Qualifications Euro 2020 : les 5 choses à retenir de France – Islande


Après le match contre la Moldavie et la large victoire 4-1, les Bleus retrouvaient ce soir les Islandais. Au Stade de France, il n’y avait pas le droit à l’erreur, il fallait les trois points et c’est tout. Surtout pour les cent ans de la Fédération, surtout pour l’Euro 2020. Sans prendre de buts, c’était encore mieux. Alors comment s’est déroulée cette rencontre ? Si vous l’avez manquée, on vous dit tout ! Ou presque.

1/ Casse la démarche

« Casse la démarche comme Samuel, Samuel Umtiti ! Casse la démarche comme Samuel, Samuel Umtiti ! » Il faut bien l’avouer, tout le monde a eu la chanson dans la tête au moment de l’ouverture du score. Et si vous ne l’avez pas eu en tête, vous l’avez donc chantée, forcément. Car après Varane contre la Moldavie, c’est bien le défenseur tricolore qui a ramené les supporters quelques mois en arrière. Sur un centre de Mbappé, Umtiti plaçait une tête imparable pour le gardien islandais. Et de 1-0 après douze minutes de jeu.

2/ Une possession stérile

Si l’équipe de France frôlait avec les 75% de possession de balle en première période, elle peinait néanmoins à trouver la faille. A la 17ème minute, une tête d’Olivier Giroud était parfaitement claquée par Halldorsson au-dessus de la transversale. Quelques instants plus tard, c’était Kylian Mbappé qui voyait sa frappe croisée effleurer le poteau avant que la tête de Blaise Matuidi ne passe également légèrement à côté.

3/ Soirée karaoké

« Benjamin Pavaaaard, Benjamin Pavaaaaard, je n’crois pas qu’vous connaissez » … on vous laisse continuer ! Alors non, il n’a pas marqué, mais on y a cru. A deux reprises même ! Sur deux actions similaires à celle contre l’Argentine en Coupe du monde -vous vous souvenez de ce match ?- ses reprises faisaient vibrer le stade. Il n’en fallait pas plus pour déclencher LA chanson. Mais bon, à défaut d’inscrire son deuxième but sous les couleurs françaises, il a offert une belle passe décisive à …

4/ 35

… Olivier Giroud ! Contre la Moldavie, Olivier Giroud avait égalé David Trezeguet avec son 34ème but inscrit en équipe de France. Il est désormais seul à la troisième place. On joue alors la 68ème lorsque Benjamin Pavard, auteur d’un très bon match, centre. La sortie d’Halldorsson -à vos souhaits- est manquée, le n°9 français en profite alors pour pousser le ballon au fond des filets. Commençait alors le festival des Bleus.

5/ Efficacité offensive

Après avoir trouvé la brèche à deux reprises, l’attaque française a déroulé. La défense islandaise jusqu’alors bien resserrée, bien en bloc, a laissé des ouvertures. Trop aimable ! Kylian Mbappé et Antoine Griezmann n’en demandaient pas tant. Grizou donnait une offrande à l’attaquant parisien (78ème) qui lui rendait la pareille quelques minutes plus tard. Une victoire 4-0, avec la manière !

Le point positif du soir, c’est le clean-sheet rendu par les Bleus. Et, bien sûr, le total des 6 points pris sur les deux rencontres. Alors oui, contre des équipes bien plus faibles, mais le principal est là. Surtout que ce soir, l’implication de tous était totale. Objectif Euro 2020 !

Sophie Clapier

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des