Nous suivre

Cyclisme

Pour Christopher Froome, la pente semble trop raide

Publié

le

Pour Christopher Froome, le pente semble trop raide
Photo Getty Images

CYCLISME – De retour dans le peloton sous les couleurs de sa nouvelle formation Israël Start-Up Nation lors de l’UAE  Tour, Christopher Froome tente de revenir au premier plan. Avec la possibilité d’accrocher un cinquième Tour de France à son palmarès ?

C’est sans conteste l’une des grandes interrogations de cette nouvelle saison de cyclisme, celle de savoir si Christopher Froome, fraichement arrivé dans sa nouvelle formation Israel Start-Up Nation, aura un véritable rôle à jouer cette année dans le peloton international. À bientôt 36 ans, et après plus de dix années sous les couleurs de la Team Sky puis Ineos Grenadiers, c’est un nouveau rôle de leader que va retrouver celui que l’on surnomme le « Kenyan Blanc » au sein de sa nouvelle formation.

Sa forme physique intrigue

Au-delà de sa nouvelle formation, c’est bien plus son niveau physique qui pose question actuellement pour le coureur britannique. Victime d’une violente chute en juin 2019 au cours d’une reconnaissance du chrono pour le Critérium du Dauphiné, Christopher Froome percute un mur à plus de 50km/h à la suite d’un important coup de vent. L’impact est alors violent et va entrainer de nombreuses fractures (fémur, coude, côtes, sternum ou encore vertèbre). Un accident lourd, qui plus est pour un athlète alors âgé de 34 ans.

Depuis cet accident, les choses semblent bien plus compliquées qu’auparavant pour le coureur britannique, entre méforme, manque de rythme et confirmation au plus haut niveau de la nouvelle génération. La crise sanitaire n’ayant rien arrangé à un potentiel retour rapide de Froome en cette période…

Un changement d’environnement

Au cœur d’un effectif XXL comme celui d’Ineos, cela devenait compliqué pour Christopher Froome d’exister aux côtés notamment d’Egan Bernal, de Geraint Thomas, de Richard Carapaz ou encore de Tao Geoghegan Hart. Imaginer Froome dans un véritable rôle de coéquipier, comme ce fut le cas à certains moments la saison dernière, n’avait que peu de sens pour le champion qu’il est.

C’est donc dans un rôle bien plus logique de leader que l’on retrouve cette semaine Christopher Froome sous ses nouvelles couleurs d’Israel Strat-Up Nation pour l’UAE Tour. Malgré des débuts compliqués pour la reprise de sa nouvelle saison (41ème du général à presque 19 minutes de Pogacar), Christopher Froome n’hésite pas à annoncer clairement ses objectifs, comme celui de se présenter au départ du prochain Tour de France pour tenter d’aller chercher un incroyable cinquième titre sur la Grande Boucle. Un sacre qu’il devra aller chercher face à une concurrence toujours plus accrue ces derniers temps lorsque l’on pense notamment à Tadej Pogacar (vainqueur sortant du Tour de France), mais aussi Primoz Roglic. Compliqué, sur le papier.

D’ici au départ du prochain Tour de France, on devrait déjà avoir un premier élément de réponses sur les prochains mois à venir et notamment sur le Critérium du Dauphiné, dont le tracé fut dévoilé cette semaine. À partir du 30 mai prochain, Christopher Froome devrait avoir le droit à une répétition générale de la Grande Boucle en compagnie d’un plateau royal puisque de grands favoris et outsiders au prochain Tour de France sont également annoncés du côté du Critérium du Dauphiné avec notamment Tadej Pogacar, Julian Alaphilippe, Tao Geoghegan Hart, Rigoberto Uran ou encore Guillaume Martin.

Bastien Pitte


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une