Nous suivre

Football

Premier League : Liverpool prend l’avantage sur Tottenham dans un match fou

Christophe Beaumont

Publié le

Premier League : Liverpool prend l'avantage sur Tottenham dans un match fou
Getty Images

PREMIER LEAGUE – 13ÈME JOURNÉE – Liverpool, diminué par l’absence de certains cadres blessés, recevait Tottenham dans un choc en tête du championnat anglais. Pas de calcul à faire pour ces deux équipes qui devaient tout simplement l’emporter pour s’emparer de la première place.

21h pétante, c’est parti à Anfield Road ! Ce match ne pouvait, bien évidemment, pas démarrer sans un vibrant hommage à Gérard Houiller, décédé en début de semaine. Une minute d’applaudissements est respectée en l’honneur de ce grand homme du football qui a énormément apporté à Liverpool. Alors que les Reds ont une infirmerie bien remplie, les Spurs peuvent compter sur leurs meilleurs joueurs. Avec entre autres, les absences de Van Dijk, Jota et Gomez, les champions en titre peuvent tout de même s’appuyer sur leur trio infernal : Mané-Salah-Firmino. Pour les hommes de José Mourinho, la paire Kane-Son est bien présente. La meilleure attaque face à la meilleure défense du championnat pour une belle soirée de football. Et les Reds feront passer le premier frisson devant un kop clairsemé. Coup franc de Robertson pour la tête de Firmino, c’est capté par Hugo Lloris qui était bien vigilant sur cette action (10′).

Les hommes de Jürgen Klopp sont dominateurs et font souffrir la défense de Tottenham dans le premier quart d’heure. Les 22 acteurs ne sont pas avares d’efforts dans ce début de partie animé et plutôt agréable à suivre. Mohamed Salah sera le second à faire chauffer les gants du gardien français. C’est encore Robertson, très actif sur son côté gauche, qui déborde et la passe en retrait pour l’Égyptien qui voit son tir arrêté (20′). Et Salah une nouvelle fois, cinq minutes plus tard ! Cette fois, ça finit au fond ! Sa frappe contrée surprend Hugo Lloris qui ne peut que regarder le ballon entrer dans sa cage. Liverpool régale, petit pont d’Alexander Arnold, retourné acrobatique de Mané, c’est le Brésil !

Malgré cela, les rois de la contre-attaque frapperont encore. Heung-min Son, bien servi dans la profondeur par Lo Celso, se présente seul face à Allison et ça fait 1-1 (33′). La première mi-temps se termine sur ce score. L’ultra-réalisme des Spurs aura répondu à l’ultra-domination des Reds dans ce premier acte absolument délicieux.

Avantage Liverpool

45 minutes de bonheur en plus, et ça redémarre fort ! Steven Bergwijn prend de vitesse son vis-à-vis et voit son ballon passer tout près du poteau. Il lui aura manqué un peu plus de précision pour donner l’avantage à son équipe (46′). Tottenham se montre plus entreprenant à la reprise, mais c’est sans compter sur une réaction de Liverpool. Les Reds n’ont pas de mal à faire tourner le cuir qui leur colle aux pieds. Ce match pue le football. Et on n’est pas passé loin d’un nouveau but. Bergwijn a le feu dans les jambes et se présente face à Allison en enroulant son ballon qui termine sa course sur le poteau (63′) ! Un poteau pour les Spurs et une barre pour les Reds ! C’est Sadio Mané, qui voit son missile taper du bois (72′) !

Alors que le dernier quart d’heure pointe le bout de son nez, on aimerait presque que ce match ne se termine jamais, tant il est exaltant. C’est rapide, c’est précis, c’est costaud. Ces deux équipes n’ont rien à envier aux plus grandes de ce monde, et il ne serait pas fou de parier que le futur champion se trouve parmi elles. Et c’est Firmino qui donne l’avantage à son équipe à trois minutes de la fin ! Sur un corner bien tiré, quel magnifique coup de tête du Brésilien qui termine dans la lucarne. 90ème minute ça fait 2-1 pour Liverpool. Le score n’évoluera plus dans ce match à couper le souffle. Les Reds remporte ce choc et prennent seul le trône de la Premier League !

Christophe Beaumont


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - C'était à 13h15, le 24 mai 1994, qu'était donné le coup d'envoi de ma vie. Emmené très tôt dans le mythique Stade Nungesser de Valenciennes par mon père et mon grand-père, ma passion pour le Football ne pouvait pas mieux démarrer. Tandis que je jouais derrière la tribune de fer pendant la quasi totalité des rencontres, ce n'est qu'au moment où Steve Savidan écrivait les plus heures de VA que je commençais à m'intéresser à ce qui se passait sur le rectangle vert. C'est alors par hasard que je me suis mis à jouer au Billard durant l'adolescence. Aujourd'hui, mon amour pour ces deux sports est intacte, et Dicodusport me permet de vous conter les histoires de toutes celles et ceux qui les font. En toute humilité, pour vous les passionnés, et ce jusqu'au coup de sifflet final.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une