Nous suivre

Actualités

Perrine Laffont conserve son titre mondial en ski de bosses parallèles

Flo Ostermann

Publié le

En bronze en bosses, Perrine Laffont a cette fois-ci décroché la médaille d’or en ski de bosses parallèle, conservant son titre acquis il y a deux ans en Espagne. C’est la 6ème médaille pour le clan tricolore dans ces Mondiaux de Park City.

L’Ariégeoise a vite effacé sa déception après sa médaille de bronze en ski de bosses. Tenante du titre, elle n’a pas flanché en bosses parallèles cette nuit, à Park City, glanant au passage sa quatrième médaille aux championnats du monde en deux ans. Sur son chemin vers l’or, la championne olympique à Pyeongchang l’hiver dernier a notamment battu celle qui l’a privée du titre mondial en simple dans la nuit de vendredi à samedi, la Kazakh Galysheva, avant de venir à bout de l’Américaine Jaelin Kauf au terme d’une finale épique.

Pourtant usée psychologiquement après une saison qu’elle domine de la tête et des épaules, Perrine Laffont, 20 ans et leader de la Coupe du monde, a fait preuve d’un caractère incroyable pour l’emporter et décrocher son huitième podium en autant de courses dans cet exercice 2018-2019. Sur la boîte, la native de Lavelanet est entourée de deux Américaines, puisque Tess Johnson prend la médaille de bronze.

Déception pour Benjamin Cavet

Chez les hommes, en revanche, Benjamin Cavet repart bredouille de Park City. Cinquième la veille en bosses, le skieur de Châtel a cette fois pris la 6ème place. Deuxième du général de la Coupe du monde et en argent en simple en 2017, il a été éliminé dès les quarts de finale et a vu l’ogre canadien Mikaël Kingsbury réaliser le doublé après son titre en bosses simples la veille.

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une