Nous suivre

Actualités

Playoffs NBA : à l’EST, les demies sont déjà connues

Publié

le

4 raclées, 2 sweep et le premier tour des Playoffs NBA au sein de la Conférence Est est déjà terminé avec la qualification de tous les favoris et mieux classés à la fin de la saison régulière.

Milwaukee Bucks (1) 4-0 Detroit Pistons (8)

Le premier de la saison régulière n’a pas fait dans le détail face aux Pistons, il est vrai amoindris par l’absence de leur star Blake Griffin pendant les deux premiers matchs. Mais l’écart de niveau s’est fait ressentir sous l’impulsion d’un collectif des Bucks rôdé et d’un Giannis Antetokounmpo toujours en mode MVP et impressionnant. Si Milwaukee n’a pas eu à forcer son talent, le Grec s’est remis en selle après deux premières rencontres où il avait été forcé aux fautes par les Pistons et limité en temps de jeu. 41 points et 9 rebonds plus tard, le « Greek freak » a permis le sweep pour Milwaukee face à Detroit (qui signe par ailleurs sa 14ème défaite d’affilée en PO !). Un premier tour passé à Milwaukee, cela n’avait plus été vu depuis 18 ans !

Malgré le retour de Griffin, les Pistons n’ont pu prendre au moins un match en Playoffs face aux Bucks – USA SPORTS TODAY


Boston Celtics (4) 4-0 Indiana Pacers (5)

Circulez, il n’y a pas eu grand chose à voir sur cette série ! Dominée sans forcer par les Celtics, la série opposant le 4ème et le 5ème de la Conférence Est n’aura pas été à la hauteur des attentes des PO. Une franchise de l’Indiana bien loin de pouvoir rivaliser avec Boston qui n’a pourtant pas forcé son talent sur chaque rencontre. Emmenés par le chef d’orchestre Kyrie Irving, les Celtics ont fait preuve de sérieux et de collectif avec des joueurs qui se sont exprimés sur les différents matchs (Tatum, Morris, Hayward). Côté Indiana, pas grand chose à retenir si ce n’est ce sweep légèrement humiliant et l’absence pesante de Victor Oladipo. On retiendra aussi le réveil de Bogdanovic, plutôt attendu, sur le dernier match, même s’il a légèrement forcé au shoot. Les C’s retrouveront les Bucks et Giannis au prochain tour, pour un duel d’un tout autre niveau.

Kyrie Irving, meneur des C’s, a tranquillement emmené son équipe vers le tour suivant des Playoffs face à Indiana – NBA.COM


Toronto Raptors (2) 4-1 Orlando Magic (7)

Vue de France, cette série nous intéressait particulièrement pour Evan Fournier et le Magic d’Orlando face aux solides Raptors de Kawhi Leonard. Le 13 avril, pour le premier match à Toronto, Orlando créait la surprise en s’imposant et en annonçant une série survoltée entre les deux franchises. Malheureusement pour Orlando, les Raptors ont rapidement assumé leur statut de favori en remportant les 4 matchs suivants sans difficulté. À chaque fois limité à moins de 100 points marqués par la défense de fer de Toronto, le Magic est sorti par la petite porte de ces PO. Si c’est de l’expérience acquise, on restera déçus de la performance de Vucevic, meilleur joueur de la saison régulière d’Orlando. Côté Raptors, le duo Siakam/Leonard a activé le mode PO pour retourner la situation et se qualifier face à Philly.

Les Raptors ont bien réagi après leur premier match perdu face au Magic – CANADA PRESS


Philadelphie 76ers (3) 4-1 Brooklyn Nets (6)

Les Nets sont la bonne surprise de cette saison mais aussi de ce premier tour de PO à l’EST. On les savait accrocheurs, une jeunesse pleine de rythme et de folie, nous n’avons pas été déçus. Le seul petit regret restera de ne pas avoir vu D.A Russel a son réel niveau, bien muselé par les Sixers. Le premier match, remporté par les Nets à Philadelphie, annonçait une série folle : des Sixers pas concentrés, des Nets fous. Par la suite, l’effectif des Sixers (Embiid, Simmons, Butler entre autres) a fait le boulot pour remporter les 4 autres rencontres en toute logique. Mais on retiendra surtout la fraicheur des Nets, emmenés par les Levert, Allen et Hollis-Jefferson, vraiment, à revoir.

Dernier carré de la Conférence Est :

Milwaukee Bucks (1) – Boston Celtics (4)

Toronto Raptors (2) – Philadephie 76ers (3)


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une