Nous suivre

Rugby à XV

Pro D2 – 6ème journée : Coup d’arrêt pour Rouen, Colomiers enfonce le SAXV, Béziers respire

Nicolas M

Publié

le

Pro D2 - 6ème journée - Coup d'arrêt pour Rouen, Colomiers enfonce le SAXV, Béziers respire
Thierry Creux / Ouest-France

PRO D2 – Cette 6ème journée de Pro D2 nous a offert son lot de spectacle et de surprises ce vendredi soir. Vannes fait tomber Rouen à domicile 19-23, Colomiers fait le spectacle à Bendichou et enfonce un peu plus Soyaux-Angoulème dans la crise, Béziers respire enfin, voici notre résumé des 3 matchs de Pro D2 de ce vendredi soir. 

Deuxième victoire de la saison pour Béziers qui remonte au classement

Les joueurs de Béziers avaient à cœur de sortir un gros match ce soir. Après le match à Vannes, où Béziers a concédé 15 points dans les 10 dernières pour laisser échapper une victoire promise, les joueurs de David Aucagne avaient envie de se reprendre. La tâche s’annonçait ardue, face à une équipe d’Aurillac qui est en forme en ce début de saison. Mission réussie pour les Bitterois : victoire solide et maitrisée 19-3. Grâce à une grosse défense et une bonne conquête, les coéquipiers de Jonathan Best ont laissé très peu de munitions aux joueurs cantalous pour s’exprimer. Le seul essai de la rencontre est inscrit par Madigan à la 60ème minute. Coup d’arrêt pour les joueurs du Cantal qui restaient sur deux victoires consécutives. Pour Béziers, cette deuxième victoire de la saison fait du bien au moral et au compteur : les Bitterois sont 9ème avec 11 points. De son côté, Aurillac reste dans le Top 6 avec 13 pts.

Rien ne va plus à Soyaux-Angoulême

Le SAXV a beaucoup fait parler de lui cette semaine. Après la défaite à domicile face à Rouen qui a été un gros coup au moral pour le club, le président Didier Pitcho avait décidé de faire plusieurs remaniements au sein du staff. Il a conforté Adrien Buononato dans ses fonctions d’entraineur principal. Cependant, André Bester l’entraîneur des avants a été remercié. Au niveau des arrières, c’est Mirco Bergamasco qui prend en charge la défense tandis que Vincent Etcheto, arrivé en tant que consultant au club s’occupera du jeu offensif. Le président a mis la pression sur ces joueurs. Ces derniers se sont responsabilisés, étant plus impliqués aux entraînements. Cependant, on attendait une réponse sur le terrain. La tâche s’annonçait ardue car Colomiers avait remporté les 11 derniers matchs à domicile.

L’exploit n’aura pas eu lieu. Pire, il y’a eu correction. Large victoire 53-11 des Columérins, qui prennent par la même occasion le bonus offensif. La première mi-temps fut un chassé croisé entre les buteurs, Jules Soulan inscrit 5 pénalités quand Benjamin Noble, le buteur angoumoisin en a inscrit une (15-3). Le spectacle est venu en seconde période. Hikawera Eliott, le talonneur de Colomiers qui peut également évoluer troisième ligne, a inscrit un triplé, surement son premier dans sa carrière. L’ailier fidjien Josua Visi, qui avait été décisif lors de la victoire à Provence Rugby la semaine dernière, a également scoré tout comme Wael Ponpon.

Il va falloir une sacrée remise en question du côté d’Angoulême, sinon la fin de saison s’annonce délicate. Avec ce joli succès, Colomiers est 4ème avec 17 points et confirme que c’est une équipe qu’il va falloir une nouvelle fois surveiller cette saison. Rappelons que Colomiers était deuxième quand la saison a été annulée suite à la crise sanitaire. Angoulême reste avant-dernier avec 6 maigres petits points en 6 matchs.

Encore une remontada des Bretons

Rouen avait l’occasion d’enchainer. En effet, les normands ont gagné leur premier match de la saison la semaine dernière à Soyaux-Angoulême et avaient à cœur de capitaliser sur cette rencontre pour prendre des points. Cependant, les Vannetais n’ont pas fait leur plus court déplacement de la saison sans ambitions, bien au contraire. Ils se sont imposés 19-23 avec une fin de match complètement folle, encore une fois. Rappelez-vous la semaine dernière : Vannes était mené 26 à 9 à la 60ème minute et avaient réussis l’exploit d’inscrire 20 points dans les 20 dernières minutes. Vannes a refait le même coup ce soir.

La première mi-temps fut équilibrée (6-6). Rouen a ensuite pris l’avantage en début de seconde mi-temps grâce à un essai de l’ailier Paul Surano (50ème), puis grâce à deux pénalités converties par Peter Lydon (19-6). Il restait 13 minutes quand Vannes a réussi une nouvelle remontada : essai de Kevin Burgaud (67ème), essai de Duplenne (74ème) puis Christopher Hilsenbeck a donné définitivement la victoire aux siens grâce à cette pénalité à la 76ème. Où trouvent-ils ces ressources mentales pour renverser des situations mal embarquées ?

C’est un coup d’arrêt pour Rouen qui n’enchaîne pas une deuxième victoire consécutive. Avec cette défaite, les normands restent dernier (avec un match en moins). Vannes est co-leader du championnat, à égalité avec l’USAP. Montauban – Provence Rugby et Carcassonne – Mont de Marsan ont été reportés, tout comme Oyonnax – Biarritz Olympique. Grenoble affrontera Valence-Romans demain soir dans le derby.

Nicolas Mezine


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook