Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Qualifications Coupe du monde 2022 : Les Bleus concèdent le match nul en Ukraine

Publié

le

Qualifications Coupe du monde 2022 Les Bleus concèdent le match nul en Ukraine
Photo Icon Sport

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2022 – Toujours aussi inquiétants, les Bleus de l’équipe de France de football n’ont pu faire mieux que match nul en Ukraine (1-1).

La gueule de bois se poursuit pour les Bleus. Après un match nul, nul, face à la Bosnie en milieu de semaine (1-1), l’équipe de France se déplaçait en Ukraine pour le compte de la 5ème journée du groupe D des qualifications à la Coupe du monde 2022. Benzema et Varane sur le banc, Didier Deschamps avait donc décidé de faire confiance à Anthony Martial et Kurt Zouma. Des choix discutables, au regard du scénario de la première période.

Shaparenko, le missile

Avant cela, les Bleus, avec 62% de possession, dominaient sans se montrer dangereux, la faute à un déchet technique important. La première vraie occasion tricolore était à mettre à l’actif d’Antoine Griezmann (27′), sur une remise de la tête d’Anthony Martial. Sept minutes plus tard, l’Ukraine s’offrait une énorme double-occasion. Sans conséquence, pour le moment. Car juste avant la pause, et après un face-à-face loupé par Anthony Martial face à Pyatov, et un ballon perdu par le Mancunien, l’Ukraine envoyait une contre-attaque lumineuse : un centre de Yaremchuk qui se joue de Kimpembe, repoussé dans l’axe par Kurt Zouma sur un Mykola Shaparenko lancé pleine balle qui frappe en pleine lucarne d’un Hugo Lloris impuissant (44′). À la pause, les locaux mènent (1-0). Les visiteurs, eux, continuent de ramer.

Martial, un réveil qui fait (un peu) du bien

Le retour des vestiaires débouchait sur une grande bouffée d’oxygène pour les hommes de Didier Deschamps. Auteur d’un seul but lors de ses 28 premières sélections, Anthony Martial permettait aux Bleus d’égaliser (50′). Laborieusement, certes, avec un Pyatov qui ne pouvait que détourner le ballon, mais un but important pour l’équipe de France. Martial, lui, mettait fin à une série personnelle de 28 tirs sans but avec le maillot bleu. Au bon moment donc. Avec 78% de possession de balle lors du premier quart d’heure de ce deuxième acte, l’équipe de France semblait prendre le dessus. Mais c’était sans compter sur la hargne ukrainienne.

Les locaux reprenaient en effet du poil de la bête en mettant à nouveau en difficulté des Tricolores amorphes. Seule éclaircie, le poteau de Moussa Diaby (77′), sur une merveille de contrôle de Karim Benzema, tous les deux entrés en jeu. Le score en restera là, 1-1. Deuxième match nul de suite pour les Bleus qui conservent la tête du groupe D avec 9 points en 5 matchs, soit quatre de plus que la Finlande, qui n’a disputé que trois matchs, et que leurs adversaires du soir. Un moindre mal.


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une