Nous suivre

Open d'Australie 2024

Open d’Australie 2024 : Van Assche détonne, Garcia déçoit, les résultats du mercredi 17 janvier

Etienne Goursaud

Publié le

Open d'Australie 2024 : Van Assche détonne, Garcia déçoit, les résultats du mercredi 17 janvier
Photo Icon Sport

OPEN D’AUSTRALIE 2024 – Trois Français accèdent au troisième tour ce mercredi. Une journée marquée par Mirra Andreevavqui a balayé Ons Jabeur. L’immense surprise, dans une session où les favoris ont globalement bien tenu leur rang.

Mannarino et Van Assche abonnés au 5e set

Ils avaient déjà bataillé sur cinq manches pour franchir le premier tour de l’Open d’Australie. Adrian Mannarino et Luca Van Assche se sont offert un nouveau match au long cours, pour rallier le second tour. Pour Adrian Mannarino, tombeur de Jaume Munar, il aurait pu s’éviter une telle corvée. Le Français menait deux sets à rien, avant de coincer dans les deux autres manches. Mais il s’est très bien repris, pour l’emporter 6-3, 6-3, 1-6, 2-6, 6-3.Il retrouvera Ben Shelton au prochain tour.

Pour Luca Van Assche, c’est une vraie victoire référence, face à Lorenzo Musetti, tête de série numéro 25 du tournoi. Tant par le prestige de la victoire que par la manière. Le Français de 19 ans était mené deux sets à un contre l’Italien, avant de le renverser 6-3, 3-6, 6-7 (5), 6-3, 6-0. Il s’approche de son meilleur classement en carrière, avec une virtuelle 68e place au classement ATP. Il n’aura rien à perdre maintenant, toute victoire ne sera que du bonus, car il a fait le mieux qu’on attendait de lui. Franchir des tours et battre une tête de série.



Hugo Gaston n’a pas existé dans son second tour face au redoutable américain Taylor Fritz. Il s’incline 6-0, 6-3, 6-1. Gaël Monfils s’est accroché comme il a pu face au redoutable argentin Tomas Martin Etcheverry. Mais ce dernier aura fait preuve d’une grande solidité et La Monf doit s’incliner 6-4, 6-4, 6-4. Quentin Halys a également cédé en trois manches, face à la tête de série 29, l’Américain Sebastian Korda, également 6-4, 6-4, 6-4.



Parry au rendez-vous, pas Garcia

Fortunes diverses pour les deux Françaises engagées ce mercredi. Diane Parry s’est montrée très solide contre Kamilla Rakhimova. Après un premier set accroché, elle a mis le turbo dans la seconde manche, pour s’imposer 7-5, 6-2. Elle rallie le 3e tour pour la première fois de sa carrière ici en Australie. Avant de retrouver la redoutable Mirra Andreeva (lire plus bas).

Un troisième tour que ne verra pas Caroline Garcia, battue par Magdalena Frech. La numéro 1 tricolore a déjoué dans ce match, avec 39 fautes directes. Elle a surtout mené dans les deux sets. 4-2 dans la première manche, avant d’encaisser un cinglant 4-0. Puis 6-5, service à suivre pour elle, dans la seconde manche, avant de céder son service dans la foulée. Elle s’incline 6-4, 7-6 et pourra avoir de sacrés regrets.

Djokovic, Sinner, Tsitsipas et Rublev à la bonne heure

Andrey Rublev a passé un bon test face à l’Américain Christopher Eubanks. Le Russe, toujours en quête d’un premier majeur, a disposé de son adversaire en trois manches, 6-4, 6-4, 6-4. Après un premier tour, où il a frôlé la catastrophe contre le Brésilien Thiago Seyboth Wild, avec une victoire en cinq manches, il va sans doute se rassurer ce mercredi.

Ce fut en revanche beaucoup plus compliqué pour Novak Djokovic. Le Serbe, comme au premier tour, a cédé une manche, face au très inspiré Alexei Popyrin, qui évoluait à domicile sur la Rod Laver Arena. Et qui a même eu quatre balles pour mener deux manches à une. Sauvées, sur son service, par le Serbe qui a su ensuite resserrer le jeu pour remporter le set au tie-break. Un tournant, car il a ensuite déroulé dans la quatrième manche. Pour s’imposer 6-3, 4-6, 7-6, 6-3. Il se donne du rythme, avec deux matchs en quatre manches, lui qui n’a pas beaucoup joué en début de saison. Mais le Serbe sera, comme toujours, redoutable. Mais rendons hommage à l’Australien, qui aura été à la hauteur de ce match.

Stefanos Tsitsipas a dû s’employer pour sortir le redoutable Jordan Thompson. Le Grec retrouve quelques sensations après une fin d’année 2023 quelque peu compliquée. Il a perdu le premier set 6-4, avant de se reprendre et de l’emporter. Mais avec deux tie-breaks bien négociés qui vont lui donner beaucoup de confiance. Il s’impose 4-6, 7-6, 6-2, 7-6. Victoire nette et sans bavure pour l’Italien Jannick Sinner face à Jesper de Jong. Il n’a laissé que six petits jeux en route, pour l’emporter 6-2, 6-2, 6-2. Il est en immense forme et rêve de décrocher son premier majeur.

Frances Tiafoe prend déjà la porte, battu par le surprenant Tchèque Tomas Machac. Une défaite en trois manches 6-4, 6-4, 7-6. Ben Shelton a cédé un set contre Christopher O’Connell mais s’impose 6-4, 6-1, 3-6, 7-6. Un set perdu également pour Karen Khachanov, face à Aleksandar Kovacevic. Le demi-finaliste sortant s’impose 6-4, 6-3, 4-6, 6-3.

Sabalenka et Gauff solides, Jabeur balayée

C’était un peu l’attraction de ce mercredi matin. Comment les deux jeunes joueuses de 16 ans, Mirra Andreeva et Brenda Fruhvirtova, opposées à quasiment ce qui se fait de mieux chez les femmes, à savoir Ons Jabeur et Aryna Sabalenka, allaient s’en sortir. On a eu des réponses plus que probantes pour la première citée, qui a infligé une véritable punition à la Tunisienne, tête de série numéro 6 dans le tournoi. Qui s’est fait expédier en 54 petites minutes, en encaissant même un 6-0 : défaite6-0, 6-2. C’est la plus grande victoire de la jeune carrière de la Russe, qui du haut de ses 16 ans, rallie le 3e tour en Australie, après l’avoir déjà fait à Roland-Garros l’an passé et surtout s’être offert un 8e de finale à Wimbledon. Elle rentre dans le top 40 mondial. Étourdissant.

Aryna Sabalenka n’a pas commis la même erreur. La tenante du titre en Australie a expédié la jeune Tchèque en deux manches. Un 6-3, 6-3, pour asseoir son statut de patronne sur le court. Et confirmer son statut de favorite, avec Iga Swiatek, de cet Open d’Australie. Elle n’a laissé que six jeux en route en deux matchs. Rouleau compresseur. Coco Gauff a passé un peu plus de temps sur le court, mais s’impose en deux sets face à sa compatriote Caroline Dolehide. Après un premier set gagné au tie-break, elle a ensuite déroulé, pour s’imposer 7-6, 6-2. Elle rencontrera une autre de ses compatriotes, la redoutable Alycia Parks, capable de servir à plus de 200 km/h, et qui dispose d’un coup droit redoutable. Un vrai test, pour les deux joueuses.

Beatriz Haddad Maia n’a pas tremblé face à la jeune russe de 16 ans Alina Kormeeva, s’imposant 6-1, 6-2. Comme Barbora Krejcikova, qui a aligné l’Allemande Tamara Korpatsch 6-2, 6-2. Paula Badosa confirme son retour à un bon niveau face à Anastasia Pavlyuchenkova. Avec une victoire 6-2, 6-3. Lesia Tsurenko a également assuré. Alors que la Belge Elise Mertens s’est finalement inclinée en trois manches, avec un tie-break au 3e set.

Journaliste et amoureux de sport. Ancien footballeur reconverti athlète quand ses muscles le laissent tranquille. Elevé à la sauce des exploits de Thomas Voeckler en 2004, du dernier essai de légende de Eunice Barber à la longueur lors des championnats du monde d'athlétisme de 2003 mais aussi Zidane, Omeyer et Titou Lamaison.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *