Nous suivre

F1 2021

Preview F1 2021 : Mercedes veut garder sa couronne

Publié

le

Preview F1 2021 : Mercedes veut garder sa couronne
Photo Twitter Mercedes AMG Petronas F1 Team

F1 2021 – Après une saison marquée par un septième titre constructeurs consécutif, Mercedes remet sa couronne en jeu. Sous l’impulsion d’un Lewis Hamilton plus que jamais au sommet et d’un Valtteri Bottas parfois en difficulté, la rédaction se projette sur la saison 2021 des Flèches d’Argent. 

Palmarès :

7 titres constructeurs (2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020)
9 titres pilotes (1954, 1955, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020)
227 GP, 117 victoires, 236 podiums
1er du championnat 2020 avec 573 points

Mercedes, le grand huit ?

Depuis le début de l’ère hybride en 2014, il y a Mercedes, et les autres. L’écurie allemande court sur une autre planète, dans une autre galaxie, lointaine, très lointaine. Sur cette période, l’écurie affiche un taux de victoires ahurissant de 74%  (102 pour 138 GP). Alors depuis 7 ans, le tarif est le même pour tous les seconds. 200 points d’écart minimum, à l’exception de 2018, où les Ferrari avaient réussi à tenir Mercedes à moins de 100 unités. Une longévité jamais vue dans l’histoire, permise par un duo de pilotes fantastique. Entre un Lewis Hamilton record, et un Valtteri Bottas qui sait saisir sa chance, l’armature allemande est solide.

En 2020, comme souvent, le suspense n’aura pas duré bien longtemps. Après sept courses, Mercedes en avait remporté 6, ne laissant que des miettes à Red Bull. Et, sur l’ensemble des 17 courses de la saison, les hommes de Toto Wolff sont montés 13 fois sur la plus haute marche et 25 fois sur le podium. Une performance remarquable permise par plusieurs facteurs. L’écurie allemande jouit d’une monoplace ultra rapide, avec des appuis aérodynamiques sensationnels. Aussi, les pilotes peuvent compter sur la voiture la plus fiable du plateau. En 2020, Bottas a été contraint à l’abandon une seule fois pour problème mécanique, zéro pour Hamilton. Et puis, le duo de pilotes. Lewis Hamilton (36 ans) n’en fini plus de gagner, et est souvent épaulé par Valtteri Bottas (32 ans) sur le podium.

Alors, pour cette nouvelle saison, les ambitions de Mercedes restent inchangées. Dominer, écraser la concurrence, et remporter une huitième couronne, avant les nouvelles règles aérodynamiques qui devraient réduire les écarts en 2022. Mais en 2021, les Flèches d’Argent peuvent-elles voir leur couronne vaciller ? Dans l’histoire, toutes les dominations sans partage prennent fin. Et après 7 ans, le titre de champion du monde attise toutes les convoitises et devient la préoccupation principale de beaucoup d’écuries. Aujourd’hui, seul Red Bull semble en mesure de venir jouer dans la cour de Mercedes. Lors des essais hivernaux, l’écurie allemande a signé des temps loin de ses standards, et a vu Verstappen enchainer les bons chronos. Evidemment, ce ne sont que des essais de pré-saison, et les premiers indicateurs tomberont à Bahreïn le 26, demain, lors des essais libres. Mais Mercedes devra se méfier de Christian Horner et ses hommes.

Aussi, depuis 2017, le tandem HamiltonBottas est inchangé. Mais le Finlandais est moins rayonnant depuis quelques mois. Cette saison, il n’a triomphé qu’à deux reprises, et a devancé Verstappen d’une courte tête au général. Toto Wolff devra donc surveiller l’écart de niveau entre ses pilotes, et les performances de Red Bull, pour que l’étoile Mercedes continue de scintiller dans le ciel de la F1.

Notre pronostic : Mercedes livrera une grosse bataille face à Red Bull. Difficile d’en connaitre l’issue, mais si Bottas continue sur la lancée de certaines performances en deuxième partie de saison, le titre constructeurs pourrait bien changer de mains en 2021.


Qu’attendre de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ?

Lewis Hamilton : entrer un peu plus dans l’histoire

Le Roi, c’est lui. En 2020, Hamilton a remporté son septième titre de champion du monde, pour venir inscrire son nom aux côtés de l’illustre Michael Schumacher. L’Anglais a aussi profité de cette saison pour devenir le premier pilote de l’histoire à signer 98 poles positions et 95 succès en F1. Un palmarès hors-normes pour l’un des plus grands pilotes, si ce n’est le plus grand, de la discipline.

En 2020, Lewis Hamilton a été dans ses standards habituels. 17 courses, 11 victoires, 14 podiums, 16 fois dans les points. Il a dominé tous les membres du paddock, et a une nouvelle fois écrasé son coéquipier. En qualifications, l’Anglais a été devant à 11 reprises, contre 5 pour le Finlandais. Le dimanche, encore une fois, Hamilton a été impérial. 13-3 face à Bottas, pour terminer le championnat avec près de 130 points d’avance. Même le seul pilote qui a les moyens de concurrencer le Britannique, est largement balayé.

En 2021, le quadruple champion du monde en titre aura forcément à cœur d’apercevoir à nouveau son coéquipier dans le rétroviseur. Mais Sir Lewis Hamilton tentera surtout d’effacer Schumacher des tablettes, en remportant un huitième titre, histoire d’être seul, tout en haut. À 36 ans, le natif de Stevenage est conscient qu’il ne lui restera pas beaucoup d’opportunités de faire tomber ce record. Il y a fort à parier aussi, que le numéro 44 ne se retirera du paddock qu’après avoir battu un record, que personne ne pensait battable. Le moment est donc venu de finaliser une incroyable quête, lancée chez McLaren en 2008 et permise par l’hégémonie Mercedes.

Pour autant, à Bahreïn, il faudra surveiller l’état de forme d’Hamilton qui était apparu quelque peu marqué physiquement à Abu Dhabi – il avait quand même terminé troisième – après avoir été touché par le coronavirus. Cette année, certains doutes peuvent subsister concernant les monoplaces, mais elles devraient tout de même être du même acabit que les saison précédentes. Hamilton pourra aussi compter une nouvelle fois sur la fiabilité de sa monoplace, lui qui n’a plus abandonné depuis le Grand Prix d’Autriche…en 2018. Une chose est certaine, en 2021, l’Anglais visera le sommet, histoire de s’offrir, un paradis éternel.

Notre pronostic : Lewis Hamilton ira chercher sa centième victoire en carrière. Le Britannique sera concurrencé par Verstappen mais sera sacré pour la huitième fois.

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas - Photo Mercedes AMG Petronas F1

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas – Photo Mercedes AMG Petronas F1

Valtteri Bottas : défendre son baquet chez Mercedes

Chez Mercedes, Valtteri Bottas est dans l’ombre de Lewis Hamilton. Depuis le début de leur cohabitation en 2017, le Finlandais n’a jamais pu rivaliser pour le titre. L’année dernière encore, le Nordique n’a signé que deux succès, et onze podiums. Au sein de l’écurie allemande, il n’a signé (que) neuf victoires en quatre saisons, à des années-lumière d’Hamilton. 

En 2020, Valtteri Bottas a encore subi la loi du plus fort. Pourtant, il s’imposait lors du premier GP, et pouvait espérer de belles choses. Des espoirs de courte durée, ruinés par trois victoires consécutives de l’Anglais. Le Finlandais ne parviendra jamais à revenir, et signera une deuxième victoire en deuxième partie de saison, histoire de sauver un peu l’honneur. En 2020, Bottas a en réalité dû rivaliser avec Max Verstappen. Le pilote de 31 ans s’est rendu coups pour coups avec le Néerlandais et a finalement bénéficié des abandons mécaniques répétés du pilote Red Bull pour sécuriser sa deuxième place. En 2019, il avait obtenu plus de 50 points d’avance. Cette saison,  il a acquis sa place avec une avance de neuf points, ce qui traduit bien d’un manque de performance(s) du Finlandais.

Mais Valtteri Bottas peut se vanter d’avoir une grande régularité en F1. Depuis ses débuts avec Williams, le numéro 77 rentre quasiment chaque dimanche dans les points. Il s’appuie aussi sur des qualités de pilotage impressionnantes. En huit saisons en F1, Bottas n’a abandonné qu’à trois reprises suite à un accident. Malgré tout, le pilote de 31 ans aura du mal à aller chercher un titre de champion du monde. D’autant que son contrat expire à la fin de la saison 2021, et que ses performances actuelles ne pousseront certainement pas Toto Wolff à le prolonger.

Pourtant, à l’aube d’une nouvelle saison, Bottas l’assure, il « croit absolument pouvoir se battre pour le titre ». Avant de concurrencer son équipier, le pilote aux 156 courses va déjà devoir surveiller ses arrières. Max Verstappen et Sergio Perez débordent d’ambition, et entendent bien jouer un mauvais tour au Finlandais. En 2021, au volant de sa monoplace ultra rapide, Bottas est dans une obligation de résultats s’il veut continuer l’aventure avec les Flèches d’Argent et offrir un huitième sacre à Mercedes

Notre pronostic : Valtteri Bottas signera au moins deux victoires. Mais le Finlandais sera battu par Verstappen, et devra résister à Sergio Perez au classement pilotes.

À lire aussi

Antonin Gizolme


Journaliste/Rédacteur depuis mars 2021 - Né un soir de Ligue des Champions, c’est tout naturellement que je suis un passionné de football depuis ma plus tendre enfance. Durant des années, j’ai été bercé par la douce mélodie de la Ligue des Champions, subjugué par les coups-francs de Juninho et admiratif devant les coups de reins de Karim Benzema. Malheureusement pour moi, mes genoux en carton m’ont empêché de suivre les traces de mes idoles pour écrire l’Histoire. Alors, c’est ici que je vais me charger de vous la raconter.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une