Nous suivre

Rugby à XV

Pro D2 : Souverain à domicile face à Oyonnax, Bayonne rejoint le Stade Montois en finale

Nicolas Mezine

Publié le

Pro D2 Souverain à domicile face à Oyonnax, Bayonne rejoint le Stade Montois en finale
Photo Icon Sport

PRO D2 2021/2022 DEMI-FINALE – L’Aviron Bayonnais est le deuxième qualifié pour la finale de Pro D2. Victorieux d’Oyonnax à Jean-Dauger (32-20), les Ciel et Blanc ont dominé leur adversaire dans les vingt dernières minutes pour renverser cette partie. Mont-de-Marsan / Bayonne sera donc la finale de la saison 2021/2022 de Pro D2. 

Une rencontre à deux vitesses

Ces deux formations habituées de ces phases finales de Pro D2 se sont livrées à un affrontement physique et très serré. En première période, on a assisté à peu d’envolées et de jeu produit, mais à beaucoup de combat aux quatre coins du terrain. Bayonnais et Oyonnaxiens ont été très pénalisés dans ces quarante premières minutes : neuf pénalités concédées par Oyonnax, six par l’Aviron Bayonnais.

Par conséquent, les deux buteurs, Gaëtan Germain et Jules Soulan, se sont livrés à un duel d’artilleur longue distance. Le canonnier bayonnais a passé quatre pénalités pour permettre à son équipe de mener les débats à la pause sur le score de 12 à 6. Mais dès la reprise, ce sont les joueurs du Haut-Bugey qui ont inscrit le premier essai de la rencontre. Suite à une mêlée, le demi de mêlée Charlie Cassang a mis toute la défense bayonnaise dans le vent avant de servir son numéro huit, Rory Grice, qui a fait parler sa puissance pour lancer enfin cette rencontre (12-13).

Oyonnax devant à l’heure de jeu

Les joueurs de Joe El-Abd n’ont pas baissé de pied, étouffant les Bayonnais avec leurs longues séquences de jeu. Il y a déjà eu une alerte, avec Enzo Reybier repris par l’ouvreur bayonnais Thomas Dolhagaray près de la ligne. Puis, Thomas Laclayat nous a sorti un véritable masterclass en inscrivant un des plus beaux essais de l’année. Servi par Jules Soulan sur la ligne médiane, le pilier a effectué une course de 50 m, avec une feinte de passe, pour inscrire le deuxième essai des visiteurs.

Dans un stade Jean-Dauger complètement éteint, Oyonnax menait alors 12 à 20. L’Aviron Bayonnais se devait de réagir devant son public. Dans le camp adverse, les avants bayonnais ont enchainé les pick’n’go et après plusieurs séquences, l’espace au large a été bien exploité et c’est le centre fidjien Sireli Maqala qui a réduit l’écart au score (19-20).

Bayonne termine fort

À l’heure de jeu, les Bayonnais ont repris l’avantage après une nouvelle pénalité transformée par Gaëtan Germain, qui continuait son sans-faute (22-20). Chaque équipe a eu sa période dans ce deuxième acte. Oyonnax a dominé la première partie de cette deuxième mi-temps, mais l’Aviron Bayonnais a mieux terminé cette partie. Surtout, les hommes de Yannick Bru ont profité du carton jaune de Jules Soulan pour occuper davantage le camp adverse.

Il restait dix minutes à jouer quand Bayonne a fait le break dans cette partie, inscrivant un deuxième essai par Gaëtan Germain (32-20). Devant au tableau d’affichage autour de l’heure de jeu, Oyonnax a cédé physiquement dans les vingt dernières minutes du match et n’atteindra pas le stade de la finale de Pro D2. Comme en 2016 et en 2019, l’Aviron Bayonnais tentera de devenir champion de Pro D2, synonyme d’accession au Top 14.


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une