Nous suivre

Football

Premier League : derby au sommet entre City et United

Publié

le

Reuters

Pour le compte de la 27ème journée de Premier League, c’est un derby mancunien alléchant qui est au programme. Si United marque le pas ces dernières semaines, les joueurs de Solskjaer auront à coeur de faire tomber leur voisin qui marche actuellement sur l’eau.

Une ville, deux clubs de football, deux peuples et deux couleurs : le bleu ciel pour City, le rouge pour United et une passion immense pour le ballon rond. Et quand on naît à Manchester, il faut choisir son camp. Et ce dimanche à 17h30, si les tribunes seront une nouvelle fois vides, on ne doute pas de l’activité prévue pour la majorité des 530 000 habitants de la 2e ville anglaise. Comme dans tout derby, outre le classement, c’est une suprématie locale qui sera en jeu. Et cette année les deux équipes trônent en tête du championnat. Ce qui nous promet une rencontre alléchante. Une affiche qui dans les saisons précédentes a toujours été très équilibrée. En témoignent les statistiques. Sur les 5 dernières rencontres, 2 victoires dans les deux camps et un match nul. Et ce, en dépit d’une domination des Cityzens sur leurs homologues d’United.

Selon Solskjaer, un record va tomber

21 victoires consécutives, 19 matchs sans prendre de buts… Il n’en faudra pas plus pour affirmer que les Cityzens sont dans une forme éblouissante depuis quelques semaines. Battus par Liverpool pour l’obtention du titre la saison dernière, les coéquipiers de Kevin de Bruyne filent tout droit vers un nouveau titre cette saison. En effet il possèdent 14 points d’avance sur leur dauphin qui n’est autre que Manchester United. Si les Reds Devils marquent le pas ces derniers à l’image de leur maitre à jouer Bruno Fernandes, ils ont aussi de solides arguments à faire valoir. Les hommes de Solskjaer restent sur 21 rencontres sans défaite à l’extérieur. Un record également. Et selon lui, il n’y aura pas de match nul à l’issue du match car il voirtun record tomber. « Dimanche, on va se tester contre une très bonne équipe. Pour le moment, City est la seule formation devant nous et on veut récupérer des points et nous en approcher. Ils sont sur une série incroyable de 21 victoires. Nous, nous sommes à 21 matchs sans perdre à l’extérieur. Un record va donc tomber dimanche. Nous allons voir lequel des deux. » Mais si les Reds Devils veulent sortir vainqueur de ce derby, ils devront retrouver une efficacité offensive qui leur fait défaut depuis 3 matchs.

Pep Guardiola est fan d’Edinson Cavani

Et parmi les joueurs susceptibles de trouver le fond des filets ce dimanche figure Edinson Cavani. El Matador, meilleur buteur de l’histoire du PSG et auteur de 6 buts en championnat a en tous cas reçu les louanges de Guardiola avant la rencontre. « Ils (les joueurs de Manchester United ) sont bons à tous les niveaux. Défensivement, au milieu, il y a de la qualité. Leur meneur de jeu Bruno Fernandes et les joueurs devant, la vitesse qu’ils ont, le rythme qu’ils mettent. James, Rashford, Martial. Ils ont l’expérience avec Cavani. C’est l’un des joueurs que j’admire le plus. Ce qu’il a fait dans sa carrière, comment il la gère. »

Si le match aller avait accouché d’une souris (0-0), cette rencontre mettra aux prises les deux attaques les plus prolifiques du pays. Avec 21 succès consécutifs donc, les joueurs de Guardiola ne sont plus qu’à deux unités du record absolu pour une équipe du Big Five européen. Ce record est détenu par le Bayern Munich lors de la saison passée avec 23 succès consécutifs.  Les Citizens avancent donc avec des certitudes. Mais attention ! En face, le technicien norvégien d’United semble avoir la recette. Lors de ses deux déplacements à l’Ethiad depuis sa nomination, ses hommes se sont imposés. Parfois brouillons lorsqu’ils doivent faire le jeu, les Red Devils sont redoutables lorsqu’ils se positionnent en bloc bas.

Si les coéquipiers d’Harry Maguire veulent conserver un mince espoir dans la course au titre ils savent ce qu’il leur reste à faire. Tout comme les 22 acteurs, afin de nous proposer un choc à la hauteur de nos attentes. Ce qui n’a que trop rarement été le cas cette saison lors des affiches de Premier League. The show must go on !

Julien Correia


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une