Nous suivre

Cyclisme sur route 2022

Paris-Nice 2022 : Mads Pedersen s’impose sur la 3ème étape

Publié le

Paris-Nice 2022 Mads Pedersen s'impose sur la 3ème étape
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE 2022 – Mads Pedersen (Trek Segafredo) a remporté au sprint la 3ème étape de Paris-Nice à Dun-le-Palestel, ce mardi. Il a devancé Bryan Coquard (Cofidis) et Wout Van Aert (Jumbo-Visma). C’est le deuxième succès de la saison pour l’ancien champion du monde après son étape sur L’Étoile de Bessèges.

Une échappée avec de beaux baroudeurs

D’abord, Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Owain Doull (EF Education-EasyPost) et Alexis Gougeard (B&B Hotels – KTM) ont formé l’échappée matinale au 3ème kilomètre. Ils ont vite creusé une belle avance sur un peloton emmené par l’équipe Alpecin-Fenix. Les équipiers de Jasper Philipsen ont maintenu l’écart autour de 4 minutes 30.

Puis, la formation Trek – Segafredo est venue donner un coup de main dans la chasse. L’avance des fuyards a commencé à descendre à moins de 80 kilomètres de l’arrivée. Thomas De Gendt (Lotto Soudal) est passé en tête au sommet de la Côte d’Éguzon et de la Côte de Crozant. Matthew Holmes (Lotto Soudal) a conservé son maillot à pois grâce aux points pris par son équipier à l’avant de la course.

Lors du premier passage sur la ligne d’arrivée, après 147 kilomètres de course, les trois fuyards n’avaient plus que 1 minute 40 d’avance. D’autres équipes sont venus se placer à l’avant du peloton comme le Team DSM et INEOS Grenadiers. Par la suite, Soren Kragh Andersen (Team DSM) est sorti seul du peloton à 32 kilomètres du terme alors que l’écart était passé sous la minute. Mais, le coureur danois a été vite repris par le peloton.

Des sprinteurs lâchés dans le final

Dans la Côte de Le Peyroux, les trois échappés ont été avalés par un peloton où Quentin Pacher (Groupama FDJ), Victor Koretzky (B&B Hôtels KTM) et Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies) ont tenté leur chance. Dans cette ascension, le vainqueur d’hier Fabio Jakobsen (Quick-Step Alpha Vinyl), Sam Bennett (Bora Hansgrohe) et Dylan Groenewegen (Team BikeExcnage Jayco) ont été distancés.

Lors du sprint de Balsac, Pierre Latour (TotalEnergies) a pris 3 secondes de bonification devant Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Mauri Vansevenant (Quick-Step Alpha Vinyl). Le Slovène a glané deux secondes dans l’opération.

Ensuite, les équipes Jumbo-Visma et Movistar ont emmené un peloton réduit dans les derniers kilomètres sur des routes étroites et sinueuses. Soren Kragh Andersen (Team DSM) a tenté à nouveau sa chance en solitaire à 7 kilomètres du terme pour être repris un peu plus loin.

20ème succès professionnel pour Mads Pedersen

Finalement, dans un sprint en faux-plat montant, Mads Pedersen (Trek Segafredo) s’est montré le plus fort en lançant de loin son sprint. Revenu dans les derniers mètres, Bryan Coquard (Cofidis) a pris la deuxième place devant Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix). Victime d’une chute dans l’ultime ligne droite, Christophe Laporte (Jumbo-Visma) a conservé son maillot jaune pour une seconde sur son équipier Van Aert. Demain, place à un contre-la-montre individuel de 13,4 kilomètres entre Domérat et Montluçon.

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une