Nous suivre

Cyclisme sur route 2022

Paris-Nice 2022 : Fabio Jakobsen gagne la 2ème étape

Publié le

Paris-Nice 2022 Fabio Jakobsen gagne la 2ème étape
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE 2022 – Après une journée marquée par les bordures, Fabio Jakobsen (Quick-Step Alpha Vinyl) s’est imposé sur la 2ème étape de Paris-Nice à Orléans, ce lundi. Il a devancé Wout Van Aert et Christophe Laporte (Jumbo-Visma). Jakobsen a glané son sixième bouquet de la saison.

D’abord, dès les premiers kilomètres de course, trois coureurs sont sortis du peloton : Alexis Gougeard (B&B Hôtels KTM), Philippe Gilbert et Matthew Holmes (Lotto Soudal). Holmes en a profité pour passer en tête des côtes de Choisel et des 17 Tournants pour conserver son maillot à pois.

Beaucoup de chutes aujourd’hui vers Orléans

Après 17 kilomètres de course, une chute collective a mis à terre sept coureurs : Wout Van Aert (Jumbo-Visma), Stan Dewulf, Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën), Yuriy Natarov (Astana Qazaqstan Team), Mads Würtz Schmidt (Israël Premier Tech), Franck Bonnamour (B&B Hôtels KTM) et Lukasz Wisniowski (EF Education EasyPost). Tous ces coureurs ont fait leur retour au sein du peloton.

Au milieu de l’étape, après la zone de ravitaillement, une nouvelle chute a eu lieu avec Nils Eekhoff (Team DSM), David Gaudu (Groupama FDJ) et Matteo Trentin (UAE Team Emirates) comme victimes.

Des bordures à gogo

Puis, des coups de bordure se sont déroulés à 90 kilomètres de l’arrivée alors que les trois hommes de tête avaient 5 minutes et 45 secondes d’avance.

Le peloton s’est scindé en plusieurs parties. Malheureusement, une énième chute est venue perturber le premier peloton à 70 kilomètres de l’arrivée en mettant au sol une dizaine de coureurs dont Dylan Groenewegen (Team BikeExchange-Jayco), Bauke Mollema (Trek Segafredo), Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), Danny van Poppel (Bora Hansgrohe) et Brandon McNulty (UAE Team Emirates). Le premier peloton comprenait une quarantaine de coureurs a repris à 65 kilomètres.

Des leaders piégés

Dans ce premier peloton figurait Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), Christophe Laporte, Wout van Aert, Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Ben O’Connor (AG2R Citroën), Fabio Jakobsen (Quick Step Alpha Vinyl), Mads Pedersen (Trek Segafredo), Adam Yates (INEOS Grenadiers) et Pierre Latour (TotalEnergies). Alors que dans le deuxième peloton, il y avait Simon Yates (BikeExchange-Jayco), Sam Bennett, Aleksandr Vlasov (Bora Hansgrohe) et Jack Haig (Bahrain-Victorious). Par la suite, les deux premiers pelotons se sont regroupés à 43 kilomètres du terme. Bien sûr avec le rythme élevé de la course, les trois échappés ont été avalés.

Du côté du troisième peloton au moment des bordures, Guillaume Martin (Cofidis) a été piégé sur un ennui mécanique. Le grimpeur normand est accompagné du double vainqueur de l’épreuve Maximilian Schachmann (Bora Hansgrohe), Anthony Turgis (TotalEnergies), Valentin Madouas (Groupama FDJ) et Brandon McNulty (UAE Team Emirates).

Après une attaque rapidement neutralisée de Stefan Bissegger (EF Education-EasyPost), le train de Fabio Jakobsen (Quick-Step-Alpha Vinyl) s’est installé en tête du peloton dans les 4 derniers kilomètres. Christophe Laporte, qui a pris trois secondes de bonification au second sprint intermédiaire, a protégé le champion de Belgique Wout Van Aert dans l’emballage final.

Finalement, Fabio Jakobsen (Quick-Step-Alpha Vinyl) s’est montré le plus rapide devant Wout Van Aert et Christophe Laporte (Jumbo-Visma). Ce dernier avait lancé le sprint de son leader. Laporte a gardé son maillot jaune.

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une