Nous suivre

Tennis

Open d’Australie : Ashleigh Barty peut-elle vraiment perdre face à Danielle Collins ?

Publié le

Open d'Australie Ashleigh Barty peut-elle vraiment perdre face à Danielle Collins
Photos Icon Sport

OPEN D’AUSTRALIE 2022 – À domicile, Ashleigh Barty s’est jusqu’ici montrée intraitable, et n’est plus qu’à une marche d’écrire l’histoire pour son pays. Avec le public derrière elle, elle sera la grandissime favorite contre Danielle Collins, qui ne sera cependant pas à sous-estimer.

Ashleigh Barty assume son statut

N°1 mondiale depuis trois ans désormais, Ashleigh Barty n’a pas totalement traduit cette domination en Grand Chelem (seulement deux titres). A domicile, elle réussit pour l’instant un tournoi parfait en tout point. Six victoires, six heures et six minutes seulement passées sur le court, des matchs ultra-dominés (au pire, elle a perdu sept jeux contre Amanda Anisimova), tout roule pour Barty jusqu’à maintenant.

Lors de sa demi-finale, elle affrontait pourtant Madison Keys, lauréate à Adelaïde et dans une superbe forme. Mais l’Australienne a pris son adversaire à la gorge d’entrée de jeu, ne lui laissant aucun espoir de troubler sa quiétude. Ce match est un parfait résumé de son tournoi jusqu’ici, une domination sans faille et une adversaire réduite au silence. Elle a de plus brisé une longue attente pour le tennis australien, qui durait depuis 42 ans.

Elle s’apprête à disputer sa troisième finale en Grand Chelem, après avoir remporté les deux premières (Roland-Garros 2019 et Wimbledon 2021). Elle sera la favorite, puisque tous les éléments pointent vers une victoire, mais elle devra appliquer une nouvelle fois son plan de jeu à la lettre, et s’appuyer sur son slice dévastateur et sa solidité sur les points importants pour vaincre une adversaire qui n’aura rien à perdre.

Danielle Collins, enfin

Ce sera la première finale en Grand Chelem pour Danielle Collins, dans ce tournoi où elle s’était révélée en 2019 en atteignant les demi-finales. Mais depuis trois ans, sa progression a été ralentie par de nombreuses blessures, notamment une opération l’an dernier pour soigner son endométriose. Dès son retour, elle s’est montrée redoutable, en remportant deux tournois d’affilée sur dur l’été dernier. A 28 ans, elle arrive enfin a maturité.

Le parcours de l’Américaine a été plus compliqué que celui de son adversaire. Elle a dû remonter un set de retard contre Clara Tauson et Elise Mertens, mais plus les tours avancent, plus elle semble en confiance et libérée. Sa demi-finale contre Iga Swiatek, pourtant ancienne lauréate de Grand Chelem, a été un modèle du genre. Elle a d’emblée acculé son adversaire pour saper sa résistance, avant de gérer ses fins de sets du mieux possible.

Au total, elle est menée 3-1 dans ses confrontations contre Ashleigh Barty. Mais c’est elle qui a remporté le dernier affrontement, l’an dernier en Australie, lors du tournoi d’Adelaïde. De plus, son tournoi est déjà réussi, et elle n’aura aucune pression, contrairement à sa rivale qui porte les espoirs de tout un pays. Son jeu tout en puissance rappelle par moment celui de Serena Williams, et si elle parvient à prendre le rythme du match à son compte, elle aura une vraie chance de bousculer la hiérarchie.

Attendue par tout un pays, Ashleigh Barty a déjà prouvé par le passé qu’elle savait dompter la pression. Cependant, Danielle Collins est loin de se présenter en victime expiatoire lors de ce match. L’Américaine, qui sera membre du top 10 lundi, possède quelques armes pour déranger la n°1 mondiale, même si cette dernière sera la grande favorite de cette finale. Une affiche qui s’annonce donc passionnante, et qui aura lieu à 9h30 demain matin.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une