2013) son élimination en phase de poules de la plus prestigieuse des compétitions européennes, l’Olympique de Marseille est de retour ! Le club de la Canebière disputera sa 14e Ligue des Champions depuis sa fondation en 1899. Une autre aventure européenne qui ravive les souvenirs de la finale perdue en 1991 et surtout le sacre de 1993. Un retour sur la scène continentale fruit des sacrifices de plusieurs hommes .

Arrivé dans la ville du Vieux-Port après les échecs successifs de Passi, Michel, Bielsa et Garcia, André Villas-Boas, le technicien portugais a réussi une belle prouesse en qualifiant l’OM avec un effectif fort modeste. Fin tacticien et fan des casinos en ligne et sites de paris sportifs, l’ancien manager du FC Porto a su tirer le meilleur de son groupe afin de parvenir à ce sacré coup. En plus de son manager, le club marseillais a pu compter sur un Dimitri Payet royal dans l’entre-jeu avec à son actif 9 buts et 4 passes décisives. C’est peu de dire que le Réunionnais a été le grand artisan de cette qualification à côté de coéquipiers comme Dario Benedetto, Boubacar Kamara, Morgan Sanson, Bouna Sarr et autres Marley Aké. Un groupe sans noms ronflants qui n’a pour seule force que son collectif.

Un argument qui aura ses limites en Ligue des champions. Car la réalité sera tout autre. Même si Dimitri Payet a réduit son salaire pour rester au club, l’OM devra forcément vendre. En effet, en pleine turbulences financières, pour avoir enregistré une perte de 91 millions d’euros sur la saison écoulée selon la DNCG, Marseille doit impérativement vendre afin de réduire sa masse salariale. D’ailleurs, plusieurs de ses pensionnaires sont ardemment convoités. Il s’agit de Morgan Sanson et Bouna Sarr dont le FC Séville a fait sa priorité. À quoi donc ressemblera l’effectif marseillais la saison prochaine ? Une épineuse interrogation dont la réponse serait celle du visage que montrera le club phocéen à sa quatorzième participation de Ligue des champions. D’ailleurs, les meilleurs sites de paris sportifs belges proposeront de nombreuses options de paris à chaque match des champions européens de 1993.

Dicodusport


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Joue-la comme Choupo-Moting

Nico

Publié

le

Par

Joue-la comme Choupo-Moting
David Ramos / AFP

LIGUE DES CHAMPIONS – Entré à 10 minutes du terme de la rencontre face à l’Atalanta, Éric Choupo-Moting est devenu le héros parisien en quelques minutes, en étant impliqué sur les deux buts. 

Même pas inscrit sur la liste de janvier pour jouer la Ligue des Champions, Éric Choupo-Moting a profité du départ d’Edinson Cavani pour entrer dans le groupe pour jouer ce quart de finale. Lors de la précédente édition de la plus prestigieuse des Coupes d’Europe, Divock Origi (Liverpool) avait été propulsé sur le devant de la scène de manière inattendue en claquant un doublé en demi-finale contre le Barça, pour une énorme remontada (0-3, 4-0), avant d’inscrire un but en finale pour parachever le succès des Reds face à Tottenham (2-0). Le buteur belge devenait au passage le seul joueur à 100% de réussite en Ligue des Champions, trois tirs pour autant de buts

C’était écrit !

La Fédération Française de la Lose, et même de nombreux internautes, l’avait prédit. La qualification du PSG ne pouvait passer que par un but de Choupo-Moting. Souvent moqué et pas prolongé par le club de la capitale, il a prouvé en 10 minutes que le football n’était pas seulement une question de talent. S’il est intrinsèquement bien inférieur à Mauro Icardi, pas dans son assiette mercredi soir, ECM a réussi plus de choses en 10 minutes que le buteur italien en 80 sur le terrain.

Dès ses premières prises de balle, Éric Choupo-Moting a semblé concerné par cette fin de match. Malgré la fin proche de son aventure parisienne, il ne voulait pas en rester là. Sur le premier but, il est à l’origine, puisque c’est lui qui accélère le rythme pour créer un décalage et lancer Neymar qui offre, lui, le ballon à Marquinhos. À peine le temps de souffler que le buteur germano-camerounais évite une prolongation stressante au peuple parisien, en prenant le dessus sur ses vis-à-vis pour être à la conclusion du centre de Kylian Mbappé.

En conférence de presse il n’a pas caché sa satisfaction. « C’est difficile de décrire ce que je ressens, c’est une histoire très spéciale ». Rassure-toi Choupo, on a aucun mal à te croire ! Encore deux matchs à jouer sous les couleurs parisiennes pour l’international camerounais qui pourrait finalement laisser une trace plus importante que l’on aurait pu l’imaginer dans l’histoire du Paris Saint-Germain.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Les faits divers du sport – Fifagate : l’effet papillon

JMPPMJ

Publié

le

Par

Les faits divers du sport - Fifagate : l'effet papillon
Icon Sport

Drogue, meurtres, prostitution… Ce n’est pas le lancement d’Enquêtes Exclusives, c’est le programme des « faits divers du sport ». Dans cette série d’articles, nous vous proposons de plonger dans les liens intimes que tissent police, justice et sports. Aujourd’hui, deuxième partie de notre dossier consacré au Fifagate et à l’effet papillon qui a secoué la FIFA.

Casseroles

On n’avait certes pas attendu Chuck Blazer. Avant le début des années 2010 et l’avalanche de démissions que les affaires de corruption autour des attributions de plusieurs coupes du monde allaient provoquer, la FIFA trainait déjà une odeur de soufre. Et cela ne datait pas de la présidence de Sepp Blatter. Joao Havelange, son prédécesseur avait son lot de casseroles, de polémiques, autres temps autres mœurs, qu’on cachait poliment sous la pelouse. Tant que cela ne concernait qu’un petit groupe de personnes. Tant, surtout, que ça ne contrariait pas les puissants en mesure de riposter.

En préférant le Qatar à la candidature américaine pour la Coupe du monde 2022, la FIFA a contrarié ceux qu’il ne fallait pas. En mettant la main sur Chuck Blazer, la justice américaine provoque une réaction en chaîne. Elle va bousculer plusieurs dirigeants de la FIFA. Jusqu’à son secrétaire général, le Français Jérôme Valcke.

Idiot utile

C’est dès 2010 que Blazer se met à table. Et il n’attend pas que le FBI l’équipe d’un micro pour faire tomber des têtes. En 2011, c’est un ami de trente ans qu’il fait tomber, Jack Warner. En dénonçant publiquement le Président de la CONCACAF qui l’avait fait secrétaire général, puis membre du comité exécutif de la FIFA, Blazer fait une première fois trembler le cocotier.

Idiot utile de Blatter, Big Chuck raconte par le menu comment Jack Warner et Mohammed Bin Hammam ont acheté des voix lors de l’élection du président de la FIFA en 2011. Opposé à l’immarcescible Suisse, pensait-on alors, Bin Hammam est président de la confédération asiatique de football. Selon Blazer, il rencontre son homologue de la CONCACAF Jack Warner et lui remet des enveloppes de 40000$ pour s’assurer du vote des délégués caribéens au prochain congrès de la FIFA. Celle-ci ne se fait pas prier pour ouvrir une enquête interne, saisir son comité éthique et suspendre à titre conservatoire les deux hommes. On ne rigole pas avec le pré carré de Blatter.

Les faits divers du sport - Fifagate : le curieux Monsieur Blazer

Le curieux Monsieur Blazer – Arnd Wiegmann / File Picture / REUTERS

Warner endormi

Si Bin Hamman joue les Dreyfus, Jack Warner comprend tout de suite. Il sait que si Blazer a parlé, cette histoire de 40000$ est un moindre mal. Il devance l’appel du marteau et, drapé de probité candide et de lin blanc, il démissionne. L’enquête de la FIFA est éteinte, Jack Warner demeure innocent. Blatter n’aura pas la magnanimité des grands pour Bin Hamman et maintient sa suspension. Le TAS lève la suspension en 2012, faute de charges.

Des charges, le FBI ne va pas se faire prier pour en trouver. Sans doute plus que ce que la FIFA aurait même souhaité en révéler. Le Bureau met au jour un versement de plusieurs millions d’euros entre Bin Hammam et Jack Warner pour s’assurer que la voix du Trinidadien ira bien à la candidature qatarie. 5 millions d’euros sont distribués à divers représentants africains, 300 000 autres à un responsable du football océanien. On suspend Bin Hammam à vie de toute activité dans le football et il est banni de la FIFA en décembre 2012.

Les janissaires de la FIFA

Ce qui devrait réjouir Sepp Blatter doit commencer à le faire cogiter. Il sait que si l’enquête du FBI remonte les réseaux de corruption au sein de la FIFA, on viendra immanquablement à s’intéresser à lui. Pour redorer son blason et pour s’assurer le soutien de quelques généreux et puissants alliés, il passe à l’offensive. A qui veut l’entendre, il dit que rien ne pourra empêcher que le Qatar reçoive la Coupe du monde 2022. Opportunément, il rappelle les soutiens affichés par les janissaires qui voudraient lui contester son califat. Dans son viseur, Michel Platini dont le soutien au Qatar n’a jamais été un mystère. Le Lorrain reconnaît sans ambages avoir été reçu et convaincu par l’Élysée de soutenir l’état gazier.

En mai 2015 pourtant, l’étau se resserre et la FIFA connait son plus gros scandale. En marge de son congrès qui se tient à Zurich, une demi-douzaine de ses responsables sont arrêtés. Jeffrey Webb, Eugenio Figueredo, Eduardo Li, Julio Rochas, Costas Takkas, Rafael Esquivel et Jose Maria Marin s’en vont au ballon. Idem pour Nicolas Leoz et Jack Warner. Tous ces messieurs, dirigeants en place ou retirés des voitures du football nord, central et sud américain sont accusés de corruption, de racket et de blanchiment d’argent.

Dans le même temps, le FBI perquisitionne le siège de la CONCACAF à Miami. En cause, un large système de corruption qui a consisté au paiement de près de 150 millions de dollars contre votes et arrangements. De la Coupe du monde 1998 et le soutien au Maroc en passant par le Mondial russe et la CDM qatarie, tout y passe. Y compris l’attribution des droits télé.

Jérôme Valcke, l’ami de la démocratie

Le coup fatal pour Jérôme Valcke. Le Français, secrétaire général de la FIFA depuis 2007, est mis sur la sellette. En cause, ses voyages privés aux frais de la princesse. Un système de revente de places pour les mondiaux au marché noir. Des tentatives d’attribution de droits télé des Coupes du monde 2018 et 2022 à des prix très inférieurs au prix du marché… aux Caraïbes. Le tout contre un système très élaboré de commissions et rétro-commissions.

L’affaire ne surprend que les naïfs et les béotiens. Il se dit depuis longtemps dans le milieu du football que Jérôme Valcke finirait par prendre pour Blatter. Il faut dire aussi qu’il avait mis en rogne Mastercard dans une nébuleuse affaire de sponsoring qui favorisait in fine Visa. Valcke avait également montré beaucoup d’empressement à faire en sorte que la loi locale autorise la vente de bière dans les stades brésiliens lors du Mondial.

Jérôme Valcke s’était également fait remarquer en déclarant : « Je vais dire quelque chose de fou, mais un moindre niveau de démocratie est parfois préférable pour organiser une Coupe du monde. Quand on a un homme fort à la tête d’un État qui peut décider, comme pourra peut-être le faire Poutine en 2018, c’est plus facile pour nous les organisateurs qu’avec un pays comme l’Allemagne où il faut négocier à plusieurs niveaux ».

En septembre 2015, la FIFA le relève de ses fonctions. Pour Blatter, l’hiver se rapproche.

JMPPMJ


Lire la suite

Football

Atalanta Bergame – PSG : les notes du match

Avatar

Publié

le

Par

Atalanta Bergame - PSG : les notes du match
AFP

LIGUE DES CHAMPIONS – Au terme d’une fin de match de folie, le PSG a renversé l’Atalanta (1-2) pour rejoindre les demi-finales. Les notes du match, avec humour.

Les notes de l’Atalanta Bergame

Marco Sportiello (7) : Beau comme le Christ : crucifié.

Rafael Toloi (6) : Ce qu’il faut de chance pour tenir bon. Ce qu’il faut de vice pour fermer le jeu.

Mattia Caldara (5) : Seule particularité : l’élégance. Ça ne suffit pas pour tenir un match.

Berat Djimsiti (4) : Quand on a un jeu PC à son nom faut en être digne.

Hans Hateboer (8) : On a envie de partir à la guerre avec lui.

Marten De Roon (10) : Un milieu de cette intelligence, t’as envie de l’embrasser. Ou de le recruter.

Remo Freuler (10) : quand tu conduis un pressing de cette qualité et de cette intensité, le tarif c’est 10.

Robin Gosens (6) : Il aura enquillé des bornes et des bornes. Au cross du collège, il te mettait 15mn.

Marion Pasalic (6) : Le buteur qui qualifie la plus belle équipe d’Europe. Ou presque…

Alejandro Dario Gomez (6) : Ses appels ont fait mal. Pas assez.

Duvan Zapata (6) : Il est venu sans son cirque.

Les notes du PSG


Lire la suite

Football

Football – Ligue des Champions : notre pronostic pour RB Leipzig – Atletico Madrid

Nico

Publié

le

Par

Football - Ligue des Champions : notre pronostic pour RB Leipzig - Atletico Madrid
UEFA

LIGUE DES CHAMPIONS – Le RB Leipzig et l’Atletico Madrid s’affrontent en quarts de finale de la Ligue des Champions. Notre pronostic pour la rencontre.

RB Leipzig – Atletico Madrid : Jeudi 13 août, 21h00

Leipzig, qui a terminé son championnat depuis un mois, risque de manquer un peu de rythme par rapport à l’Atletico qui a plutôt bien fini la Liga, en allant chercher la troisième place alors que c’était mal engagé avant la crise sanitaire. Les Allemands vont surtout devoir faire sans Timo Werner, déjà parti à Chelsea et quand on sait que c’est le meilleur joueur côté RBL, ça change tout ou presque. Les joueurs de Simeone sont en plus habitués à ces grands rendez-vous européens. On part donc sur une qualification de l’Atletico Madrid.

Jeudi 13 août, 21h00 Quelle équipe va se qualifier pour le tour suivant ?
RB Leipzig – Atletico Madrid
RB Leipzig
2.30
Atletico Madrid
1.65

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

PSG : Neymar, 3 ans après

Nico

Publié

le

Par

PSG : Neymar, 3 ans après
Icon Sport

FOOTBALL – Trois ans après son arrivée au Paris SG, Neymar va enfin disputer une phase finale de Ligue des Champions avec le club de la capitale.

Arrivé en grande pompe le 5 août 2017 contre la modique somme de 222 millions d’euros, Neymar n’a toujours pas disputé la phase finale de Ligue des Champions avec ses partenaires, la faute à deux blessures à la cheville. Si en Ligue 1, il a plus que prouvé sa valeur en marquant 47 buts et donnant 26 passes décisives en 52 matchs, le PSG l’a recruté pour remporter sa première Champions League.

Lors de la saison 2017-2018, il participe au match aller des huitièmes de finale, avec une défaite 3 buts à 1 face au Real Madrid de Cristiano Ronaldo mais est absent pour le match retour à cause de sa blessure face à l’Olympique de Marseille. La saison suivante, bis repetita. Cette fois, il manque même l’aller et le retour face à Manchester United, à cause d’une blessure en Coupe de France contre Strasbourg qui a fait parler.



Dortmund, le point de départ

Très attendu pour le match retour face à Dortmund après la défaite 2-1 en Allemagne, Neymar n’a pas déçu en huitièmes de finale. Auteur du premier but parisien, il a été l’un des principaux artisans de la qualification du PSG qui semblait, à ce moment-là, lancer le club pour le reste de la compétition. La Covid-19 en a décidé autrement et Paris, comme tous les autres clubs, a été coupé dans son élan.

Contrairement aux autres grands championnats, le PSG n’a pas repris la Ligue 1 et arrive donc en manque de rythme pour ce Final 8. L’autre façon de voir les choses, c’est de se dire que les Parisiens auront un peu plus de fraîcheur et que Neymar sera bien présent, même si c’est son compère de l’attaque, Kylian Mbappé, qui est cette fois incertain suite à la finale de Coupe de France contre Saint-Étienne.

S’il ne pourra pas gagner la Ligue des Champions tout seul, Neymar a largement les moyens de guider son équipe au moins jusqu’à la finale. C’est pour cela que les Qataris l’ont fait venir en France. Paris n’attend que ça, voir son Brésilien briller dans la plus belle des compétitions, pour aller décrocher une première étoile.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Rugby à XVIl y a 1 minute

Le Stade Rochelais ne changera pas de maillots pour la saison 2020-2021

TOP 14 - Comme révélé par Sud-Ouest, le Stade Rochelais va garder les mêmes maillots pour la prochaine saison. 

F1 - Grand Prix d'Espagne : le programme TV complet F1 - Grand Prix d'Espagne : le programme TV complet
Formule 1Il y a 12 minutes

F1 – Grand Prix d’Espagne : le programme TV complet

FORMULE 1 - Sixième manche du calendrier réduit de la saison, avec le Grand Prix d'Espagne, à Barcelone. Découvrez le...

NRL : Le Storm en démonstration chez les Roosters NRL : Le Storm en démonstration chez les Roosters
Rugby à XIIIIl y a 24 minutes

NRL : Le Storm en démonstration chez les Roosters

NRL - Dans le choc du 14ème round de la NRL 2020, le Storm a largement battu les Roosters à...

Joue-la comme Choupo-Moting Joue-la comme Choupo-Moting
FootballIl y a 2 heures

Joue-la comme Choupo-Moting

LIGUE DES CHAMPIONS - Entré à 10 minutes du terme de la rencontre face à l'Atalanta, Éric Choupo-Moting est devenu...

Critérium du Dauphiné 2020 : le profil de la 2ème étape Critérium du Dauphiné 2020 : le profil de la 2ème étape
CyclismeIl y a 3 heures

Critérium du Dauphiné 2020 : le profil de la 2ème étape

CRITÉRIUM DU DAUPHINÉ 2020 - Le Dauphiné se poursuit ce jeudi. Découvrez le profil de la 2ème étape entre Vienne...

Thomas Voeckler : « Nos meilleurs grimpeurs y pensaient depuis un an et rêvaient d'être champions du monde » Thomas Voeckler : « Nos meilleurs grimpeurs y pensaient depuis un an et rêvaient d'être champions du monde »
CyclismeIl y a 4 heures

Thomas Voeckler : « Nos meilleurs grimpeurs y pensaient depuis un an et rêvaient d’être champions du monde »

CYCLISME - Dans des propos à l'AFP repris par L'Équipe, Thomas Voeckler revient sur l'annulation des Mondiaux sur route à...

Les faits divers du sport - Fifagate : l'effet papillon Les faits divers du sport - Fifagate : l'effet papillon
FootballIl y a 5 heures

Les faits divers du sport – Fifagate : l’effet papillon

Drogue, meurtres, prostitution… Ce n’est pas le lancement d’Enquêtes Exclusives, c’est le programme des « faits divers du sport »....

Moto GP : Les 10 pilotes les mieux payés en 2020 Moto GP : Les 10 pilotes les mieux payés en 2020
MotoIl y a 6 heures

Moto GP : Les 10 pilotes les mieux payés en 2020

MOTO GP - Avant le début de la saison, le site Sportekz faisait le point sur les salaires des pilotes...

Critérium du Dauphiné 2020 : nos favoris pour la 2ème étape Critérium du Dauphiné 2020 : nos favoris pour la 2ème étape
CyclismeIl y a 6 heures

Critérium du Dauphiné 2020 : nos favoris pour la 2ème étape

PRONOSTICS CYCLISME - Le Critérium du Dauphiné 2020 se poursuit ce jeudi. Nos favoris pour la 2ème étape entre Vienne...

Atalanta Bergame - PSG : les notes du match Atalanta Bergame - PSG : les notes du match
FootballIl y a 15 heures

Atalanta Bergame – PSG : les notes du match

LIGUE DES CHAMPIONS - Au terme d'une fin de match de folie, le PSG a battu l'Atalanta (1-2) pour rejoindre...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés