Nous suivre

F1 2023

Pierre Gasly à propos d’Alpine : « C’est assez impressionnant de voir comment ils progressent »

Flo Ostermann

Publié le

Pierre Gasly à propos d'Alpine « C'est assez impressionnant de voir comment ils progressent »
Photo Icon Sport

F1 2023 – Dans les colonnes du média allemand Auto Motor und Sport, le Français Pierre Gasly, arrivé chez Alpine durant l’intersaison après six saisons au sein de la structure Red Bull, a vanté les progrès réalisés par l’écurie française cet hiver.

Pierre Gasly x Esteban Ocon, ce sera donc le duo de pilotes de l’écurie Alpine pour cette saison 2023. Une association 100% tricolore, qui risque de faire des étincelles. En attendant les premiers tests hivernaux du 23 au 25 février à Bahreïn et le début de saison sur le circuit de Sakhir (3 au 5 mars), Pierre Gasly s’acclimate à un nouvel environnement chez Alpine, après six saisons sous le giron Red Bull. Et à en croire le Normand de 26 ans, qui s’est exprimé dans les colonnes de nos confrères allemands Auto Motor und Sport, les progrès réalisés par la structure tricolore sont impressionnants

C’est assez impressionnant de voir comment ils progressent. […] Chaque fois qu’ils apportent de nouvelles pièces, ils progressent. Ils ont une très bonne corrélation entre l’usine et la piste. Je vois un énorme potentiel.

Le son de cloche est donc le même que chez Laurent Rossi. Fin décembre, dans des propos rapportés par Auto Hebdo, le directeur d’Alpine annonçait que « la monoplace 2023 est déjà plus rapide que celle de cette année, malgré le pas en arrière imposé par la réglementation technique, avec notamment une modification du fond plat ». Autant dire que les équipes de Viry-Châtillon et d’Enstone semblent faire du bon boulot, afin d’offrir une monoplace des plus compétitivités au duo français. Suffisant pour rivaliser avec les Red Bull, Ferrari et autres Mercedes ? Premiers éléments de réponse dans deux mois.

À lire aussi

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *