Nous suivre

Tennis

Open 6ème Sens Lyon : le projet de Caroline Garcia

Avatar

Publié

le

Du 29 février au 8 mars se déroule la première édition de l’Open 6ème Sens à Lyon. Ce nouveau tournoi international WTA est l’aboutissement d’un projet. Ce dernier est notamment porté par la joueuse française Caroline Garcia.

Du 29 février au 8 mars se déroule la première édition de l’Open 6ème Sens à Lyon. Ce nouveau tournoi international WTA est l’aboutissement d’un projet. Ce dernier est notamment porté par la joueuse française Caroline Garcia.

Une reconnaissance envers Lyon

Avide de transmettre ses valeurs et ses expériences apportées par le tennis, la joueuse française a eu envie de participer à la création d’un tournoi international dans sa ville, Lyon. Entourée de ses proches et de l’agence Sport Plus Conseil, elle s’est donc portée acquéreur des dates du 2 au 8 mars entre les tournois de Doha et d’Indian Wells.

J’ai fait toute ma formation ici, et j’avais envie de partager ma passion. On veut faire un événement de qualité, de niveau international. Je suis une ambassadrice au quotidien à travers le monde de la ville et de la Métropole de Lyon et je me réjouis de promouvoir ma passion sur mon territoire d’origine qui est une vraie terre de tennis et d’innovation en terme de sport féminin. Ce projet me tenait à cœur depuis de nombreuses années, je pense que c’est le moment idéal pour le mettre en place et je souhaite le pérenniser dans le temps.Caroline Garcia

Un tournoi plein d’ambitions

C’est donc un nouveau tournoi international en France avec les Internationaux de Strasbourg. L’Open 6ème sens a notamment vocation à devenir un tournoi de référence : « On veut ancrer ce tournoi, monter en puissance et devenir l’un des dix, vingt plus grands tournois dans le monde », a déclaré Gaëtan Muller, président de Sport Plus Conseil.

Et pour répondre à ces ambitions, c’est le Palais des Sports de Gerland qui a été choisi. Un lieu qui a été le théâtre de la finale de la Coupe Davis 1991 et du tournoi masculin Grand Prix Tennis Lyon (GPTL) de 1987 à 2009, ce temple du tennis a été rafraîchi. Premier tournoi indoor en France sur le circuit féminin, c’est le troisième tournoi organisé à Lyon. Les deux autres étant l’Open Parc et le challenger Open Sopra Steria.

Le tournoi est financé en grande partie par le privé (budget d’environ 1,5 à 2 millions d’euros) et sponsorisé par 6ème Sens Immobilier. Fête du sport, ce nouveau rendez-vous entend également marquer hors des courts, avec de nombreuses animations, soirées afterworks et une une soirée de gala samedi 7 mars à la thématique clubbing. La finale aura lieu le 8 mars, journée internationale de la femme.

Le tournoi propose des tarifs accessibles, pour permettre à tous les publics de se joindre à la fête.

En cette année historique de finale de Fed Cup pour l’équipe de France de tennis féminin, je me réjouis de cette bonne nouvelle qui renforcera encore la place du sport féminin de haut niveau dans la Métropole de Lyon et dynamisera l’ensemble des clubs amateurs sur le territoire.David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon

Le tableau

Côté courts, Caroline Garcia (n°47, tête de série n°4) est parvenue à rassembler ses trois coéquipières de Fed Cup. Kristina Mladenovic (39e, tête de série n°3), Pauline Parmentier (147e) et Alizé Cornet (58e, tête de série n°5) seront présentes. Fiona Ferro a préféré jouer Monterrey.

En plus des Françaises, de belles têtes d’affiche seront là comme Sofia Kenin, n°7 mondiale et tête de série n°1, récente vainqueur de l’Open d’Australie

Les Russes Ekaterina Alexandrova et Margarita Gasparyan ont quant à elles déclaré forfait. Pauline Parmentier et Océane Dodin n’ont plus eu besoin de wild-card pour entrer dans le tableau principal. Les deux Russes et la Tchèque Kristyna Pliskova ont été remplacées par Anna-Lena Friedsam, Pauline Parmentier et Tereza Martincová. Les invitations ont été données à Clara Burel, Chloé Paquet et Daria Kastkina. Cette dernière est une ancienne top 10 mondiale, quart de finaliste à Roland-Garros et Wimbledon 2018 et finaliste d’Indian Wells 2018. On retrouvera également Vera Lapko qui bénéficie d’un classement protégé.

Les tableaux

Arlette


Supportrice de Chelsea, mes sports de prédilection sont le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?